Articles

A l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine 2021, le Bâtiment Historique et le Jardin des Plantes de la Faculté de Médecine ouvrent leur portes au public pour des visites guidées. En raison du contexte sanitaire, les visites sont accessibles uniquement sur réservation préalable. Toutes les infos dans cet article.

MAJ du 17/09/21 :

En raison d’une décision préfectorale liées aux manifestations prévues en centre-ville, nous sommes malheureusement contraints de fermer le Jardin des Plantes de Montpellier au public le samedi 18 septembre 2021 après-midi.
En conséquence, les visites prévues samedi après-midi sont annulées. Les visites prévues le matin sont en revanche maintenues.
Nous sommes sincèrement désolés de la situation et vous remercions pour votre compréhension.

Samedi 18 Septembre : (Re)-Découvrez le Jardin des Plantes !

Commencez votre week-end culturel et patrimonial par une visite du Jardin des Plantes ! Au programme, découvertes du Jardin sous différentes thématiques, guidés par nos personnels passionnés. Profitez-en pour redécouvrir également l’exposition “l’Humain dans son Jardin” à travers des visites guidées par l’artiste photographe Cédric Matet ! En savoir+ sur l’expo.

 

INFORMATION IMPORTANTE

En raison du contexte sanitaire, les visites sont accessibles sur réservation obligatoire préalable. Le contrôle du pass sanitaire sera également nécessaire pour l’accès aux visites. Pour faire votre réservation, cliquez ci-dessous !

Rendez-vous à l’entrée du Boulevard Henri IV (à côté de la croix rouge Française)
Ouverture du Jardin à 10 heures

  • 10h00 « Le Jardin des Plantes : rencontre de la médecine et de la botanique » par Pr. Lavabre-Bertrand
  • 10h15 « Visite guidée par l’artiste de l’exposition : l’Humain dans Jardin » par le photographe Cédric Matet
  • 10h30 « L’abeille et l’humain en 2021 » par Jean-François Fauveau et Jean-Pierre Baudon
  • 11h00 « La serre Martins et sa collection de succulentes » Par Emmanuel Spicq
  • 11h15 « Visite guidée par l’artiste de l’exposition : l’Humain dans Jardin » par le photographe Cédric Matet
  • 11h30 « L’abeille et l’humain en 2021 » par Jean-François Fauveau et Jean-Pierre Baudon
  • 13h30 « Les collections végétales du Jardin des Plantes » par Didier Morisot
  • 14h00 « L’abeille et l’humain en 2021 » par Jean-François Fauveau et Jean-Pierre Baudon
  • 14h15 « Visite guidée par l’artiste de l’exposition : l’Humain dans Jardin » par le photographe Cédric Matet
  • 14h30 « Les plantes aromatiques et à épices du Jardin des Plantes » par Pr. John De Vos
  • 15h00 « La montagne de Richer, au carrefour de l’histoire et de l’écologie » par Denis Nespoulous
  • 15h30 « Les bustes et l’école systématique » par Emmanuel Spicq
  • 16h00 « Les collections végétales du Jardin des Plantes » par Didier Morisot
  • 16h30 « L’abeille et l’humain en 2021 » par Jean-François Fauveau et Jean-Pierre Baudon
  • 17h00 « Visite générale du jardin » par Emmanuel Spicq

 

Attention, seul le Jardin des Plantes est accessible dans le cadre des visites guidées le samedi 18 septembre. Le bâtiment historique sera accessible lui uniquement le dimanche…

FacMedMtp-BH

Dimanche 19 Septembre : Poursuivez votre balade culturelle par une visite de la Faculté historique !

Après avoir profité des allées bucoliques du jardin, revenez-nous voir dimanche 19 septembre pour découvrir la Faculté de Médecine dans son Bâtiment Historique. Deux circuits de visite uniques, guidés par les experts patrimoniaux de la faculté vous seront proposés :

  • Un premier circuit, consacré à l’Anatomie vous fera découvrir la salle Amador, l’ancienne salle de dissection ainsi que les salles Tekné Makré qui abritent l’exposition Corps à Coeur, entièrement dédiée aux pièces anatomiques conservées par la Faculté (veuillez noter que le conservatoire est fermé et donc non accessible dans le cadre de cette visite en raison de travaux de rénovation).
  • Un deuxième circuit vous permettra de découvrir les salles d’apparats de la faculté, de la Salle des Actes à la Salle du Conseil, mettez-vous dans la peau d’un impétrant (futur docteur en médecine), prêt à soutenir sa thèse !

 

Vous le savez déjà sûrement : le Jardin des Plantes est un endroit unique à Montpellier pour se détendre. Mais savez-vous que c’est également un lieu de découverte et d’échange ? Les jardiniers-botanistes prennent à cœur cette fonction et réalisent de nombreuses manifestations, tout au long de l’année, pour vous le faire découvrir sous cet angle. C’est notamment le cas en ce moment avec “Les visites de l’été“. Enfin, le Jardin des Plantes a une fonction pédagogique tout au long de l’année, mission en plein essor qui renoue avec les origines (l’enseignement de la botanique) autour des objectifs et à l’aide des outils du monde d’aujourd’hui. Pour renforcer cet aspect pédagogique, l’un d’eux, Denis Nespoulous a réalisé des sentiers connectés pour vous permettre de découvrir le jardin comme vous ne l’avez jamais vu !

L’origine des sentiers connectés du Jardin des Plantes

Le sentier appelé “SMART BOTA” fût créé en 2018 pour le MOOC d’initiation à la botanique de l’association Tela Botanica.

Cette association, créée en 1999 et regroupant un large réseau de botanistes francophones, a pour vocation de :

  • favoriser l’échange d’informations entre botanistes,
  • animer des projets grâce aux outils numériques,
  • produire des données libres de droit sur la flore,
  • sensibiliser et former à la botanique.

Les sentiers connectés, késako ?

Les sentiers connectés sont des fiches accessibles à tous et réparties sur plusieurs parcours . Elles sont accessibles via un QR CODE, à l’aide d’un smartphone ou d’une tablette. Celles-ci vous permettent de découvrir les richesses du jardin en toute autonomie. Les quatre différents parcours sont affichés à l’entrée du Jardin des Plantes : vous n’avez qu’à vous laisser guider, ou au choix, vous perdre dans les allées.

Vous pourrez retrouver sur ces fiches botaniques plusieurs informations concernant la plante que vous scannez comme par exemple une description, les usages ou encore l’habitat de celle-ci. Un moyen ludique et amusant d’en apprendre plus sur la flore qui nous entoure !

Les cinq sentiers connectés du jardin

Pour l’instant, vous pouvez retrouver cinq sentiers connectés au sein du Jardin des Plantes. Ceux-ci sont susceptibles d’évoluer au fil du temps grâce à votre collaboration.

Le sentier SMART’BOTA

Second sentier connecté du Jardin des Plantes de Montpellier, et premier sentier à vocation pédagogique, il a été créé en 2018 pour le MOOC d’initiation à la botanique de Tela Botanica dont Denis est le référent. Celui-ci a pour but d’initier les passionnés à la botanique. Il regroupe une soixantaine d’espèces et vous présente les principales familles de plantes.

Le sentier SMART’PHARMA

Extension du premier sentier “SMART’BOTA”, ce sentier fut créé pour les étudiants de la Faculté de Pharmacie de Montpellier. En effet, une multitude de plantes peuvent servir à des fins thérapeutiques et médicinales. Ce sentier permet aux étudiants d’allier l’ aspect théorique de leurs cours aux aspects pratiques en observant directement les plantes au sein du Jardin. Ce sentier pédagogique est, lui aussi, accessible à tous. Il regroupe également une soixantaine d’espèces de plantes.

Le sentier ARBRES REMARQUABLES

Ce sentier, créé en 2014 est le plus ancien sentier du Jardin des Plantes. Il vous permet de découvrir tous les secrets des grands arbres du Jardin des Plantes. C’est également le seul sentier qui peut être parcouru sans votre smartphone puisqu’ il dispose de pupitres de lecture, mais n’hésitez pas à flasher les QR Codes intégrés aux panneaux pour vous connecter à tous les secrets de la botanique ! Ce sentier connecté est composé de 25 espèces d’arbres choisis parmi les plus remarquables et les plus anciens du jardin.

Le sentier HERBES FOLLES

Ce sentier, créé à l’occasion du MOOC Herbes Folles de Tela Botanica (seconde édition prévue cet automne !), a pour but de vous faire redécouvrir ces plantes qu’on appelle de façon péjorative “les mauvaises herbes”. Elles aussi ont leurs vertus, et au-delà de leurs inconvénients qu’il ne s’agit pas de nier, jouent aussi un rôle important dans notre environnement. Les herbes folles du jardin vous invitent à résonner avec les problématiques de la biodiversité. Ce parcours vous permettra de voir ces “mauvaises herbes” autrement…

Le sentier OBSERVATOIRE DES SAISONS

Le dernier sentier est quelque peu particulier puisqu’il est lui-même connecté à un programme de science participative. Devenez acteur de ce programme du CNRS en observant les 12 espèces qui composent le sentier. Son objectif est aussi de nous sensibiliser au réchauffement climatique en nous initiant à la phénologie (l’observation des événements périodiques, ici des végétaux). Vous pouvez demander, à l’entrée du Jardin des Plantes, une fiche spécialement conçue pour que vous puissiez y noter vos observations. Ces données aideront les scientifiques à mieux comprendre et accompagner l’évolution du climat et ses problématiques.

 

Et pour les plus curieux, découvrez l’application

Si vous souhaitez découvrir davantage le Jardin des Plantes de Montpellier à travers des outils numériques, vous pouvez télécharger l’application SMART’ FLORE sur tous vos appareils Androïd. Celle-ci vous propose :

  • Les sentiers qui se trouvent à proximité de vous
  • Les plantes géolocalisées au mètre près
  • L’accès à toutes les fiches botaniques créées dans le cadre de ce projet collaboratif

Dans le cadre des 800 ans, une exposition de photographies aura lieu du 10 juillet au 10 octobre. Réalisée par le renommé photographe Cédric MATET, elle aura lieu au Jardin des Plantes. Ce photographe a également réalisé en 2020 l’exposition « Derrière les masques » qui met en avant 200 portraits de personnels médicaux.

Infos pratiques

 

« L’humain dans son jardin »

Le titre de l’exposition est fondamentalement lié à son contenu. En effet, pour cette occasion, l’artiste a choisi de travailler avec des pièces anatomiques provenant du conservatoire d’anatomie de la Faculté. Pour mieux comprendre son projet, nous avons réalisé une interview du photographe.

 

Quel est votre parcours ?

Je suis d’origine Sétois. J’ai fait une école de design à Montpellier qui s’appelle aujourd’hui l’ESMA. À la suite de cela, j’intègre l’école de l’image Gobelins à Paris. Plus tard, je reprends mes études pour passer un magister en Urbanisme et Développement Durable parce que la ville m’intéresse. Entre temps, je fais de la direction artistique et du design au sein de boîtes de communication.

Ce qui m’intéresse, c’est de lier l’art à la ville, aux plans, à la cartographie, à l’humain. Un artiste doit, à mon sens, être au sein de son contexte : urbain, politique, humain.

 

Pouvez-vous nous parler du projet « Derrière les masques » ?

C’est Gérald CHANQUES, Professeur à la faculté et médecin à l’Hôpital Saint Eloi qui m’a contacté et qui m’a proposé ce projet. Je voulais transposer une vision de ce que peuvent être les soignants et leurs engagements. 

 

Comment vous définiriez-vous ?

Si je dois me définir et définir mon travail, je parle de la transdisciplinarité. En effet, je suis photographe, mais je suis aussi plasticien, j’aime travailler avec divers matériaux et divers corps de métier.

 

Pouvez-vous nous parler de votre nouvelle exposition « l’humain dans son jardin » ?

C’est une idée assez ancienne de traiter le Jardin des Plantes, j’ai cependant une vraie passion pour le musée d’anatomie que j’ai vu lorsque j’étais étudiant. Pouvoir parler de botanique à travers le jardin, mais aussi de l’homme et de la recherche sur le corps, je trouve ça fabuleux. Le projet s’est monté à deux, avec une nouvelle fois, le Professeur CHANQUES.

Ce projet est intéressant car il me fait sortir de ma zone de confort, habituellement je réalise des portraits et là, ce n’est pas le cas.
De plus, étant donné que toutes les pièces sont classées au patrimoine, j’ai un rapport avec la conservatrice qui est particulier. C’est le troisième sujet de ce travail, je ne peux pas travailler sans elle. Habituellement, je contrôle mon modèle, là je ne peux pas au vu de sa fragilité, chaque déplacement doit être réalisé par la conservatrice.
C’est intéressant car la pièce et le jardin vivent en dehors de moi. 

Nous sommes trois sur ce projet : Jane qui fait de l’art numérique et qui est vidéaste, Luc qui fait entre autres du motion design et moi qui fait de l’image et qui m’occupe de la direction artistique de tout ça. Aucun de nous trois ne sait ce que l’on va obtenir comme résultat.

 

Comment avez-vous choisi les pièces anatomiques ?

Je me suis d’abord fait conseiller par le Professeur CHANQUES et les conservateurs pour savoir quelles sont les pièces emblématiques du conservatoire. Je n’ai pas choisi les pièces en fonction de leurs esthétismes puisque ce que l’on veut à travers cette exposition, c’est raconter une histoire et donner du sens.
La seule exception à cela, c’est un buste que nous avons trouvé, dont personne ne connaît l’identité, l’histoire ou son époque. Je l’ai trouvé fragile et touchant et j’ai donc choisi de le prendre. C’est la seule pièce que j’ai prise au “feeling”.

Il y a des pièces que malheureusement nous n’avons pas pu prendre à cause de leur fragilité. J’étais également séduit par d’autres pièces, mais qui ne représentait pas le corps humain et qui nous éloignaient donc du sujet. Je les traiterai plus tard pour un autre travail plus personnel.

Certaines pièces sont également trop difficiles à déplacer de par leurs poids. Cependant, cela fait partie de l’histoire de l’exposition.
Pour certaines pièces que l’on ne pouvait pas sortir au Jardin des Plantes, nous avons emmené le Jardin à celles-ci en prenant des branches et des feuillages.

 

Depuis 10 ans, le jardin des plantes organise des visites de l’été afin que le grand public connaisse mieux notre jardin botanique. Découvrez le programme de l’été 2021.

 

Des visites pour petits et grands

 

Accessibles à tous, les visites de l’été du Jardin des Plantes abordent plusieurs thématiques :
  • Les collections des plantes médicinales du jardin des Plantes
  • La Montagne de Richer, au carrefour de l’histoire et de l’écologie
  • La serre Martins et sa collection de succulentes
  • Visites du Jardin Comestible Permaculturel
  • Les aromates et les carrés des sens

Infos pratiques

ADRESSE

Boulevard Henri IV,

34000 Montpellier

  • Entrée gratuite

  • Sans inscriptions

  • Rendez-vous 10 minutes avant les débuts de visite

Jeudis de l'UM

MAJ du 29/09/20 – Les Jeudis de l’UM du 6 et 8 octobre sont malheureusement annulés en raison de la situation sanitaire actuelle. Après un lancement sur le Campus Arnaud de Villeneuve en janvier,  les jeudis de l’UM reviennent en cette fin d’année 2020 pour un cycle de conférences inédites autour de la santé. Retrouvez les sessions des Jeudis de l’UM sur le Campus de la Faculté de Pharmacie ainsi qu’à l’Orangerie du Jardin des plantes.

 

Un cycle de conférences inédites sur la santé

Les jeudis de l’UM reviennent en 2020 ! Ouvertes au public, ces conférences sont l’occasion d’en apprendre plus sur les nouvelles technologies et pédagogies de santé, mais aussi d’élargir ses connaissances sur les plantes médicinales ou encore l’aromathérapie ! Autant de sujets qui seront traités tout au long de l’année par des enseignants-chercheurs de notre Université.

MAJ du 29/09/20 – Les Jeudis de l’UM du 6 et 8 octobre sont malheureusement annulés en raison de la situation sanitaire actuelle.

Mardi 6 octobre 2020 – Les plantes médicinales

Aussi loin que l’on remonte dans le temps, grâce aux manuscrits anciens, l’avenir de l’humanité a semble-t-il toujours été intimement lié aux plantes. La renommée des premiers médecins (depuis Hippocrate, le Père de la médecine, 450 ans av. JC) s’est bâtie le plus souvent sur la grande connaissance qu’ils en avaient et des soins qu’ils en tiraient. Logiquement donc, on a qualifié les plantes utilisées pour la formulation de ces nouveaux remèdes (« médicaments » = « pharmacon »), de « médicinales ». Mais, que reste-t-il de cette définition historique et ancestrale ? Que signifie encore pour nos contemporains et quelle est l’importance des « plantes médicinales », en 2020 ?

 

 

Jeudi 8 octobre 2020 – Utilisation des plantes à essences : entre parfum et médecine

Un événement, deux conférences ! Apprenez-en plus sur le Jardin des Plantes ainsi que sur les plantes et parfums !

● 15h00 : Le Jardin des Plantes de Montpellier, le plus ancien de France – par Thierry Lavabre-Bertrand
● 16h00 : Utilisation des plantes à essences : entre parfum et médecine – par Sylvie Munier

 

 

En raison du contexte sanitaire, le port du masque est obligatoire pour tous.

 

A (re)découvrir – Jeudi 16 janvier 2020 – Pédagogie Médicale : les sentiers de l’innovation

“Jamais la première fois chez l’homme » pour un professionnel de santé. Même si il y a toujours une première fois, il est important de préparer les futurs professionnels de santé par un apprentissage par mise en situation, que ce soit pour les gestes techniques, pour les habiletés relationnelles, pour la communication interprofessionnelles, ou bien pour la préparation aux situations d’urgence où toutes les actions doivent être parfaitement coordonnées.

Inspirées des standards de l’aéronautique, les plateformes de simulation en santé sont un outil incontournable de la formation du savoir-faire et du savoir-être des futurs professionnels de santé en complément des stages au contact des patients. Cette première édition des jeudis de l’UM au cours des 800 ans de la Faculté de Médecine est l’occasion de découvrir ces outils remarquables en découvrant le Campus Santé Arnaud de Villeneuve et d’appréhender les enjeux de ces techniques pédagogiques qui restent dans la droite ligne de la doctrine de la Faculté de Médecine plaçant l’homme au centre des préoccupations.

 

Retrouvez ci-dessous le programme des conférences de la journée, à suivre à partir de 15h, en Amphithéâtre Rondelet !

  • Une plate-forme d’enseignement par simulation : un gadget? – par Blaise Debien
  • La recherche en enseignement par simulation – par Valérie Courtin
  • L’enseignement par mise en situation : l’évaluation par le C3 – par Philippe Guilpain

La semaine dernière, nous nous retrouvions en compagnie de la Corporation Carabins Crocodiles pour en savoir plus sur la vie associative nîmoise. Aujourd’hui, c’est Gaël Gomez, le président de l’association musicale de Montpellier qui se prête au jeu des questions réponses !

En quelques mots, qu’est-ce que Med’Ley ?

Med’ley Montpellier Association est l’association de musique siégeant à la Faculté de Médecine. Celle-ci est, depuis l’année dernière, ouverte à tous les étudiants en filière de santé (médecine, sages femmes, pharmacie, dentaire, kiné, etc..). Avant tout, notre but est d’introduire la musique dans ces études longues et difficiles. Cela permet également à tous ces futurs professionnels de santé de se côtoyer au cours de nos différents événements. Ce n’est pas qu’une association pour les musiciens mais bien une opportunité de rencontre et de partage entre étudiants dans une ambiance musicale.

Quelles activités ou actions mettez-vous en place tout au long de l’année ?

L’association Med’ley organise des événements relativement variés. Tout d’abord, nous avons la chance de pouvoir donner du bonheur aux enfants hospitalisés en jouant dans les services pédiatriques du CHU à Arnaud de Villeneuve et à Gui de Chauliac. 

A côté de ce pôle humanitaire, nous organisons des concerts dans des bars montpelliérains réputés ainsi que des soirées Blind Test et karaoké, toujours dans l’optique de tous se retrouver autour du thème de la musique. 

De plus, depuis 2 ans, notre concours de chant, les Med’ley Music Awards, réunit les chanteurs, toutes filières confondues, de l’Université de Montpellier et d’autres villes telles que Toulouse et Nîmes. Ce concours se déroulant dans l’amphithéâtre d’anatomie réunit tous les ans plus de 200 personnes avec une nouveauté depuis cette année : la qualification directe pour la finale de la Coupe de France d’Interprétation pour notre grande gagnante. Cette dernière peut aussi profiter d’un enregistrement studio chez notre partenaire. 

Par ailleurs, en fin d’année universitaire, nous organisons un grand concert en plein air dans le Jardin des Plantes avec vente de nourriture et de boissons qui au vu de la crise actuelle n’a pas pu avoir lieu.

Med’ley permet aussi aux musiciens de jouer dans d’autres nombreux événements comme le Gala Médecine, lors des Scènes Ouvertes de L’ACM ou encore pendant les Journées du Patrimoine, etc..

Pour terminer, toute l’année, dans notre salle de musique, nous mettons en place des tutos pour permettre aux adhérents d’apprendre un instrument mais aussi des JAM pour faciliter les rencontres entre musiciens. 

Qu’apporte l’association aux étudiants ?

L’association permet aux étudiants en santé de se rencontrer en musique quelle que soit leur filière et de se changer les idées. Elle permet aux gens d’échanger et se retrouver dans un cadre beaucoup plus ludique qu’est la musique. 

De plus, de par nos interventions en pédiatrie, ces futurs professionnels de santé peuvent ainsi appréhender l’hôpital différemment, sous un angle plus divertissant. 

Pourquoi selon vous adhérer à votre association ? 

Tout d’abord, nos adhérents ont un libre accès à notre salle de musique au bâtiment historique où ils pourront s’exercer, répéter ou utiliser nos instruments mis à leur disposition. 

Ils ont également l’opportunité de jouer au CHU et de se produire au cours de tous ces différents événements dans lesquels nous intervenons.  Mais ils peuvent aussi simplement venir profiter de nos nombreux tarifs préférentiels et passer un bon moment en musique. 

Les adhérents désireux d’apprendre la musique ou de s’y remettre peuvent participer à nos Tutos Med’ley. 

Enfin, ils pourront profiter de réductions et d’offres chez nos différents partenaires. 

Comment adhère-t-on ? 

L’adhésion, d’un montant de 5€ pour les 2ème années (DFGSM2, DFGSA2, etc..), 3€ pour les PACES et les 3ème années et gratuit pour les années supérieures, peut s’effectuer à tout moment de l’année. 

Vous pourrez ainsi adhérer au cours de nos permanences au sein des différentes facultés, avant ou au cours de nos événements ou en nous contactant via nos réseaux.

Quelques mots sur le bureau de l’année 2020-2021 ?

Le bureau 2020-2021 est déjà défini et prendra ses fonctions après l’Assemblée Générale de Passation qui aura lieu début Juin. Ce bureau motivé, prometteur et plein de nouvelles idées saura satisfaire nos futurs adhérents d’autant plus que 4 filières de Santé y sont regroupées… 

En attendant, vous pouvez nous retrouver dès à présent sur nos réseaux :

Facebook : @MedleyMontpellierAssociation 

Instagram: @medley.asso

 

 

Comme chaque année, l’équipe du Jardin des Plantes vous propose de découvrir le Jardin et ses trésors cachés au cours de plusieurs visites guidées gratuites, accessibles à tous. Retrouvez ici le programme et les modalités d’accès à ces visites !

Toutes les visites proposées sont gratuites et sans inscription. Rendez-vous à l’heure indiquée à l’entrée du Jardin, Boulevard Henri IV !

Visites du mois de Juillet

  • Mardi 2 juillet – 10h : Les collections végétales du Jardin des Plantes, par Didier Morisot
  • Vendredi 5 juillet – 10h : Les plantes utiles du Languedoc, par Didier Morisot
  • Mardi 9 juillet – 10h : Les collections végétales du Jardin des Plantes, par Didier Morisot
  • Mardi 9 juillet – 14h : La Montagne de Richer, au carrefour de l’histoire et de l’écologie, par Denis Nespoulos
  • Jeudi 11 juillet – 9h30 : Les plantes médicinales, par Régis Meuzeret et Jean-Louis Roussel
  • Jeudi 11 juillet – 10h15 : Les Céréales : un tour du monde des céréales du Néolithique à nos jours, par Sébastien Scotto
  • Vendredi 12 juillet – 10h : Les plantes à épices et aromatiques : une promenade olfactive à la découverte des plantes à épices, aromatiques et condimentaires du jardin, par Sébastien Scotto
  • Vendredi 12 juillet – 10h : Les plantes utiles du Languedoc, par Didier Morisot
  • Mardi 16 juillet – 10h : Les collections végétales du Jardin des Plantes, par Didier Morisot
  • Mardi 16 juillet – 16h : Le Jardin Anglais, par Emmanuel Spicq et Ludovic Roux
  • Jeudi 18 juillet – 9h30 : Les arbres remarquables du Jardin des Plantes, par Régis Meuzeret et Jean-Louis Roussel
  • Jeudi 18 juillet – 10h15 : Les Céréales : un tour du monde des céréales du Néolithique à nos jours, par Sébastien Scotto
  • Vendredi 19 juillet – 10h : Les plantes utiles du Languedoc, par Didier Morisot
  • Mardi 23 juillet – 14h : La Montagne de Richer, au carrefour de l’histoire et de l’écologie, par Denis Nespoulos
  • Mardi 23 juillet – 16h : Les plantes médicinales, par Emmanuel Spicq
  • Mardi 24 juillet – 16h : La Serre Martins et sa collection de succulentes, par Emmanuel Spicq
  • Jeudi 25 juillet – 10h15 : Les Céréales : un tour du monde des céréales du Néolithique à nos jours, par Sébastien Scotto
  • Vendredi 26 juillet – 10h : Les plantes à épices et aromatiques : une promenade olfactive à la découverte des plantes à épices, aromatiques et condimentaires du jardin, par Sébastien Scotto
  • Mardi 30 juillet – 16h : Les plantes médicinales, par Emmanuel Spicq
  • Mercredi 31 juillet – 16h : La Serre Martins et sa collection de succulentes, par Emmanuel Spicq

Visites du mois d’Août

  • Jeudi 1er août – 9h30 : Les plantes médicinales, par Régis Meuzeret et Jean-Louis Roussel
  • Mardi 6 août – 16h : Le Jardin Anglais, par Emmanuel Spicq et Ludovic Roux
  • Mercredi 7 août – 16h : La Serre Martins et sa collection de succulentes, par Emmanuel Spicq
  • Jeudi 8 août – 9h30 : Les arbres remarquables du Jardin des Plantes, par Régis Meuzeret et Jean-Louis Roussel
  • Jeudi 8 août – 10h15 : Les Céréales : un tour du monde des céréales du Néolithique à nos jours, par Sébastien Scotto
  • Vendredi 9 août – 10h : Les plantes à épices et aromatiques : une promenade olfactive à la découverte des plantes à épices, aromatiques et condimentaires du jardin, par Sébastien Scotto
  • Mardi 20 août – 10h : Les collections végétales du Jardin des Plantes, par Didier Morisot
  • Mardi 20 août – 14h : La Montagne de Richer, au carrefour de l’histoire et de l’écologie, par Denis Nespoulos
  • Jeudi 22 août – 10h15 : Les Céréales : un tour du monde des céréales du Néolithique à nos jours, par Sébastien Scotto
  • Vendredi 23 août – 10h : Les plantes utiles du Languedoc, par Didier Morisot
  • Vendredi 23 août – 11h : Les Jardin des Sens : une découverte ludique et sensorielle des curiosités du monde végétale, par Sébastien Scotto et Elisabeth Vallier
  • Mardi 27 août – 10h : Les collections végétales du Jardin des Plantes, par Didier Morisot
  • Mardi 27 août – 14h : La Montagne de Richer, au carrefour de l’histoire et de l’écologie, par Denis Nespoulos
  • Jeudi 29 août – 10h15 : Les Céréales : un tour du monde des céréales du Néolithique à nos jours, par Sébastien Scotto
  • Jeudi 29 août – 16h : Les plantes médicinales, par Régis Meuzeret
  • Vendredi 30 août – 10h : Les plantes à épices et aromatiques : une promenade olfactive à la découverte des plantes à épices, aromatiques et condimentaires du jardin, par Sébastien Scotto et Elisabeth Vallier
  • Vendredi 30 août – 10h : Les collections végétales du Jardin des Plantes, par Didier Morisot

Les visites durent environ 1h30. Chaque animateur se réserve le droit d’annuler la visite en cas de mauvais temps ou si le nombre de visiteurs est insuffisant. Afin que chacun profite pleinement des visites proposées, le nombre de visiteurs est limité à 15-20 personnes. Pour votre confort, n’oubliez pas votre chapeau et une bouteille d’eau !

Pour tout renseignement complémentaire : 04 34 43 36 20 – jdplantes@umontpellier.fr