L’UM, la Faculté de Médecine et les associations étudiantes s’engagent à leur tour dans la lutte contre la précarité menstruelle à l’université, avec une initiative de solidarité appelée RelaX, afin que chaque étudiante puisse vivre ses menstruations avec dignité.

 

D’après une récente étude publiée en février 2021,33% des étudiantes déclarent rencontrer des difficultés financières pour se procurer des protections périodiques. Ces difficultés affectent la santé physique, mentale et sociale des personnes les plus précaires.

L’Université de Montpellier s’engage dans cette lutte, notamment sur le campus de la Faculté de Médecine de Montpellier. Retrouvez ces sacoches sur le campus de Nîmes, disposées dans les sanitaires du rez-de-chaussée du bâtiment A et dans ceux du bâtiment B à côté de la cafétéria,  sur le campus Arnaud de Villeneuve dans les locaux des associations et enfin dans les sanitaires du 1er étage de l’UPM. Tout le monde peut contribuer avec un geste simple et discret, en faisant don de protection hygiénique dans leur emballage d’origine.

Cette sacoche permettra ainsi aux étudiantes de déposer ou de prendre des protections hygiéniques en libre-service.