La faluche des 800 ans, offerte par les carabins, va trouver sa place dans la hall du campus santé Arnaud de Villeneuve.

L’inauguration aura lieu le 06 novembre 2023.

Ce patrimoine culturel immatériel se transmet, la tradition estudiantine n’a jamais été aussi vivante que dans la plus ancienne faculté de médecine au monde encore en exercice.

Projet MAP

Les étudiants de l’association Montpellier Artistic Project (MAP) vous invitent à venir disséquer une scène de l’œuvre de Godard « Le Mépris » lors de l’exposition exceptionnelle de l’artiste Sylvain Fraysse au Bâtiment Historique de la Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes. Nous les avons rencontrés pour parler de ce projet inédit.

Comment est né ce projet ?

Le projet « Camille » est né en 2022, d’une envie des membres de la Montpellier Artistic Project de faire découvrir de nouvelles formes d’art aux étudiants de la Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes. Le bureau 2021-2022 de la MAP a ainsi pris contact avec le Fonds Régional d’Art Contemporain (FRAC) dans l’optique de créer un projet en commun et c’est ainsi qu’est née cette collaboration avec Sylvain Fraysse, artiste plasticien, et Céline Mélissent, chargée des publics et de la diffusion de la collection au FRAC.

 

En quoi consiste cette expérience artistique pour les visiteurs ?

L’exposition consiste en une expérience sensorielle en lumières et sons autour du film Le Mépris de Jean-Luc Godard. L’artiste utilise la Salle de Dissection du Bâtiment Historique de la Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes pour y « disséquer » une scène du film. Lors de cette scène mythique, le réalisateur énumère à la manière d’une dissection les parties du corps de Camille, un des personnages principaux, incarné par Brigitte Bardot. Sylvain Fraysse recrée les filtres de couleurs de la scène à l’aide de gélatines sur les vitres de la salle de dissection et découpe aussi la bande-son originale du film pour en 24 fréquences. Il dissèque ainsi l’essence même de la scène.

 

La MAP c’est quoi exactement ?

La « Montpellier Artistic Project » est une association loi 1901 née en août 2020, de trois étudiantes en médecine qui voulaient organiser des activités artistiques au sein de la faculté.
Depuis 3 ans, le bureau de la MAP s’est agrandi et nous proposons divers ateliers et activités à travers nos quatre pôles : Arts Appliqués, Arts Oratoires, Arts Littéraires et Arts Culinaires. Pour cela, nous mettons à disposition du matériel et des séances d’initiation à diverses pratiques artistiques et organisons également des concours d’œuvres sur nos réseaux sociaux, ainsi qu’un concours d’éloquence chaque semestre.
Vous pouvez nous retrouver à travers notre mascotte, un caméléon qui prend le nom de Léon Art sur Facebook, ainsi que sur notre compte Instagram.

 

Pourquoi ce projet vous tient-il à cœur ?

Il nous tient à cœur car il nous permet de faire vivre le Bâtiment Historique de la Faculté en ouvrant une salle auparavant jamais ouverte au public, et ainsi de pouvoir donner une impulsion à l’association en sortant de nos ateliers habituels. Nous avons appris énormément de ce projet, et espérons qu’il plaira aux étudiants et aux visiteurs. De plus, nous sommes très fièr.es de participer à la candidature de Montpellier Capitale de la Culture 2028 et de pouvoir nous impliquer dans les dynamiques de la Métropole. C’est une expérience haute en couleurs qui nous permet de rassembler les étudiants.

 

Quels soutiens avez-vous pu rassembler ?

Nous avons eu l’opportunité de travailler avec Sylvain Fraysse et le FRAC via Céline Mélissent qui était notre interlocutrice privilégiée dans l’élaboration de ce projet. Ce dernier a eu la chance d’être sélectionné pour participer à la candidature de Montpellier Capitale Européenne de la Culture 2028, et nous avons ainsi pu bénéficier d’une aide financière pour la réalisation de l’exposition. La TaM nous a soutenu en accordant la mise en en place des affichages dans certains arrêts de tramway et de bus de la Métropole pour promouvoir l’exposition.
Nous avons également reçu le soutien de l’Université de Montpellier (UM) à travers le Fonds Solidaire d’Initiative Etudiante (FSDIE), et le service Arts et Culture de l’UM avec notamment Eléonore Szturemski, ainsi que de la Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes. Nous tenons à remercier tout particulièrement Madame la Doyenne Isabelle Laffont ainsi que le Professeur Gérald Chanques pour leur soutien et leur aide logistique.

 

Infos pratiques sur l’exposition

Bâtiment Historique de la Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes
2 rue de l’Ecole de Médecine
34000 Montpellier

 

Exposition ouverte au public du 22 mars au 18 avril :
  • mardi, mercredi, jeudi, vendredi de 14h à 19h
  • samedi de 10h à 19h

Les étudiants  des médiations lors de ces jours d’ouverture, en visite libre.

Les mardis, des visites guidées seront proposées par les étudiants du master de médiation de la Faculté d’éducation de Montpellier.
  • Mardi 28 mars, 4 et 11 avril à 15h, 16h et 17h
  • Mardi 18 avril à 15h et 16h

Des créneaux de médiation supplémentaires proposés par les membres de l’association seront communiqués ultérieurement sur la page Facebook de l’évènement.

La 18ème édition de Primavera se tiendra le dimanche 19 mars 2023 au Jardin des Plantes de Montpellier. Des expositions, des conférences et une vente de plantes rares y auront lieu de 10h à 18h.

 

Vente de plantes rares Primavera

1. Une occasion en or d’acquérir une plante d’exception

La vente de plantes rares de Primavera a de quoi ravir les férus de botanique comme les jardiniers du dimanche. Imaginez : pouvoir admirer tous les jours un petit bout du Jardin des Plantes dans votre salon ou votre jardin. Le vert sera la tendance déco du printemps !

 

2. Une journée source de savoir

Jardin des Plantes

Les 3 conférences à ne pas rater :

  • 14h30 : « La nomenclature végétale : des auteurs pré-linnéens au Code de Shenzhen » par Pierre COULOT, pharmacien biologiste, fondateur et
    président de la Société botanique d’Occitanie, spécialiste de la famille des Fabaceae.
  • 15h30 : «Les mystères du labyrinthe» par Andrée LAFON. Passionnée par la littérature, le théâtre et la psychanalyse, elle a été amenée à écrire des livres
    qui font une grande place à la psychologie des profondeurs.
  • 16h30 : « Le projet de restauration de l’Intendance de Pierre Richer de Belleval et son labyrinthe» par le Professeur Thierry LAVABRE-BERTRAND, Directeur du Jardin des Plantes.

 

3. Un mélange entre art et nature

Anne Tassin, artiste céramiste, vous invite à visiter son exposition « Inspiration végétale »

4. Venez découvrir le monument Rabelais, récemment rénové !

Sculpté par Jacques Villeneuve, le monument, dédié à Rabelais et aux plaisirs de la vie, fut inauguré le 6 novembre 1921 par le Président de la République Alexandre Millerand. Le monument fût offert par les étudiants dans le cadre de la célébration des 700 ans de la Faculté de Médecine où Rabelais a étudié en 1530.

L’Université de Montpellier, la Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes ainsi que la Fondation d’Entreprises du Jardin des plantes de Montpellier ont contribué à la restauration de ce monument.

5. C’est le printemps !

 

Qui n’aime pas flâner dans les allées du Jardin des Plantes au printemps ? C’est le moment rêvé pour apercevoir la flore luxuriante du jardin reprendre vie après l’hiver. Primavera est une excellente excuse, s’il en faut, pour découvrir ou redécouvrir le Jardin des Plantes de Montpellier.

 

Le saviez-vous ? Le Jardin des Plantes renferme de nombreuses originalités. Parmi les plus récentes en date : un jardin potager permaculturel. Créé il y a deux ans, à l’initiative de Jean-François « Jeff » Fauveau, membre de notre équipe de jardiniers-botanistes, ce carré permaculturel est aujourd’hui lauréat du prestigieux concours national des jardins potagers, organisé par la Société Nationale d’Horticulture de France ! Une immense fierté pour notre Faculté et les équipes du Jardin des Plantes. À l’occasion de la remise des prix qui a eu lieu le 30 novembre, nous avons rencontré Jeff qui nous a renseigné sur ce projet.

 

Un projet issu d’une réflexion post-confinement

C’est en 2020 que germe dans l’esprit de Jeff l’idée de créer un carré potager permaculturel au Jardin des Plantes. Intrigué par l’actualité d’alors, notre jardinier avait en effet observé que de nombreuses personnes se saisissaient de la permaculture pour répondre à des enjeux politiques et économiques.

Investi par la mission de sensibilisation du Jardin des Plantes, Jeff souhaite, par ce jardin, inviter les Montpelliérains à se réapproprier l’agriculture et à reprendre la main sur leur alimentation. Pour cela, il pense son projet autour des variétés de plantes à privilégier sur nos balcons, terrasses et jardins dans notre région au climat méditerranéen.

 

Un jardin permaculturel : kézako ?

Lorsqu’on demande à Jean-François de nous expliquer à quoi correspond un Jardin permaculturel, il nous répond sur deux plans :

  • Le plan technique: la permaculture est issue de pratiques mutualisées à travers le monde, visant à observer la chimie du sol afin d’avoir le moins d’action possible sur celui-ci et sa construction. L’objectif est d’associer des variétés spécifiques de plantes, principalement vivaces, pour créer des systèmes symbiotiques permettant ainsi d’éviter l’apport d’intrants chimiques tels que les pesticides ou des engrais.
  • Le plan des valeurs: plus qu’une simple pratique, la permaculture repose selon Jeff, sur un système de valeurs visant à « protéger la terre, les hommes et partager les surplus ».

 

Somme toute, un jardin permaculturel est un jardin pensé durablement, grâce à une observation minutieuse des écosystèmes biologiques. Travaillé dans le respect de la nature, des saisons et des hommes, il permet d’aboutir des végétaux cultivés sans apports de produits chimiques.

 

Le carré permaculturel du Jardin des Plantes : un lieu de diversité végétale, ouvert au public

Initié en 2020, le jardin permaculturel est visible au niveau du carré numéro 4 de l’école de systématique du Jardin des Plantes. Sur une surface de près de 200 m², le potager concentre plus de 250 espèces de plantes, toutes comestibles. Parmi les espèces cultivées, Jeff essaie de varier entre des plantes dites « classiques » et d’autres plus « originales ». On y retrouve ainsi tomates, aubergines, concombres, pommes, raisins, maïs mais aussi des choux de Daubenton, de l’ail Rocambolle, de la stévia, des cacahuètes ou du bissap. Des fleurs comestibles sont également au rendez-vous pour égayer les papilles des plus gourmands.

Ce potager permaculturel est entretenu par les soins de Jeff qui s’applique également à le faire découvrir aux Montpelliérains par le biais de visites guidées, entre mars et novembre. Jeff en profite pour y prodiguer des conseils sur la permaculture et faire découvrir le fruit de son travail en donnant aux visiteurs quelques fruits et légumes à déguster lorsque la saison s’y prête !

 

Un projet original, lauréat du concours national des jardins potagers 2022

Toute cette variété et ces initiatives pédagogiques ont sans aucun doute contribuer à faire de ce projet un des lauréats du concours national des jardins potagers !

Après avoir candidaté en juin sur la catégorie 4 « Jardin ou Parcelle Pédagogique », les équipes du Jardin des Plantes ont reçu en septembre les jurys du concours au cours d’une visite de deux heures, au cours de laquelle ils ont posé diverses questions techniques à notre jardinier.

Quelques semaines plus tard, c’est avec grand plaisir que Jeff découvrait avoir été sélectionné parmi les 60 jardins en compétition pour recevoir le Grand Prix du meilleur jardin potager pédagogique de France ! 

C’est au cours d’une cérémonie ayant eu lieu le 30 novembre 2022 à Paris que Jean-François et Emmanuel Spicq, chef de culture du Jardin des Plantes ont reçu le prix. Une véritable fierté pour Jeff :

« C’est une très belle surprise. Je suis très heureux, ce projet et ce concours nous permettent de sortir de notre périmètre habituel. Cela nous permet de nous mettre en contact avec d’autres institutions nationales, de nous ouvrir vers l’extérieur. J’ai hâte d’échanger avec les autres participants et lauréats pour faire évoluer ce projet vers d’autres horizons ! »

 

 

 

De la suite dans les projets du Jardin

Outre le joli coup de projecteur sur notre Jardin, ce concours est en effet l’occasion de développer de nouvelles relations d’échanges ou partenariales avec d’autres jardiniers, jardins et/ou institutions, associations.

« J’espère pouvoir trouver dans ces échanges de nouveaux conseils pour développer la pratique de la permaculture sur d’autres projets. Après le potager, j’aimerais expérimenter avec d’autres collègues jardiniers du Jardin des Plantes, la possibilité de développer un nouveau carré permaculturel sur la thématique des plantes résistantes à la sécheresse ! » nous informe Jeff, enthousiaste.

Le carré, déjà identifié, se situera sur le massif Dunal Dellile, une autre parcelle de l’école de systématique. Nous souhaitons donc le meilleur pour la suite à nos équipes du Jardin pour ce nouveau projet, qui sera peut-être l’occasion de postuler à ce concours, dans une autre catégorie !

 

Infos pratiques :

Quelques semaines après nos IPA (Infirmiers en Pratique Avancée) c’est au tour de nos étudiants en médecine de vivre leur Cérémonie de Remise de diplômes.

Une cérémonie organisée traditionnellement au Jardin des Plantes

Ayant lieu traditionnellement au Jardin des Plantes, à l’occasion du 3e week-end de septembre, cette cérémonie est l’occasion pour les proches et les familles de nos étudiants de (re)découvrir la faculté à travers une visite privée des locaux en compagnie de nos enseignants, avant d’applaudir nos nouveaux diplômés !

 

Un rite de passage vers les études médicales de 3e cycle

Les étudiants présents à cette cérémonie arrivent au terme de leurs deux premiers cycles d’études (6 années). Ils entrent ainsi en 3e cycle et deviennent internes dans l’une des spécialités de médecine / chirurgie, à Montpellier ou bien dans d’autres villes.

Nous leur souhaitons le meilleur pour la suite de leur carrière ! Félicitations à tous et toutes !

 

Quelques photos

Cette année, à l’occasion des Journées du Patrimoine, La Mission Bern, en partenariat avec la Fondation pour le Patrimoine et la Française des Jeux remettront aux équipes des Jardins des Plantes le chèque accordé grâce au Loto du Patrimoine ! L’après-midi, un programme de visites guidées gratuites attendent les visiteurs.

 

 

Le Jardin des Plantes, sélectionné par le Loto du Patrimoine

Nous l’apprenions en mars dernier, le Jardin des Plantes par la Mission Patrimoine, confiée à Stéphane Bern par le Ministère de la Culture parmi 18 autres sites français pour bénéficier du soutien du Loto du Patrimoine.  Outre une belle visibilité nationale, ce programme permettra d’offrir à l’Intendance du Jardin des Plantes un très beau coup de pouce pour sa rénovation, dont les travaux devraient commencer prochainement.

Pour fêter cela, le Jardin reçoit donc, à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, une délégation de la Mission Patrimoine et de la Française des Jeux. Une cérémonie de remise de prix aura lieu à 10h30 ce samedi 17 septembre au Jardin des Plantes. Cette cérémonie, en présence de M. Lloberes, Directeur régional FDJ région Sud-Est, de M. Pradel, Responsable du secteur FDJ Hérault Nord Aveyron et de M. Genet, Délégué régional Occitanie-Méditerranée pour la Fondation du Patrimoine dévoilera le soutien apportée par la Mission au projet de rénovation de l’Intendance.

 

Un après-midi consacré aux visites guidées !

Pour célébrer les journées du patrimoine, nos équipes composées de jardiniers et d’enseignants vous proposent, une fois n’est pas coutume plusieurs visites guidées. Accessible gratuitement et sans réservation, elle se font par petits groupes de 15 à 20 personnes. Prévoyez donc de venir quelques minutes à l’avance pour vous assurer d’une place. En cas de beau temps, bouteille d’eau et chapeau sont fortement conseillés !

Retrouvez le programme de la journée ci-dessous.

 

NB : Cette année, le Bâtiment Historique n’ouvrira pas ses portes en raison des travaux de rénovation.

 

On en a parlé