Qu‘est-ce que c’est ?

La césure est une période d’une durée maximale d’un an  pendant laquelle un étudiant, inscrit dans une formation d’enseignement supérieur, la suspend temporairement dans le but d’acquérir une expérience personnelle, soit de façon autonome, soit au sein d’un organisme d’accueil en France ou à l’étranger.

Il est rappelé que le bénéfice de la période de césure n’est pas une voie parallèle à la formation diplômante.

Formes de césures

L’étudiant peut demander à bénéficier du dispositif de césure sous la forme suivante :

  • Formation dans un domaine différent de celui de la formation d’inscription ;
  • Engagement de service civique (engagement volontaire de service civique, volontariat, service
    volontaire européen, service civique des sapeurs‐pompiers) ;
  • Création d’activité en qualité d’étudiant‐entrepreneur ;
  • Expérience personnelle ;
  • Expérience en milieu professionnel : l’expérience professionnelle pourra être appréciée au
    regard d’un contrat de travail (CDD), d’un contrat de bénévolat ou d’une convention de stage.

Dates de dépôt de demande

  • Césure annuelle ou au 1er semestre

    Dès le mois de juillet et au plus tard le 15 septembre

  • Césure au 2e semestre

    Au plus tard le 15 décembre

Modalités de césure

Critères d’éligibilité

  • La qualité et la cohérence du projet

  • La motivation de l’étudiant au regard de son projet

  • La forme de la césure

  • L’encadrement par l’organisme d’accueil

La réponse à la demande de césure est formalisée par courrier motivé

Faire une demande de césure

La période de césure correspond à un semestre ou une année universitaire (du 01/09 au 31/08 maximum).

Elle ne peut être inférieure à un semestre universitaire, ni supérieure à deux semestres consécutifs.

Dossier à déposer auprès de la scolarité bureau n°22 sur le Campus ADV de la Faculté à Montpellier ou bien à la scolarité du site de Nîmes, dans les dates imparties (cf onglet précédent). Ce dossier doit être constitué de :

  • Un Formulaire de demande de Césure  complété et signé ;
  • Une lettre de motivation décrivant les modalités de réalisation et les objectifs de la période de
    césure, rendant compte de la cohérence du projet de l’étudiant ;
  • Une attestation de la part de l’organisme d’accueil prêt à s’engager sur la période, le cas
    échéant.

Si la décision du président de l’UM est favorable, une convention de césure sera établie en deux exemplaires.