Archive d’étiquettes pour : Association

L’association Med’ley organise des évènements autour de la musique, des concours de chants, des concerts dans les bars, des karaokés mais également des blind-tests. L’association étudiante a pour but de réunir les étudiants en médecine et en santé afin d’assouvir leurs désirs musicaux ! Pour la 3e fois, Med’Ley organise un concert au Jardin des Plantes : Ne manquez pas cet événement !

 

 

Concert au Jardin des Plantes

En cette 3 ème édition du Concert au Jardin des Plantes, l’association Med’ley organise un évènement musical ayant pour but principal de récolter des fonds pour l’association ‘’ RIRE’.

Soutenue depuis maintenant 2 ans par Med’ley, l’association a pour objectif d’égayer les journées des enfants en pédiatrie en y faisant intervenir des clowns. Un concert est donc organisé le 1 er juillet 2022 au Jardin des Plantes de 18h à 22h30.

 

Une occasion spéciale

L’occasion de se laisser envouter par une quintessence estivale et assister aux prestations des étudiants de Montpellier qui s’entrainent et se préparent depuis des mois pour l’occasion.

Des collations et de la nourriture seront mises à la vente afin de soutenir l’association RIRE, et une tombola sera organisée dans le but de remporter des lots inédits.

 

 

Le saviez-vous ? Le pôle échanges de l’ACM organise cette année une mission de solidarité internationale au Togo ! 13 étudiant.e.s auront ainsi l’opportunité de s’envoler au mois de juillet afin de rejoindre une association qui œuvre pour la réhabilitation d’une école. Interview.

Qui êtes-vous ?

Nous sommes Anouk Evrard et Claire Boin. Actuellement étudiantes en DFGSM3 à la Faculté, nous sommes aussi élues au sein de l’ACM. Notre rôle de VP échange consiste à faciliter les échanges internationaux (que ce soit pour des étudiants entrants ou sortants) ou interCHU (échanges entre CHU à l’occasion du stage d’été). 

La nouveauté cette année, c’est ce projet de solidarité internationale qu’on a nommé “Med’Trotter” ! 

Pouvez-vous en dire plus sur le projet Med’Trotter ?

Med’Trotter c’est un projet qui est né dans la tête de Camille Borne, notre ancienne VP échange, en 2019. Malheureusement, en raison de la crise sanitaire, le projet n’a pas pu aboutir et c’est pour cela que nous avons décidé de le remettre au goût du jour cette année !

Concrètement, il s’agit d’un projet en lien avec “Espace Hotsi”. C’est une association togolaise qui met en place des chantiers de rénovation afin d’améliorer la qualité de vie des habitants.

Cette année, l’objectif est de partir durant un mois pour aider cette association sur le chantier de rénovation d’une école à Wli, près de Tsévié.

Comment allez-vous aider Espace Hotsi ? 

Avec de l’huile de coude ! Nous allons aider les membres de l’association durant un mois à rénover 4 classes ainsi que les sanitaires. C’est très important car l’école enseigne de la maternelle au primaire, donc cela va bénéficier à de nombreux enfants.

Puisqu’il fait très chaud au Togo, nous ne pourrons être sur le chantier que le matin. Nous avons donc prévu d’animer des ateliers avec les enfants et les villageois durant les après-midis. Nous avons pensé à plusieurs thématiques autour de l’art, du dessin, de la sculpture, du sport, du chant, de la danse ou encore du jardinage ! Bien sûr, nous aiderons également en faisant du soutien scolaire et des actions de sensibilisation. Pour cela, nous nous sommes inspirés des actions que nous pouvons mener au cours de nos services sanitaires. Nous nous sommes également rapprochées de Médecins du Monde, afin qu’ils nous aiguillent sur la façon la plus adéquate de faire de la sensibilisation. On tient vraiment à faire les choses correctement.

Et puis le soir, ce sera l’occasion de faire des veillées. On a envie de partager avec la population, d’échanger sur nos histoires, nos cultures et nos traditions.

 

Comment peut-on vous aider pour la réalisation de ce beau projet ?

Ce projet nécessite de mobiliser 24000 euros. Ces dépenses sont réparties à la fois pour le chantier en lui-même, pour le matériel scolaire et de jardinage dont nous avons besoin pour les ateliers, mais également bien sûr, pour tout ce qui est lié au transport, à l’hébergement et aux frais médicaux des 13 étudiant.e.s en médecine qui sont sur le départ !

Pour parvenir à mobiliser cet argent, nous avons déjà demandé une bourse au FSDIE que nous avons obtenue. Elle nous permet de financer le voyage de 5 étudiants sur les 13 qui partent. Nous avons également sollicité une bourse auprès du CROUS, de la JSI (Jeunesse Solidarité Internationale donnée par le Fonjep) et du département. Nous sommes dans l’attente des résultats.

Notre dernière carte est l’autofinancement. Pour cela, nous avons mis en place le “Stand TOGO” que nous installons 1 fois par mois à la Faculté. Notre objectif est de vendre des en-cas et surtout des vêtements de seconde main afin de financer notre voyage.

 

Il est donc possible de nous aider en nous donnant des vêtements dont vous ne voulez plus au local de la corpo et/ou en achetant des vêtements qui vous plaisent lorsque le stand est en place ! Il n’y a aucune perte : les vêtements qui ne sont pas trop usés, sont redonnés à l’occasion des maraudes organisées par le pôle ISS de l’ACM ! 

Nous avons également mis en place une cagnotte pour toutes celles et ceux qui souhaiteraient nous faire un don.

 

 

Enfin, nous organisons une tombola au mois d’avril ! Il suffit de se procurer un ticket en vente à la corpo. Le tirage au sort se fera à l’occasion de notre stand Togo du 21 avril ! Des pin’s seront également en vente pour l’occasion, alors n’oubliez pas de venir nous voir et de nous suivre sur notre compte instagram : @med_trotter !

 

En bref

  • Le projet de solidarité internationale

    • Aider à la restauration d’une école 
    • Bénéficier d’une expérience internationale unique basée sur l’échange
    • 13 étudiants en médecine participent à cette aventure
    • Un projet à financer à hauteur de 24000 euros
  • Comment aider ?

    • Donnez des vêtements dont vous ne voulez plus au local de la corpo
    • Achetez des vêtements de seconde main lors des stands
    • Participez à la Tombola
    • Faites un don sur la cagnotte
    • Suivez et relayez @med_trotter

 

Pour la deuxième année l’association Agnes McLaren organise un prix de médecine, doté de 4000€ ! Les candidatures sont ouvertes aux étudiant.e.s de la Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes qui soutiendront leur thèse d’exercice entre septembre 2021 et mars 2023. Retrouvez ci-dessous les modalités d’inscription et les critères d’éligibilité de votre thèse.

 

Ce prix récompense une thèse et en médecine portant sur la santé des femmes et/ou des enfants en situation de précarité ou de vulnérabilité et finance un travail basé sur cette thèse

L’association Agnes McLaren, créée en 2018 œuvre pour le maintien de la mémoire d’Agnes McLaren, écossaise et première femme médecin diplômée de la Faculté de Médecine de Montpellier, en 1878. C’est en l’honneur de cette femme médecin, qui dédia sa vie aux soins des femmes les plus défavorisées ou exclues de la société que l’association souhaite décerner pour la première fois un prix de médecine.

Ainsi, l’association a mis en place, à l’occasion du 8e centenaire de la Faculté en 2020, le Prix de Médecine Agnès McLaren. Tous les deux ans, ce prix récompense une thèse d’exercice et un travail (ou projet) de post-thèse, portant sur la santé des femmes en situation de précarité / vulnérabilité ou bien sur la santé des enfants exposés à la précarité et/ou les situations de vulnérabilité. Il finance également un travail basé sur cette thèse. Le Prix, d’un montant de 4000 € sera décerné en juin 2023 après pré-sélection par un comité et étude par un jury composé de professionnels de santé.

Pour la première édition, un prix remporté par Justine Allouche portant sur les connaissances et pratique du dépistage du cancer du Col de l’Utérus.

En 2021, le prix a été remporté par Justine Allouche pour son travail axé sur l’évaluation des Connaissances et des Pratiques vis-à-vis du Dépistage du Cancer du Col de l’Utérus chez les Femmes en Situation de Prostitution dans les Départements du Gard et de l’Hérault. Justine avait à cette occasion fait l’objet d’un article sur Midi Libre !

 

 

Critères d’éligibilité

Afin de concourir à l’obtention de ce prix de médecine, les candidats doivent respecter plusieurs critères d’éligibilité :

 

  • Ouverts à nos étudiant(e)s

    Critère 1 : Être étudiant(e) au sein de la Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes

  • Année 2021-22-23

    Critère 2 : Soutenir sa thèse d’exercice entre septembre 2021 et mars 2023

  • Sujet de thèse

    Critère 3 : Soutenir une thèse dont le sujet traite de la santé des femmes les plus défavorisées voire exclues ou bien sur la santé des enfants exposés à la précarité et/ou les situations de vulnérabilité

  • Projet post-thèse

    Critère 4 : Thèse ouvrant sur un projet opérationnel

Quelles sont les étapes à suivre pour concourir ?

La deuxième édition du Prix de médecine McLaren va se dérouler en 5 phases, tel que suit :

  • avant le 15 mars. 2023

  • 15 avril 2023

    Phase de pré-sélection

    Phase de pré-sélection des thèses reçues par le comité de présélection. 5 thèses pré-sélectionnées.

    15 avril 2023

  • 15 mai 2023

    Avis de sélection

    Transmission de l’avis de sélection aux 5 candidats retenus.

  • Juin 2023

    Phase de sélection finale

    Examen des 5 thèses pré-sélectionnées par le jury. Les candidats doivent transmettre leurs thèses et travaux post-thèses avant le 24 janvier 2021.

    Juin 2023

  • sept. 2023

    Cérémonie de remise du prix

    Remise du prix Agnes McLaren lors de la cérémonie officielle.

Règlement du Prix Dossier de Pré-Candidature Dossier de candidature

Nous vous espérons nombreux.ses à concourir pour ce nouveau prix ! À vos plumes donc, et bon courage dans la rédaction de vos thèses !

 

 

Après une deuxième place en 2017, nos étudiants reviennent en force cette année et ont décroché la première place de la PlasmaCup, un challenge inter-écoles organisé par l’EFS pour sensibiliser à l’importance du don de plasma. Retour sur ce challenge et sur l’expérience de nos étudiants coordonnateurs pour la Faculté de Médecine, Esteban, Pauline et Carlota membres de l’association ACM.

 

La PlasmaCup, un challenge inter-écoles

Chaque année, la PlasmaCup est organisée par l’EFS (Etablissement Français du Sang) dans plusieurs villes universitaires en France. L’objectif de ce challenge ? Sensibiliser un maximum d’étudiants à l’importance du don de plasma.

À Montpellier, c’est à la Maison du Don que tout se joue. Située dans le quartier Euromédecine, accessible en tramway (ligne 1), la Maison du Don reçoit les donneurs de sang mais également de plasma ou de plaquettes.

Dans le cadre de la PlasmaCup, une urne y était disposée pour que chaque étudiant donneur puisse inscrire son établissement d’origine. Chaque don faisait remporter 1 point à l’établissement.

 

La Faculté de Médecine, championne dans la catégorie Grandes Écoles !

Avec un total de 17 dons, la Faculté de Médecine arrive donc en pole position du classement dans la catégorie “Grandes Écoles”. Un classement qui rend très fiers Esteban, Pauline et Carlota, respectivement Président et Vice-Présidentes ISS (Innovation Sanitaire et Sociale) de l’ACM. “Le Trophée Solidaire de l’EFS viendra rejoindre celui de 2017 dans le local de la corpo !” indique Esteban. En effet, l’ACM avait également précédemment coordonné la participation de la Faculté de Médecine. Cette année-là, nous avions décroché la deuxième place.

Pour récompenser nos étudiants, Emilie Moral, chargée de promotion à l’EFS, a remis le Trophée à Esteban le vendredi 4 février, mais également des places pour un escape game, des places pour le match de rugby MHR / Stade Français et d’autres goodies. “Les gains seront redistribués aux donneurs” insiste Carlota.

 

Le don de Plasma, 1h pour sauver des vies : une expérience indolore et instructive pour les étudiants en santé

Esteban et Carlota ont tenu à nous rapporter leur expérience. “Après avoir validé ma participation à la PlasmaCup en plaçant mon bulletin dans l’urne ; j’ai rencontré le médecin de l’EFS pour vérifier que j’étais bien éligible au don de plasma. Ensuite pendant environ 45 minutes, j’ai été prise en charge pour le don qui ressemble dans les faits à un don de sang, sauf en ce qui concerne la machine qui sépare le sang et le plasma” explique Carlota.

“En tant qu’étudiant en santé, j’ai trouvé la prise en charge vraiment intéressante. Par rapport à un don de sang classique, on reste en contact beaucoup plus longtemps avec les soignants qui gèrent le don et c’est une véritable opportunité pour échanger. L’instrumentation utilisée est aussi impressionnante. Ça permet de bien faire le rapport avec nos cours” indique quant à lui Esteban.

Lorsqu’on lui demande si le don était fatiguant, Carlota tient à rassurer : “Pas du tout ! Contrairement au don de sang, les globules rouges nous sont re-transfusés. Il n’y a pas d’anémie et donc pas de fatigue.”

 

PlasmaCup 2022 : la mobilisation de la Faculté sera au rendez-vous !

Avec ces éléments, plus aucune raison de craindre le don de plasma ! Emilie Moral nous informe que la PlasmaCup sera renouvelée à l’automne 2022.

L’ACM sera de nouveau présente !” assure Esteban. Mais pas que : La Plasma Cup est ouverte à tous les membres de la communauté facultaire. Nous comptons donc sur nos étudiants, mais également enseignants et personnels pour contribuer au challenge 2022 ! Pour cela, restez connectés 🙂

 

Focus : Où et comment donner son sang / plasma / plaquettes à Montpellier ?

Outre les opérations de don de sang organisées sur nos campus par les corpos étudiantes (à Montpellier par l’ACM en octobre, février et avril) il est possible de donner son sang / plasma / plaquette à la Maison du Don de Montpellier : 

  • Adresse : Parc Euromédecine, 392 Av. du Professeur Jean Louis Viala (Parc Euromédecine)
  • Accès : Tramway 1 (Euromédecine)
  • Horaires :
    • Lundi / Jeudi : 11h – 18h30
    • Mardi / Mercredi / Vendredi : 8h30-16h30
    • 1er et 3ème samedi du mois : 8h30 – 16h30

 

 

L’entrée dans les études de santé à Montpellier étant difficile à appréhender, l’Association du Tutorat Santé de Montpellier (ATSM) propose une semaine de stage et de formation afin que les lycéens puissent s’engager dans ces études informés et préparés !

 

Le programme :

A l’occasion de la semaine des lycéens, les membres de l’Association du Tutorat Santé de Montpellier ont préparé un programme complet pour accompagner au mieux les futurs étudiants en médecine mais également leurs parents et les équipes pédagogiques des différents lycées.

 

  • Cette semaine, dédiée aux lycéens, se tiendra du 19 au 23 avril de 16h à 20h en dématérialisé depuis le logiciel Zoom !

 

  • A la fin de cette semaine entièrement gratuite, les lycéens connaîtront le fonctionnement et les rouages de la réforme d’accès aux études de santé (Médecine, Maïeutique, Pharmacie, Odontologie, Kinésithérapie et Ergothérapie pour le PASS) !

 

  • L’association propose également une formation dédiée à l’équipe pédagogique du secondaire afin d’acquérir les clés pour guider les lycéens dans leur choix de parcours.

 

  • Les lycéens seront au point sur l’offre des Tutorats durant cette année à savoir un accompagnement pédagogique et moral, entièrement gratuit et encadré par les professeurs de la faculté !

 

  • Les membres de l’association ATSM proposeront une séance de méthodologie pour anticiper l’entrée dans les études supérieures. Une conférence, mettant en lien des étudiants ayant réussi l’entrée dans les études de santé, leurs parents et les lycéens et leurs parents, sera également au programme.

 

  • Cette semaine s’étend aussi aux élèves de première et de seconde avec une présentation complète du programme du PASS et des LAS avec une réflexion sur les enseignements de spécialité à choisir.

 

  • Pour les élèves de terminale, les tuteurs proposeront un retour sur les points-clés du programme du lycée à bien maîtriser afin de s’assurer des bases solides.

Informations pratiques :

 

Chaque année, un nouveau Vice-Doyen est élu par les étudiants pour les représenter auprès du Doyen et dans les différentes instances de la Faculté (conseil de gestion, conseil pédagogique…). Cette année, c’est Florian qui succède à Salomé. Retrouvez ici son interview : découvrez son profil, son rôle pour les étudiants et les projets qu’il souhaite mettre en place tout au long de cette année universitaire ! Rencontre.

 

Bonjour Florian ! Vous avez récemment été élu Vice-Doyen des étudiants de la Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes. Pouvez-vous nous en dire plus sur vous ?

Bonjour ! Alors je m’appelle Florian Mary, je suis actuellement en 4e année de médecine à Montpellier et je suis originaire de Perpignan (Allez l’USAP ! 🟡🔴). 

Brièvement, vous savez, je ne pense pas qu’il y ait de bonnes ou de mauvaises situations, mais je pense que comme beaucoup, je ne suis pas encore fixé sur ma future situation, j’ai plusieurs idées de spécialité en tête dont la Médecine Générale. 

 

Vous êtes désormais Vice-Doyen étudiant : en quoi consiste votre rôle ?

Il faut savoir que le VDE est avant tout un élu étudiant, et comme tout élu, mon mandat s’étalera sur 2 ans. 

Notre tâche commune est donc de représenter les étudiants auprès des instances pédagogiques et administratives de la faculté (de l’UFR pour être précis) que ce soit durant les conseils ou commissions.

Néanmoins, pendant 1 an, je serai en charge des missions spécifiques aux VDE qui sont notamment d’être l’interlocuteur principal du Doyen et des représentants facultaires pour toutes les questions touchant aux étudiants, et de gérer l’équipe des élus et d’ADEMMOOS afin d’être le plus efficaces possibles dans les différents dossiers à gérer et le développement de l’association.

De plus, la communication avec les autres associations et filières de la faculté est primordiale, que ça soit en lien avec une idée de projet, la représentation étudiante ou la médiation de certains échanges. Je pense que ces liens nous offrent de nouvelles perspectives de réflexions et nous permettent de se tirer vers le haut mutuellement. 

Qu’est-ce qui vous a motivé à prendre ce rôle ? Est-ce un engagement que vous souhaitiez prendre dès le début de vos études ?

Avant mon mandat d’élu et de VDE, j’avais déjà baigné 2 ans dans le milieu associatif, d’abord en tant que tuteur, puis en tant que VP Représentation à la Corpo Médecine de Montpellier avec ce désir d’être là pour aider les étudiants. 

Et je dois dire que l’expérience et les rencontres faites durant cette année à l’ACM, que ce soit toutes les personnes de ma corpo, les “vieux” VP Reprez et Salomé bien sûr, n’y sont pas pour rien. 

J’étais curieux et j’ai trouvé que ce poste était une superbe opportunité pour continuer à m’investir pour les étudiants et dans la vie de la faculté. 

 

Comment jonglez-vous entre vos activités de Vice-Doyen et vos obligations d’étudiant ? 

Alors ça demande une certaine organisation, et l’année passée m’a particulièrement aidée pour ça, notamment par l’association d’un travail associatif et universitaire très dense. 

Mais je me réserve mes créneaux asso le midi pour me garder mon temps de travail le soir généralement. 

 

Quels sont vos objectifs pour ce mandat ? Quels sont les projets que vous souhaitez mener à bien ?

Alors l’objectif premier, c’est de continuer les projets des précédents bureaux, que ce soit la vaccination contre la Grippe, le Forum des Futurs Internes… 

Cette année, on dispose d’un savant cocktail d’expérience et de nouvelles idées, et ça se voit à travers les projets. 

On souhaite booster la communication sur la même lancée que l’année dernière, notamment avec l’Instagram d’ADEMMOOS (👉 go follow si ce n’est pas déjà fait) mais aussi en restant dynamique sur les autres réseaux. 

Les réformes sont bien sûr au centre de nos mandats, et le bien être et le développement durable sont aussi des pôles dans lesquels des idées naissent. 

 

Quelles sont les demandes des étudiant.e.s qui reviennent le plus souvent ?

Généralement, c’est installer une tireuse à bière à la cafet’ 🙃. 

Plus sérieusement, ce sont surtout des questions autour de l’organisation de nos études et des propositions de changements nécessitant une réflexion avec la scolarité et les enseignants. 

Les élus sont le relais des étudiants afin de faire entendre leur voix, et c’est ce que l’on retrouve dans une grande partie des messages. 

 

La situation sanitaire a un fort impact sur la vie actuelle des étudiants. Avez-vous un message à faire passer à cette occasion ?

Je pense qu’avec la période que nous traversons, il est important de prendre soin de soi et des autres. 

Contactez vos familles et vos amis, échangez, discutez, parlez avec eux, mais ne restez pas seuls, et si besoin, vous pouvez vous tourner vers nous, il y aura toujours quelqu’un pour répondre. 

Et profitez en pour regarder les classiques du cinéma, plus d’excuses pour passer à côté de La Ligne Verte ou Forrest Gump 🍿. 

 

Si les étudiants ont des questions à vous poser ou à remonter au conseil de gestion, comment peuvent-ils vous contacter ?

C’est très simple, via les comptes Facebook, Instagram et Twitter d’ADEMMOOS, ou par les mails 📩 pour les puristes à ademmos.elus.etudiants@gmail.com

Ou ils peuvent aussi venir nous parler, on est tous très gentils et on ne mord pas !

 

Un dernier mot, que conseillerez-vous aux étudiants qui souhaiteraient devenir Vice-Doyen.ne ? Comment peuvent-ils y parvenir et quelles sont selon vous les qualités indispensables à cette fonction ?

Alors, je pense déjà que connaître le milieu associatif, quel qu’il soit, peut aider et vous offrira un bagage supplémentaire pour le poste, et vous permettra d’engranger de l’expérience. 

Ensuite, il faut être conscient du travail que ça représente et de l’importance du poste, mais aucune crainte, une bonne organisation et une volonté de bien faire feront la différence en votre faveur. 

Enfin, vous n’êtes pas seul, et être VDE c’est surtout faire partie d’un bureau. 

Avoir une bonne équipe comme celle à laquelle j’appartiens est donc primordial pour passer le meilleur mandat possible ! 

 

Merci beaucoup pour votre temps ! Nous vous souhaitons de passer un bon mandat et vous remercions pour votre engagement !

 

Après l’Othofaso il y a quelques jours, place à l’ASMM, l’association des étudiants sportive de Médecine Montpellier ! Nous rencontrons aujourd’hui Amandine, vice-présidente chargée de la communication qui nous en dit plus !

 

Pouvez-vous nous présenter votre association en quelques mots ? Quel est l’objectif ?

L’Association Sportive Médecine Montpellier est une association créée il y a une dizaine d’années dans le but de promouvoir l’activité sportive chez les étudiants en Médecine dans une ambiance conviviale. Si cet objectif n’a pas changé au cours des années, l’ASMM a su évoluer, notamment en intégrant les étudiants en PACES (futur PASS-LAS) et de Sage-Femme.Notre association permet aux étudiants en santé de renouer avec le sport, souvent délaissé durant leurs études, de façon conviviale et détendue. Ces moments sont d’autant plus important pour les étudiants de PACES/PASS/LAS qui subissent une pression considérable vis-à-vis de leur concours. Toute l’équipe est donc à leur écoute pour leur apporter un soutien moral et un exutoire convivial. Le projet de cette année est d’ouvrir l’adhésion aux autres filières de santé, notamment aux étudiants en kinésithérapie et en dentaire.

 

Quelles sont les activités que vous menez tout au long de l’année ? Pouvez-vous nous les présenter ?

Tout au long de l’année, nous organisons deux séances par semaine, l’une consacrée uniquement aux étudiants de PACES/PASS/LAS et la seconde consacrée aux étudiants de médecine et de maïeutique. Le contenu de nos séances est variable aux grès des adhérents. Les séances sont souvent composées d’exercices travaillant l’endurance ou le renforcement musculaire, ainsi qu’une partie plus ludique avec des sports collectifs comme l’ULTIMATE.

Nous organisons également des activités extra-séances : canoë, Beach-volley, trampoline, pétanque, laser game, foot en salle…

 

Pourquoi et comment adhérer à votre association ?

Adhérer à notre association permet aux étudiants d’avoir accès à nos séances et à nos évènements sportifs toute l’année. L’adhésion est au prix de 5€ pour les PACES, LAS, PASS, deuxième et troisième années de médecine et de maïeutique. L’inscription est gratuite pour les années supérieures. L’inscription est possible tout au long de l’année, soit sur internet via l’application Pumpkin soit en direct en début de séance ou avant les événements : pour ça, rien de plus facile, il suffit de télécharger l’application et de créer un compte avec le code ASMM.

 

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur l’élection du bureau 2020-21 ?

Un nouveau bureau est élu en interne chaque année. Il est composé majoritairement d’élèves en troisième année de médecine, ainsi qu’un élève de Sage-Femme. Le bureau actuel est composé de :

  • Tristan Georger : président
  • Juliette Cuminal : secrétaire
  • Cécile Burgalieres : trésorière
  • Romane Barbier et Nicolas Rouvière : vice-présidents chargés des partenariats
  • Pietro Rosso : Vice-président chargé des séances
  • Aurélien Clamens : vice –président chargé de la communication Sage-Femme
  • Amandine Sautel et Matthieu Branchereau : vice-présidents chargés de la communication médecine

 

Point COVID-19

La crise sanitaire actuelle nous a amené à repenser nos séances, notamment en ne pratiquant plus de sports collectifs. Et en séparant les participants par groupe de 10, puis 6 afin de limiter la propagation du virus et protéger nos adhérents. Les gestes barrières (port du masque, gel hydro alcoolique) sont également strictement respectés durant nos séances et nos évènements. On favorise aussi les activités en plein air, à l’instar de nos sessions de course à pied. Nous travaillons également avec des établissements sportifs partenaires pour proposer des activités en groupes réduits à nos adhérents, qui peuvent en profiter quand ils le veulent (bowling, escalade, escape game, laser game …). Nous avons également mis en place des sessions yoga en live instagram, ce qui permet d’allier bien-être étudiant et limitation des activités en groupe.

Comment vous contacter sur les réseaux sociaux ?

Instagram : tim_asmm

Facebook : tim asmm

Site internet : Association ASMM

Après l’ANIMN il y a quelques jours, place à Orthofaso, l’association des étudiants en orthophonie tournée vers des projets solidaires ! Nous rencontrons aujourd’hui Mélanie, secrétaire qui nous en dit plus sur la vocation, les objectifs et les actions humanitaires de l’association !

 

Pouvez-vous nous présenter votre association en quelques mots ? Quel est son objectif ?

Orthofaso est une association de loi 1901, créée en 2006, qui a pour but la promotion et la gestion de projets à l’étranger au travers de missions solidaires menées par des étudiants en orthophonie de Montpellier. Depuis 2015, l’association intervient au sein d’un orphelinat d’enfants polyhandicapés à Hô-Chi-Minh, au Vietnam (interventions précédentes au Burkina Faso). L’équipe Orthofaso de cette année se compose de 17 étudiantes en école d’orthophonie.

Nous nous rendons au Vietnam car ce pays a été ravagé pendant la guerre dans les années 50. Les produits chimiques déversés sur les terres du pays ont entraîné un taux très élevé de handicap au sein du pays et plus particulièrement chez les enfants. Ainsi, nous intervenons auprès d’enfants présentant des pathologies très diverses dont la plupart sont atteints d’infirmités motrices cérébrales, de Trisomie 21 et/ou surdité.

Quelles sont les activités que vous menez tout au long de l’année ? Pouvez-vous nous les présenter ?

Afin de récolter des fonds, nous organisons différents événements tout au long de l’année :

  • Vide-grenier et vide-dressing
  • Soirée théâtre d’improvisation
  • Blind test
  • Vente de « Chocolats du Cœur » à Noël et à Pâques
  • Stands de papiers cadeaux à Maison du Monde et du Bruit dans la Cuisine de novembre jusqu’à Noël
  • Tombola
  • Vente de bee wraps fabriqués par l’équipe
  • Participation au marché de Noël de Castelnau-le-Lez (vente de bocaux de préparations de cookies/muffins, de bee wraps, de confitures, d’objets, de cartes de Noël, etc.)
  • Vente de jeux et de matériel orthophonique d’occasion aux étudiants en orthophonie
  • Mise à disposition d’une cagnotte Hello Asso pour des dons libres en ligne
  • Mise en place de Lilo (moteur de recherche qui finance des projets sociaux et environnementaux)
  • Vente d’ecocups et de tote bags de l’association

Pourquoi avez-vous intégré l’association à titre personnel ? Qu’apporte votre association aux étudiants ?

A titre personnel, j’ai intégré cette association pour me rendre utile aux autres et œuvrer pour une bonne cause. De plus, cette expérience permet de faire partie d’une équipe et de mener un projet du début à sa fin.

Orthofaso est une association solidaire dont le but est d’intervenir au sein d’un orphelinat d’enfants polyhandicapés. Elle permet aux étudiants qui nous soutiennent tout au long de l’année de participer à différents types d’événements pouvant les intéresser et les divertir (blind test, tombola, vide-dressing, soirée théâtre d’improvisation, vente de matériel d’occasion…) tout en nous aidant pour notre projet.

Pourquoi et comment adhérer à votre association ?

Il n’y a pas d’adhésion à notre association.

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur l’élection du bureau 2020-21 ?

L’élection de l’équipe d’Orthofaso aura lieu au cours du 1er semestre de l’année scolaire 2020-21 mais nous ne pouvons donner de date exacte au vu de la situation sanitaire actuelle. Les étudiants en 4ème année d’école d’orthophonie volontaires pourront alors intégrer l’association.

 

 

Comment vous contacter sur les réseaux sociaux ?

Mail : asso.orthofaso@gmail.com
Site internet : https://orthofaso.wixsite.com/orthofaso
Facebook : https://www.facebook.com/orthofaso
Instagram : Orthofaso_13

 

Notre série de présentation des associations reprend ! Aujourd’hui, nous avons donné rendez-vous à Léa Savater, Présidente de l’ANIMN, l’Association des Nouveaux Internes de Montpellier-Nîmes !

 

Pouvez vous nous présenter votre association en quelques mots ? Quel est son objectif ?

L’Association des Néo-Internes Montpellier-Nîmes (ANIMN) existe depuis 2009 et a pour but l’organisation de la cérémonie de remise des diplômes des étudiants en 6ème année de médecine de
l’UFR Médecine Montpellier-Nîmes.

Pouvez-vous nous en dire plus sur cet événement ?

Cet événement, central au sein de la faculté, permet de féliciter les étudiants venant de passer l’ECNi (Examen Classant National informatisé). A l’issu de ce concours, les étudiants choisissent leur
spécialité et la ville dans laquelle ils l’exerceront. La remise des diplômes a habituellement lieu au Jardin Des Plantes en présence du corps professoral de la faculté, de Monsieur le Doyen, Monsieur le Président de l’Université, Monsieur le Maire, ou encore des représentants de l’Ordre des Médecins. A cette occasion, chaque étudiant se voit remettre son écharpe de diplômé et son diplôme de fin d’études devant sa famille et ses amis. C’est un grand moment d’émotion et de partage. Par la suite, la soirée se poursuit par un gala dans la Cour d’honneur du Bâtiment Historique de la Faculté pour un dernier moment de partage festif entre étudiants et leurs familles. Cette année, en raison des contraintes sanitaires, la cérémonie aura simplement lieu dans la la Cour d’honneur du Bâtiment Historique sur la journée du 26 septembre.


 

Pourquoi avez-vous intégré l’association à titre personnel ? Qu’apporte votre association aux étudiants ?

Cette association permet à nos étudiants de se retrouver une dernière fois avant que chacun continue sa vie dans la ville qu’il aura choisi. Cet événement est placé sous le signe de la bienveillance et nous permet de célébrer tous ensemble la fin d’un cycle.Cette année est d’autant plus particulière que nous célébrerons la 800 ème promotion d’étudiants de la Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes, c’est une chance inouïe de pouvoir vivre cet instant dans un bâtiment autant chargé d’histoire.

Où contacter l’ANIMN ?

Facebook : Asso Nouveaux Internes Montpellier-Nîmes

Nous avons rencontré plus tôt l’AMEO. Aujourd’hui, Cap sur Nîmes et des contrées plus lointaine avec l’asso des Crocos du Monde !

En quelques mots, c’est quoi l’asso des Crocos du Monde ?

Créée en 2007, “Crocos du monde” est l’association humanitaire étudiante de la Faculté de Médecine, site de Nîmes. Son but est de permettre aux étudiants en médecine et maïeutique de s’investir dans l’humanitaire, chacun à son échelle et d’être sensibilisé aux disparités mondiales. L’objectif principal est l’organisation d’un projet de solidarité internationale réalisé chaque année. Ainsi depuis la création de l’association les Crocos ont déjà été au Maroc, au Burkina faso ou encore au Togo l’été dernier !

Quelles sont les activités que vous menez tout au long de l’année ? Pouvez-vous nous les présenter ?

Au cours de l’année nous avons deux activités majeures, des événements pour financer le projet de solidarité internationale et depuis cette année le projet local sur Nîmes qui nous a permis de mettre en place des actions sociales à l’échelle de notre ville.

Afin de financer notre voyage, des actions sont menées au sein de notre Université depuis le début de l’année. Des goûters ont déjà été organisés. Pendant la période des fêtes, des stands de papiers cadeau ainsi qu’une vente de chocolats ont permis de collecter de l’argent.

En parallèle le projet Nîmes s’articule autour de plusieurs actions, la plupart en partenariat avec la Croix-Rouge Française du Gard notamment pour des maraudes et des visites en EHPAD.

Pourquoi avez-vous intégré l’association à titre personnel ? Qu’apporte votre association aux étudiants ?

Je me suis toujours intéressée aux actions humanitaires, cette association m’a offert la possibilité de m’investir par l’intermédiaire de multiples actions locales, qui associent notre niveau d’étude et le peu de temps que l’on peut consacrer à des activités de solidarité.

J’ai pu ainsi prendre conscience des différents besoins qui m’entourent et agir dessus, que ce soit directement sur Nîmes ou avec la récolte de fond, et la préparation du voyage de solidarité internationale qui a lieu chaque année.

Pourquoi et comment adhérer aux Crocos du monde ?

Notre association permet de s’engager dans des actions sociales, solidaires et écologiques. Cela vous permet de vous investir et d’être en accord avec vos valeurs. De plus, cela est en lien avec vos études en développant le lien social et le contact avec des personnes défavorisées.

L’adhésion est possible en septembre, après l’assemblée générale de rentrée puis tout au long de l’année. Il suffit de remplir une fiche d’adhésion et de payer une cotisation de 10 euros en chèque ou en espèces puis vous serez officiellement membres des Crocos du Monde. L’association est ouverte à tout étudiant de la faculté de Nîmes (PACES/ PASS, médecine, maïeutique)

Quelques mots sur le bureau de l’année 2020-2021 ?

L’élection de notre bureau se déroule en deux parties :

  • Premièrement, a lieu l’élection d’un bureau restreint (BR). Suite à une période de campagne en dématérialisée, le vote s’est tenu début juin. En raison de la situation sanitaire actuelle, nous réaliserons la passation en présentiel à la rentrée.
  • Puis, fin septembre les membres de l’association de deuxième année (médecine ou maïeutique) pourront se présenter au bureau. Après une courte campagne, le BR choisit son bureau en fonction du nombre de candidats par poste.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous rejoindre sur nos réseaux: