Articles

Le mercredi 15 décembre 2021 ont eu lieu les élections décanales de la Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes. À l’issue du scrutin, c’est Isabelle Laffont, Professeur en Médecine Physique et de Réadaptation qui est élue Doyenne de la Faculté, faisant d’elle la première femme à exercer cette fonction en 800 ans d’histoire.

 

Une femme engagée

Isabelle Laffont est née à Toulouse en 1965. Après des études de médecine à la Faculté de Paris-Ouest dont elle ressort diplômée en Médecine Physique et de Réadaptation en 1995, elle prend les fonctions de praticienne hospitalière (PH) au CHU de Montpellier au cours de l’année 2008. En 2011, elle reçoit le titre de Professeur des Universités – Praticienne Hospitalière. S’ensuit une carrière marquée par son engagement tant au niveau de la pédagogie que de la recherche.

En effet, Isabelle Laffont s’engage dès 2014 au sein de la Faculté. Elle siège alors en tant que membre de la commission pédagogique du second cycle des études médicales. Elle devient également membre du conseil de gestion de la Faculté au sein duquel elle sera désignée Chargée de Mission Intégration Universitaire des professions paramédicales et de la régionalisation en 2018. Durant cette mandature, le Professeur Laffont met en place un cursus inédit et précurseur dans l’histoire de la Faculté : celui des Infirmier.es en Pratique Avancée. Par ailleurs, elle contribue à la création des nouveaux parcours du Master Santé de l’UFR, et s’implique plus particulièrement dans le parcours REHAB, dédié aux professionnel.le.s de la rééducation/réadaptation et à d’autres filières, dont elle assume la direction pédagogique, aux côtés du Pr Arnaud Dupeyron et du Dr Anthony Gelis.

En parallèle de ses engagements pédagogiques, elle s’investit également dans la vie du CHU de Montpellier, devenant invitée permanente du Directoire en 2011. Enfin, elle prend des engagements au sein de sociétés savantes : elle dirige la SOFMER (Société Française de Médecine Physique et de Réadaptation) durant 3 années de 2019 à 2021 et occupe actuellement le poste de secrétaire générale de l’ISPRM (International Society of Physical and Rehabilitation Medicine) depuis 2 ans.

 

“Une vision affirmée de l’avenir de notre Faculté”

Forte de ces expériences et de son important engagement pédagogique, Isabelle Laffont se présente aux élections décanales 2021 pour succéder au Doyen Mondain. Au terme du scrutin, elle remporte ces élections en obtenant 31 voix sur les 40 exprimées, rendant ces élections historiques : elle devient la première femme à occuper les fonctions de Doyen depuis la création de la Faculté il y a 800 ans, en 1220.

Madame la Doyenne Isabelle Laffont entend dans sa profession de foi avoir une vision affirmée de l’avenir de notre Faculté,” centrée sur les valeurs d’Excellence, d’Équilibre et d’Ouverture. Sa gouvernance sera bienveillante, respectueuse des femmes et des hommes qui permettent à notre Institution de remplir ses missions, et attentive aux étudiants dont nous avons la responsabilité.

Elle s’engage sur un projet pédagogique fort, visant à stabiliser les études médicales et paramédicales qui sont régulièrement sujettes à réforme et à y apporter les ajustements nécessaires. Le bien-être des étudiants, des personnels de la Faculté et des équipes enseignantes sera une ligne directrice forte de la mandature. Elle souhaite également poursuivre les travaux déjà engagés dans l’amélioration des moyens de la Faculté (finalisation des travaux du site nîmois, rénovation du bâtiment historique, ou encore construction du Learning-center sur le campus ADV).

La recherche est un volet important de son projet, avec une volonté appuyée de développer les activités liées à la recherche clinique appliquée, à la recherche fondamentale et à la recherche translationnelle. Les liens avec les acteurs de la recherche en santé de la région sont très importants : Université de Montpellier, organismes de recherche (INSERM, CNRS….), CHU de Nîmes et de Montpellier, IRCM. À ce titre, la Faculté de Médecine aura un rôle déterminant dans la vision de la médecine de demain et des innovations en santé. Elle soutiendra la formation à la recherche à travers la promotion des doubles-cursus à destination de nos jeunes étudiants.

Enfin, la nouvelle Doyenne met en avant sa vision de la responsabilité sociale de la Faculté de Médecine au travers de différents axes bienveillants : prise en compte des risques psycho-sociaux, de l’amélioration de la qualité de vie au travail, ou encore le développement d’une culture d’appartenance et d’une dynamique d’équipe. Le décanat d’Isabelle Laffont sera celui de l’intelligence collective.

 

L’ensemble de la communauté facultaire adresse ses meilleurs vœux de réussite à la Doyenne Laffont.