Articles

Après l’Othofaso il y a quelques jours, place à l’ASMM, l’association des étudiants sportive de Médecine Montpellier ! Nous rencontrons aujourd’hui Amandine, vice-présidente chargée de la communication qui nous en dit plus !

 

Pouvez-vous nous présenter votre association en quelques mots ? Quel est l’objectif ?

L’Association Sportive Médecine Montpellier est une association créée il y a une dizaine d’années dans le but de promouvoir l’activité sportive chez les étudiants en Médecine dans une ambiance conviviale. Si cet objectif n’a pas changé au cours des années, l’ASMM a su évoluer, notamment en intégrant les étudiants en PACES (futur PASS-LAS) et de Sage-Femme.Notre association permet aux étudiants en santé de renouer avec le sport, souvent délaissé durant leurs études, de façon conviviale et détendue. Ces moments sont d’autant plus important pour les étudiants de PACES/PASS/LAS qui subissent une pression considérable vis-à-vis de leur concours. Toute l’équipe est donc à leur écoute pour leur apporter un soutien moral et un exutoire convivial. Le projet de cette année est d’ouvrir l’adhésion aux autres filières de santé, notamment aux étudiants en kinésithérapie et en dentaire.

 

Quelles sont les activités que vous menez tout au long de l’année ? Pouvez-vous nous les présenter ?

Tout au long de l’année, nous organisons deux séances par semaine, l’une consacrée uniquement aux étudiants de PACES/PASS/LAS et la seconde consacrée aux étudiants de médecine et de maïeutique. Le contenu de nos séances est variable aux grès des adhérents. Les séances sont souvent composées d’exercices travaillant l’endurance ou le renforcement musculaire, ainsi qu’une partie plus ludique avec des sports collectifs comme l’ULTIMATE.

Nous organisons également des activités extra-séances : canoë, Beach-volley, trampoline, pétanque, laser game, foot en salle…

 

Pourquoi et comment adhérer à votre association ?

Adhérer à notre association permet aux étudiants d’avoir accès à nos séances et à nos évènements sportifs toute l’année. L’adhésion est au prix de 5€ pour les PACES, LAS, PASS, deuxième et troisième années de médecine et de maïeutique. L’inscription est gratuite pour les années supérieures. L’inscription est possible tout au long de l’année, soit sur internet via l’application Pumpkin soit en direct en début de séance ou avant les événements : pour ça, rien de plus facile, il suffit de télécharger l’application et de créer un compte avec le code ASMM.

 

Pouvez-vous nous dire quelques mots sur l’élection du bureau 2020-21 ?

Un nouveau bureau est élu en interne chaque année. Il est composé majoritairement d’élèves en troisième année de médecine, ainsi qu’un élève de Sage-Femme. Le bureau actuel est composé de :

  • Tristan Georger : président
  • Juliette Cuminal : secrétaire
  • Cécile Burgalieres : trésorière
  • Romane Barbier et Nicolas Rouvière : vice-présidents chargés des partenariats
  • Pietro Rosso : Vice-président chargé des séances
  • Aurélien Clamens : vice –président chargé de la communication Sage-Femme
  • Amandine Sautel et Matthieu Branchereau : vice-présidents chargés de la communication médecine

 

Point COVID-19

La crise sanitaire actuelle nous a amené à repenser nos séances, notamment en ne pratiquant plus de sports collectifs. Et en séparant les participants par groupe de 10, puis 6 afin de limiter la propagation du virus et protéger nos adhérents. Les gestes barrières (port du masque, gel hydro alcoolique) sont également strictement respectés durant nos séances et nos évènements. On favorise aussi les activités en plein air, à l’instar de nos sessions de course à pied. Nous travaillons également avec des établissements sportifs partenaires pour proposer des activités en groupes réduits à nos adhérents, qui peuvent en profiter quand ils le veulent (bowling, escalade, escape game, laser game …). Nous avons également mis en place des sessions yoga en live instagram, ce qui permet d’allier bien-être étudiant et limitation des activités en groupe.

Comment vous contacter sur les réseaux sociaux ?

Instagram : tim_asmm

Facebook : tim asmm

Site internet : Association ASMM

A partir du 30 octobre 2020, la France est de nouveau placée en confinement général. Le fonctionnement de la Faculté s’en retrouve impacté, mais contrairement au dernier confinement, celle-ci ne fermera pas ses portes. Retrouvez les dispositions relatives à ce nouveau fonctionnement ci-dessous.

 

Dernière MAJ : 05/11/20 – 09:38

La Faculté ne ferme pas ses portes

Contrairement au premier confinement, la faculté ne fermera pas ses portes.

Une continuité des services sera assurée en présentiel et certains guichets seront ouverts sur rendez-vous (merci de vous rapprocher du service souhaité pour obtenir un RDV).

En distanciel, le fonctionnement des services est inchangé, et tous les services sont joignables par e-mail (cf annuaire ci-dessous).

Sites de Montpellier

 

Fonctionnement des enseignements

 

  • CHAQUE ETUDIANT ET PERSONNEL DISPOSE D’UN COMPTE ZOOM

    Chaque étudiant et chaque enseignant de la Faculté de Médecine de Montpellier-Nîmes dispose d’une licence Zoom fournie par l’Université de Montpellier. 

    Afin de suivre les cours / réunions / séances de tutorat, il suffit de créer votre compte Zoom 💻 avec votre adresse universitaire : prenom.nom@umontpellier.fr pour les personnels et enseignants ou bien prenom.nom@etu.umontpellier.fr pour les étudiants.

  • LES CM PASSENT EN DISTANCIEL

    Les cours magistraux seront entièrement dématérialisés à compter du lundi 2 novembre. Les conférences de préparation aux ECNi sont également concernées par cette dématérialisation. ⚠️ Aucun étudiant ne sera autorisé à venir en présentiel à la faculté pour y suivre un CM. ⚠️

    Les cours se feront sur ZOOM. Les plannings des CM resteront identiques à ceux prévus initialement. Une salle virtuelle a été créée pour chaque amphithéâtre. Il suffira de se connecter à la salle virtuelle correspondant à la salle physique initialement prévue au planning. Les adresses des salles virtuelles seront communiquées à chaque promotion par e-mail. 📧

  • LES ED PASSENT EN DISTANCIEL

    Les enseignements dirigés seront entièrement dématérialisés à compter du lundi 2 novembre. ⚠️ Aucun étudiant ne sera autorisé à venir en présentiel à la faculté pour y suivre un ED. ⚠️

    Les cours se feront sur ZOOM. Les plannings des ED resteront identiques à ceux prévus initialement. Une salle virtuelle a été créée pour chaque salle d’ED. Il suffira de se connecter à la salle virtuelle correspondant à la salle physique initialement prévue au planning. Les adresses des salles virtuelles seront communiquées à chaque promotion par e-mail. 📧

  • LES SEANCES DE TUTORAT PASSENT EN DISTANCIEL

    Les séances de tutorat seront entièrement dématérialisées à compter du lundi 2 novembre. ⚠️ Aucun étudiant ne sera autorisé à venir en présentiel à la faculté pour y suivre une séance de tutorat. ⚠️

    Les séances se feront sur ZOOM. Les tutorats communiquent directement les modalités de leurs nouvelles séances sur leurs réseaux sociaux habituels. Suivez les !

    • ATSM (Montpellier- ADV)
    • ATP (Montpellier – Flahault)
    • TSN (Nîmes)
  • CERTAINS TP SONT MAINTENUS EN PRESENTIEL

    Certains TP indispensables à la formation des étudiants seront maintenus sur dérogation en présentiel. Les TP non indispensables seront repoussés à une période ultérieure ou annulés.

    Les étudiants concernés se verront fournir une attestation de déplacement dérogatoire à conserver sur eux en cas de contrôle au cours de leur déplacement.

    ⚠️ Seuls les étudiants disposant de cette attestation seront autorisés à entrer sur le campus pour suivre leur TP. ⚠️ Les étudiants concernés par ces TP seront prévenus par e-mail. 📧

    Les TP se feront dans le strict respect des conditions sanitaires : port du masque obligatoire 😷, lavage régulier des mains, respect des gestes barrières et capacité des locaux réduite à 50% de leur capacité initiale.

 

Fonctionnement des BU et salles de travail

BU : en accès sur réservation

Après une fermeture temporaire le temps de réorganiser leurs conditions d’accueil, les BU de l’UM rouvrent à compter du jeudi 5 novembre 2020, sous certaines conditions :

  • ⚠️ l’accès aux BU concerne les activités de prêt/retour de documents et matériels et le travail individuel sur place. L’accès aux salles de travail en groupe est donc temporairement suspendu;
  • ⚠️ l’accès se fait uniquement sur rendez-vous : les usagers doivent donc réserver un créneau de prêt/retour ou une place de travail, soit via Affluences, soit par mail, selon les BU concernées

⚡ Pour les réservation par mail, merci d’indiquer la raison de votre venue : emprunter/rendre des documents ou bien travail sur place. Attention : la confirmation écrite du RDV (transmise par mail) est nécessaire pour entrer dans la BU. Elle permettra de justifier votre déplacement,  accompagnée de votre carte d’étudiant et de l’attestation dérogatoire de déplacement (accessible en cliquant ICI).

⚠️ Un quota de places pour le travail individuel sur place est réservé aux étudiants de D4 préparant leurs ECNi ainsi que pour les étudiants en PASS/PACES ⚠️

Le confinement entraîne la suspension des extensions d’horaires en soirée et le weekend. Par contre, au sein des BU, l’ensemble des services est possible, en respectant les mesures sanitaires et les gestes et équipements de protection : accès aux documents, usage des ordinateurs en libre-accès, impression/photocopie/scan, wifi, prêt entre bibliothèques, prêt et retour indifférencié, etc. Les bibliothécaires répondent aux questions en ligne : boomerang.biu-montpellier.fr

 

Salles de travail

⚡ D’autres informations sur le fonctionnement des salles de travail pendant le confinement arriveront sur cet article prochainement.

 

Fonctionnement des soutenances de thèse d’exercice

Le fonctionnement des soutenances de thèses est impacté : seul l’impétrant sera autorisé à soutenir sur place, en présence du jury, dans la traditionnelle Salle des Actes du Bâtiment Historique. Une attestation de déplacement dérogatoire nominative sera fournie à l’impétrant.

📧 Plus d’infos seront communiquées ultérieurement par mail aux internes concernés.

 

Fonctionnement des stages

Les stages de sémiologie sont suspendus jusqu’à nouvel ordre sur Montpellier et Nîmes.

Les stages de DFASM1, 2 et 3 sont maintenus, les étudiants hospitaliers concernés poursuivent pleinement leur formation dans le cadre des services hospitaliers.

Pour l’ensemble des étudiants qui pourraient être au contact de patients porteurs du SARS-COV 19, il est important de noter que l’application stricte des mesures barrières dans le cadre de leurs stages représente une garantie efficace de protection vis-à-vis du risque de contamination.

Le maintien du service sanitaire est en cours de discussion et de validation auprès du Rectorat. Plus d’infos prochainement.

⚡ D’autres informations sur le fonctionnement des stages et du service sanitaire pendant le confinement arriveront sur cet article prochainement.

 

Fonctionnement des examens

Les examens prévus en présentiel seront maintenus. Les étudiants se verront fournir une attestation de déplacement dérogatoire nominative. Les conditions d’organisation des examens seront directement communiquées aux étudiants concernés par mail 📧

Les épreuves de l’ECN interrégional (DFASM3) sont maintenues le 20 novembre 2020, les épreuves seront réalisées en distanciel. Le calendrier des épreuves et les modalités d’organisation seront communiquées par mail 📧

 

Nous vous tiendrons informés des mise à jour de cet article sur nos réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Instagram. Suivez nous !

 

Chaque année, la campagne du mois d’Octobre Rose permet de sensibiliser le plus grand nombre au dépistage du cancer du sein. Nos étudiant.e.s en maïeutique et les associations de cette filière sur Montpellier et sur Nîmes : l’AMESF et le CNESF sont particulièrement engagées pour cette cause. 

 

A Montpellier, l’AMESF se mobilise pour l’association Ruban Rose

Tous les ans, l’AMESF s’engage pour Octobre Rose avec la réalisation de plusieurs actions. L’objectif ? Sensibiliser les étudiant.e.s de l’Université de Montpellier au dépistage du cancer du sein. Le tout bien sûr en recueillant un maximum de fonds au profit de l’association Ruban Rose, association engagée pour la lutte contre le cancer du sein.

 

Sensibilisation à l’auto-palpation

Le premier geste de prévention, c’est l’auto-palpation ! Pour sensibiliser les étudiant.e.s aux bons gestes, l’AMESF a tenu un stand sur les facultés de Médecine (ADV) et de STAPS les 6, 7 et 8 octobre. Sur l’UFR STAPS, le stand s’est tenu en collaboration avec l’association PESAP, l’asso des étudiant.e.s en Master Prévention, Education pour la Santé, Activité Physique.

Au programme : initier les étudiant.e.s aux bons gestes d’auto-palpation à l’aide d’une maquette utile à la démonstration, prêtée par le Département Universitaire de Maïeutique. Bilan : près de 300 étudiant.e.s ont pu être sensibilisés !

 

Et pour les plus timides, ou pour celles et ceux qui n’auraient pas pu venir, l’AMESF a pensé à tout avec des posts détaillés sur leurs réseaux sociaux.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par AMESF_SFMTP (@amesf_sfmtp) le

Collecte de fonds

 

L’action de l’AMESF ne s’arrête pas là. En effet, l’association soutient activement Ruban Rose, l’association de lutte contre le cancer du sein en reversant les fonds collectés à l’occasion de leur action annuelle.

Cette année, l’association a mis en place une tombola en plus de leur stand habituel de vente de gourmandises. Grâce à leur engagement et aux nombreux contributeurs de la tombola, l’association a déjà collecté plus de 500 euros qui seront entièrement reversés à l’association Ruban Rose ! Une véritable réussite pour nos étudiant.e.s qui ont ainsi dépassé le montant du don de l’an dernier.

 

 

Aujourd’hui, l’association se donne un nouvel objectif : dépasser les 650 euros de dons reversés en faveur de Ruban Rose ! Pour y parvenir, vous pouvez les aider en achetant un ticket de tombola, pour seulement 2 €.

 

➡️Vous pouvez acheter les tickets tombola : 

📌Au local de l’asso pendant les permanences (13h30-14h00)  

📌Via la billetterie pumpkin : 

Le prix d’un ticket est de 2€ et le tirage au sort se déroulera le 30 octobre.

 

A Nîmes, les crocodiles du CNESF s’investissent pour la Ligue contre le Cancer

A l’instar de son homologue montpelliéraine, la corpo des sage-femmes de Nîmes se mobilise également pour Octobre Rose. Plusieurs actions sont mises en place au profit de la Ligue contre le Cancer.

Opération “Les Chauves d’Octobre Rose” en partenariat avec la Corpo Médecine

Dès le 1er octobre, la CNESF s’est mobilisée aux côtés de la CCC (Corpo Carabins Crocodiles) pour la réalisation de l’opération “les Chauves d’Octobre Rose”. 

L’objectif est double : recueillir des dons financiers au profit de la Ligue contre le Cancer mais également des dons en nature sous la forme de longues mèches de cheveux au profit de l’association Fake Hair Don’t Care. Cette-dernière utilisera les mèches pour réaliser des perruques destinées aux patients en chimiothérapie.

 

Extrait des stories de la Corpo Carabin Crocodiles à propos de l’opération “Crânes Rasés” en collaboration avec la CNESF

 

Pas moins de 8 volontaires ont accepté de se couper les cheveux sur le campus, rassemblant ainsi plus de 420 euros au profit de la Ligue ! 

Sensibilisation et prévention sur les réseaux sociaux

La CNESF, en parallèle de cette action événement, a réalisé plusieurs posts de prévention sur les réseaux sociaux. Afin de sensibiliser le plus grand nombre, des affiches informatives ont été publiées de même qu’un questionnaire de la Ligue sur le dépistage des cancers du sein. N’hésitez pas à tester vos connaissances, des cadeaux sont à gagner :

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par 🤰🏻C N E S F 👶🏻 Maya Tique 🤰🏻 (@cnesf) le

Affichez votre soutien avec un Pins CNESF !

Pour finir, la CNESF propose d’afficher son soutien à l’action Octobre Rose en se procurant un très joli pins spécialement édité pour l’occasion. 

D’une valeur de 2€, il vous permettra d’afficher votre soutien pour la lutte contre le cancer du sein tout en faisant une bonne action : tous les fonds sont intégralement reversés à la Ligue contre le Cancer !

Déjà 60 euros ont été collectés ! Si vous voulez acquérir le pins, ne tardez pas, seulement une dizaine sont encore en stock au local de la CNESF…

Un bilan global plus que satisfaisant : #Fiersdenosétudiants

L’année 2020 et son contexte particulier n’auront en rien freiné l’action de nos étudiant.e.s. Grâce aux actions conjointes des assos nîmoises et montpelliéraines, près de 1000 euros ont pu être récoltés aux profit d’associations de lutte contre le cancer. 

De plus, plusieurs centaines de personnes ont été sensibilisées à la prévention contre cette maladie grâce aux différentes affiches et visuels réalisés par les associations.

Nous sommes particulièrement fiers de nos étudiants et remercions tous les généreux donateurs qui ont contribué aux collectes de fonds organisées par l’AMESF et la CNESF.

Bravo à tou.te.s !

 

En raison du contexte sanitaire, la mise en application de la circulaire du Ministère de l’Enseignement Supérieur prévoit que les capacités d’accueil des salles d’enseignement soient réduites de 50% sur le site de Montpellier. Plus d’infos dans cet article.

 

MAJ du 23 octobre 2020 : Tout comme le site de Montpellier, le site de Nîmes vient de passer en zone d’alerte renforcée.

Les mesures sont donc étendues au site de Nîmes. Cf paragraphes concernés ci-dessous.

Cours Magistraux

Les cours magistraux sont assurés en présentiel avec contrôle du nombre d’étudiants présents et respect de la jauge maximale de 50% de places occupées.

Dispositions spécifiques PASS / PACES Montpellier

PASS : Les cours magistraux sont assurés en présentiel avec au maximum 50% de la capacité d’accueil de la salle en respectant 1 place sur 2. Les cours seront disponibles sur Moodle dans la journée.

PACES : Les cours magistraux sont déjà dématérialisés.

Dispositions spécifiques PASS / PACES Nîmes

PASS : Deux amphis sont accessibles sur le site ADV et un amphithéâtre sur le site Flahault ; les étudiants qui ne trouvent pas de places auront les cours disponibles sur Moodle. Un filtrage sera assuré pour empêcher l’accès à l’amphithéâtre une fois les places occupées

PACES : Les cours magistraux sont déjà dématérialisés.

Dispositions spécifiques au 1er cycle Montpellier

Une enquête sera mise en place la veille des cours afin de vous positionner en présentiel. Les autres étudiants pourront dans la mesure du possible suivre le cours sur zoom ou sur moodle après l’enregistrement.

Dispositions spécifiques au 1er cycle Nîmes

Les cours magistraux sont assurés en présentiel avec au maximum 50% de la capacité d’accueil de la salle et en respectant 1 place sur 2.

Les étudiants qui ne trouveraient pas de place auront les cours disponibles sur Moodle.

Dispositions spécifiques au 2e cycle Montpellier

Les cours magistraux sont assurés en présentiel avec contrôle du nombre d’étudiants présents (100 par amphithéâtre ou 25 par salle de cours pour e campus santé ADV et 50% de capcacité pour les salles et amphi de l’UPM). Nous vous proposons donc une présence en alternance. Vous recevrez de a part des gestionnaires ou des secrétariats universitaire les informations propres à votre UE ou MI. Les étudiants qui ne pourront assister en présentiel aux enseignements disposeront de l’enregistrement mis à disposition le plus rapidement possible pour les promotions de DFASM1 et 2. Pour l’UE1 et UE 10 du DFASM3 un lien zoom vous sera transmis.

Pour les étudiants actuellement en MIC l’organisation ne change pas.

Dispositions spécifiques au 2e cycle Nîmes

Les cours magistraux sont assurés en présentiel avec un maximum de 50% de la capacité d’accueil de la salle en occupant 1 place sur 2.

Les étudiants qui ne trouveraient pas de place auront les cours disponibles sur Moodle.

Pour les best-of, des salles de grande capacité ou amphithéâtres seront mobilisées pour permettre le présentiel avec contrôle des présences.

Dispositions relatives à la filière maïeutique Montpellier

Lorsque l’accueil de la totalité de la promotion n’est pas compatible avec les jauges réduites à 50%, les enseignements se dérouleront de la manière suivante :

– Semaine impair Groupe 1 en présentiel + Groupe 2 en distanciel
– Semaine pair Groupe 1 en distanciel + Groupe 2 en présentiel
Les enseignants devront donc organiser leurs cours en conséquence, c’est à dire de manière hybride pour la moitié de la promotion en présentiel, pour l’autre moitié en distanciel via l’application Zoom.
Pour rappel le groupe 1 correspond à la première moitié de la liste alphabétique des étudiants, le groupe 2 correspond à la 2ème moitié. (Vous recevrez la liste de votre promo précisant les groupes par votre gestionnaire de scolarité rapidement)
Dans tous les cas il conviendra de respecter la distanciation induite par cette nouvelle configuration.

 

Enseignements dirigés

Les ED auront lieu dans les salles d’ED avec au maximum 50% de places occupées.

Dispositions spécifiques PASS / PACES Montpellier

PASS : Les enseignements dirigés sont assurés en présentiel avec au maximum 50% de la capacité d’accueil de la salle en respectant 1 place sur 2. Seuls les étudiants inscrits dans le groupe programmé seront autorisés à pénétrer dans la salle de cours. Vous devez donc respecter scrupuleusement le groupe au sein duquel vous avez été affecté.

Une séance de l’ED sera enregistrée et mise en ligne sur MOODLE quand toutes les séances d’un ED seront terminées (soit en début de semaine suivante).

PACES : Les enseignements dirigés sont assurés en présentiel avec au maximum 50% de la capacité d’accueil de la salle en respectant 1 place sur 2. Seuls les étudiants inscrits dans le groupe programmé seront autorisés à pénétrer dans la salle de cours. Vous devez donc respecter scrupuleusement le groupe au sein duquel vous avez été affecté.

Dans le cas où le nombre maximal d’entrées dans la salle serait atteint, les étudiants supplémentaires se verront refuser l’accès mais pourront retrouver la vidéo de la séance sur Moodle.

Dispositions spécifiques PASS / PACES Nîmes

PASS : Deux amphis sont accessibles sur le site ADV et un amphithéâtre sur le site Flahault ; les étudiants qui ne trouvent pas de places auront les cours disponibles sur Moodle. Un filtrage sera assuré pour empêcher l’accès à l’amphithéâtre une fois les places occupées

PACES : Les enseignements dirigés sont assurés en présentiel avec au maximum 50% de la capacité d’accueil de la salle en respectant 1 place sur 2. Seuls les étudiants inscrits dans le groupe programmé seront autorisés à pénétrer dans la salle de cours. Vous devez donc respecter scrupuleusement le groupe au sein duquel vous avez été affecté.

Dans le cas où le nombre maximal d’entrées dans la salle serait atteint, les étudiants supplémentaires se verront refuser l’accès mais pourront retrouver la vidéo de la séance sur Moodle.

Dispositions spécifiques au 1er cycle Montpellier

Les ED seront dans la mesure du possible placés en amphi pour permettre au plus grand nombre de les suivre en présentiel. Vous serez informés des directives par mail via vos scolarités.

Dispositions spécifiques au 1er cycle Nîmes

Les enseignements dirigés sont assurés en présentiel avec un maximum de 50 % de la capacité d’accueil de la salle et 1 place sur 2.

Les étudiants qui ne trouveraient pas de place auront les cours disponibles sur Moodle ou selon les cas pourront suivre l’ED à distance si un lien ZOOM figure dans le planning de l’ENT.

Les UE Libres sont assurées en présentiel pour tout le groupe. L’organisation des salles permet de respecter le principe de 50% de la capacité maximale.

Dispositions spécifiques au 2e cycle Montpellier

A compter de la semaine du 12 octobre les cours et les ED seront assurés de manière hybride 50% présents et 50% en distanciel via ZOOM pour l’ensemble des promotions. Ce lien vous sera transmis avant les cours.

Dispositions spécifiques au 2e cycle Nîmes

Les enseignements dirigés sont assurés en présentiel avec un maximum de 50 % de la capacité d’accueil de la salle en respectant 1 place sur 2.

Les étudiants qui ne trouveraient pas de place auront les cours disponibles sur Moodle ou selon les cas pourront suivre l’ED à distance si un lien ZOOM figure dans le planning de l’ENT

Dispositions relatives à la filière maïeutique Montpellier

Lorsque l’accueil de la totalité de la promotion n’est pas compatible avec les jauges réduites à 50%, les enseignements se dérouleront de la manière suivante :

– Semaine impair Groupe 1 en présentiel + Groupe 2 en distanciel
– Semaine pair Groupe 1 en distanciel + Groupe 2 en présentiel
Les enseignants devront donc organiser leurs cours en conséquence, c’est à dire de manière hybride pour la moitié de la promotion en présentiel, pour l’autre moitié en distanciel via l’application Zoom.
Pour rappel le groupe 1 correspond à la première moitié de la liste alphabétique des étudiants, le groupe 2 correspond à la 2ème moitié. (Vous recevrez la liste de votre promo précisant les groupes par votre gestionnaire de scolarité rapidement)
Dans tous les cas il conviendra de respecter la distanciation induite par cette nouvelle configuration.

 

 

Séances de Tutorat

Montpellier

Les salles ou amphithéâtres seront occupés à 50% de leur capacité maximale d’accueil. Il ne pourra être dérogé à cette règle et les séances de tutorat seront proposées sur Zoom pour les étudiants ne pouvant pas accéder aux salles.

 

Nîmes

Séances de tutorat : la capacité maximale des salles et amphithéâtres est de 1 place sur 2. Il ne pourra être dérogé à cette règle et les séances de tutorat seront proposées en ZOOM pour les étudiants ne pouvant pas accéder aux salles.

Les séances sont enregistrées et déposées sur un google drive.

Ces mesures peuvent évoluer : veuillez suivre en priorité les consignes du Tutorat.

 

Salles de travail

Tous sites

La capacité des salles de travail est limitée à 1 personne sur 2.

 

Nouvelles Jauges

  • Site ADV

    • Salles de cours : 25 personnes
    • Amphithéâtre : 100 personnes
    • Salles de travail : 25 personnes
    • Salles et Amphi UPM : réduction de 50% de la capacité
  • Site Flahault (PASS / PACES)

    • Amphi A : 226 personnes
    • Amphi C : 59 personnes
    • Préfa BU 1-2 : 35 personnes
    • Préfa 1-2-3-4 : 30 personnes
    • TD 2 : 28 personnes
    • TD 3 : 32 personnes
  • Site BH

    • Amphi d’Anatomie : 120 personnes
    • Salle Macabies : 40 personnes
    • Salle Bonaventure : 15 personnes
    • Salle du Conseil : 15 personnes
  • Site Nîmes 

    • Amphi 1 : 152 personnes
    • Amphi 2 : 105 personnes
    • Chalet : 64 personnes
    • Salles 126 et 129 : 40 personnes
    • Salle 123 : 33 personnes
    • Salle 332 : 32 personnes
    • Salles 434 et 434A : 30 personnes
    • Salle 007 : 25 personnes
    • Salle 337 : 24 personnes
    • Salle 326 : 22 personnes
    • Salle 127 : 21 personnes
    • Salle 336 : 20 personnes
    • Salle 125 (salle de travail) : 17 personnes
    • Salle 231 (visio-conférence) : 15 personnes
    • Salle 124 (salle de réunion) : 10 personnes
    • Salle 105 (salle de réunion) : 7 personnes
    • Salles de simulation
      • Blocs : 3 personnes
      • Débriefing : 5 personnes
      • Salles de TP : 4 personnes

 

Un cluster COVID-19 a récemment été identifié au sein de la Faculté. Il concerne actuellement les étudiants de 2e et 3e année de médecine de Montpellier. Retrouvez ici toutes les dispositions relatives à ce cluster.

 

 

Suspension des cours en présentiel pour les DFGSM2-3 et DFGSMa2-3 du site de Montpellier

 

En raison du contexte sanitaire actuel et du nombre très important d’étudiants positifs au COVID-19 dans la promotion des DFGSM2 sur le site de Montpellier, la décision a été prise d’annuler TOUS les cours en présentiel des DFGSM2-3 &Ma2-3 sur le site de Montpellier (CM, TD et TP) à compter du mercredi 16 septembre 2020 et jusqu’au mercredi 30 septembre 2020 inclus.

Les cours de DFGSM2 sont maintenus en présentiel sur le site de Nîmes où ils seront enregistrés puis déposés sur Moodle afin que les étudiants puissent y avoir accès.

Cette décision implique que tous les DFGSM2-3 &DFGSMa2-3 inscrits à Montpellier doivent rester chez eux et ne doivent en aucun cas se déplacer dans les locaux universitaires (Facultés, BU, Crous…)
Nous comptons sur la coopération de tous pour limiter la propagation virale.

 

A cette date les stages sont maintenus, il vous est demandé de respecter les gestes barrières, la distanciation et le port du masque dans vos déplacements, d’éviter tout contact avec vos proches vulnérables et de STRICTEMENT respecter strictement les règles d’hygiène en vigueur en stage hospitalier ou libéral.
 

Tout constat de contact COVID doit faire l’objet d’une déclaration auprès de votre service de scolarité. Retrouvez toute la procédure à suivre dans cadre de cas suspects ou avérés de COVID ici.

Gestes barrières, port du masque et distribution de masques

 

La direction de la Faculté rappelle l’obligation du port du masque dans TOUS les locaux universitaires, en extérieur, comme en intérieur, BU et salles de travail comprises. Il en va de la préservation de la santé de tous.

Consciente du coût que peut représenter l’achat de masques, l’Université de Montpellier organise actuellement une distribution de 2 masques lavables pour chaque étudiant de sa communauté. Les scolarités s’organisent actuellement pour distribuer ces masques dans les meilleurs délais.

Retrouvez ci-dessous toute la procédure relative aux cas avérés et suspects de COVID-19 : signalement, contacts à prendre, recommandations. Cette procédure est applicable à tous les étudiants de la faculté ainsi qu’à tous ses personnels administratifs et enseignants.

 

Rappel des principes à appliquer

 

  • PORT DU MASQUE OBLIGATOIRE

    Le port du masque est obligatoire pour tous et tout le temps au sein des campus universitaires, incluant les locaux universitaires (et dans la ville). Le lavage des mains avec une SHA est recommandé ainsi que le maintien autant que possible d’une distance suffisante entre tous. Nous vous demandons également de maintenir ces règles dans la vie courante, ces précautions ne devant pas se limiter aux enceintes universitaires.

  • DANS L’ATTENTE DE RÉALISER UN TEST PCR

    Si vous êtes en attente de réaliser un test PCR (ou en attente de son résultat), quel qu’en soit le motif de réalisation :

    • Si vous êtes étudiants non-hospitalier : vous ne devez pas vous rendre en cours, quel qu’il soit, ni en stage et prévenir votre service de scolarité par e-mail.
    • Si vous êtes étudiant hospitalier en période de stage : vous devez prévenir très rapidement le Chef de service et/ou la cadre du service de cette situation,  suivez la procédure ci-dessous intitulée « Info CHU – COVID 19 étudiant hospitalier »
    • Si vous êtes membre du personnel de la Faculté : vous devez vous signaler auprès du référent COVID de votre établissement via l’adresse medecine-covid19@umontpellier.fr
  • VOUS ÊTES PERSONNE CONTACT À RISQUE

    Si vous êtes « personne contact à risque », que vous soyez symptomatique ou non,

    • Etudiants : Vous ne devez pas vous rendre en cours, quel qu’il soit, ni en stage pour les étudiants hospitaliers et prévenir votre service de scolarité par mail.
    • Etudiants hospitaliers : Si vous êtes étudiant hospitalier en période de stage, vous devez prévenir très rapidement le chef de service et/ou la cadre du service de cette situation et prévenir votre service de scolarité par mail.
    • Personnels : vous ne devez pas vous rendre au travail et contacter la cellule de crise COVID pour recevoir vos instructions : medecine-covid19@umontpellier.fr
  • VOTRE TEST PCR EST POSITIF

    Si votre test PCR est positif :

    • Pour tous les étudiants (externes ou non, en période de cours ou de stage) : vous devez prévenir systématiquement par mail et dans les plus brefs délais les services de scolarité correspondant à votre année d’étude, du site (Montpellier ou Nîmes) dont vous dépendez
    • Pour les étudiants en période de cours : vous devez rester chez vous et suivre la procédure universitaire ci-dessous intitulée « Info Covid19 Université de Montpellier »
    • Pour les étudiants hospitalier actuellement en période de stage, vous devez prévenir d’une part le responsable du Service (Chef de service et/ou Cadre de Santé) où vous êtes affecté et d’autre part d’adresser votre arrêt de travail à la Direction des Affaires Médicales du CHU (damsco-etudiants-hospitaliers@chu-montpellier.fr) Suivez également la procédure ci-dessous intitulée « Info CHU – COVID 19 étudiant hospitalier  »
    • Pour les personnels : vous devez signaler votre situation au référent COVID via l’adresse mail : medecine-covid19@umontpellier.fr et transmettre votre arrêt de travail au relais RH de la Faculté.

 

Définitions des différentes situations possibles

 

  • Cas confirmé : Personne, symptomatique ou non, avec un résultat de test RT-PCR confirmant l’infection par le SARS-CoV-2.
  • Cas possible : Personne présentant des signes cliniques évocateurs de la Covid-19 ayant ou non été en contact à risque avec un cas confirmé dans les 14 jours précédant l’apparition des symptômes, et pour laquelle un test RT-PCR est prescrit par un médecin.
  • Personnes contacts à risque : Un contact à risque est toute personne ayant eu un contact direct avec un cas confirmé dans l’une des situations suivantes sans mesure(s) de protection efficace (masque chirurgical porté par le cas ou la personne contact, masque grand public fabriqué selon la norme AFNOR ou équivalent porté par le cas ET la personne contact, hygiaphone ou autre séparation physique par exemple de type vitre ou plexiglas). Cela concerne donc :
    • les étudiants ou enseignants de la même classe ou du même groupe,
    • toute personne ayant partagé le même lieu de vie (logement, etc…) que le cas confirmé ou possible, ou ayant eu un contact direct avec un cas confirmé en face à face, à moins d’1 mètre, quelle que soit la durée (ex. conversation, repas, flirt, accolades, embrassades). En revanche, des personnes croisées dans l’espace public de manière fugace ne sont pas considérées comme des personnes contacts à risque,
    • toute personne ayant prodigué ou reçu des actes d’hygiène ou de soins,
    • toute personne ayant partagé un espace confiné (bureau ou salle de réunion, véhicule personnel…) pendant au moins 15 minutes avec un cas, ou étant resté en face à face avec un cas durant plusieurs épisodes de toux ou d’éternuement.

Traitement des données personnelles

 

Le traitement des données personnelles, est régit par la réglementation actuellement en vigueur précisée sur le site de l’ARS :

L’objectif est de connaître au plus près l’évolution de la contamination par le SARS-COV2 au sein des étudiants de l’UFR afin, si nécessaire, d’adapter les modalités d’enseignement d’une part et de prévenir autant que possible ces contaminations à la fois pendant les périodes d’enseignement mais également pendant les périodes de stages. Enfin, ce dispositif va aider à vous protéger et à protéger vos proches.

La direction de la Faculté vous remercie par avance de votre participation indispensable à l’application de ces principes et reste à votre disposition pour toute précision.

Bienvenue ou bon retour à la Faculté ! Nos portes rouvrent enfin pour nos étudiants. Retrouvez ci-dessous les dates et modalités de rentrée pour nos différentes filières.

Dispositions liées au Coronavirus

En raison de la crise sanitaire, nous rappelons que le port du masque est obligatoire dans tous les locaux de la faculté. Nous invitons également nos étudiants et visiteurs à respecter les gestes barrières. Du gel hydroalcoolique est à disposition à l’entrée de tous nos sites.

 

PASS et PACES

 

 PASS

  • Réunion d’accueil le 4 septembre à 9h00 sur tous les campus (ADV, Flahault, Nîmes)
  • Début des cours le 7 septembre à partir de 8h00

 

PACES (doublants)

  • Réunion d’accueil le 1er septembre à 13h00 sur tous les campus (ADV, Flahault, Nîmes)
  • Début des TD le 7 septembre

 

Filière médecine – Montpellier

 

1er cycle
  • DFGSM2 : rentrée le 24 août
  • DFGSM3 : rentrée le 25 août

 

2e cycle
  • DFASM1 : rentrée le 31 août à 10h, amphi UPM
  • DFASM2 : rentrée le 3 septembre à 10h30, amphi UPM
  • DFASM3 : rentrée le 3 septembre à 14h00, amphi UPM

 

Filière médecine – Nîmes

 

1er cycle
  • DFGSM2 : rentrée le 24 août, 9h en amphis 1 et 2
  • DFGSM3 : rentrée le 25 août, 14h en amphis 1 et 2

>> AFGSU du 31 août au 10 septembre 2020.

2e cycle
  • DFASM1 : rentrée le 1er septembre à 9h en amphi 1,
    • choix des stages à 10h30 en amphi 1
  • DFASM2 : rentrée le 1er septembre à 14h en amphi 1,
    • choix des stages à 15h30 au Châlet
  • DFASM3 : rentrée le 1er septembre à 16h en amphi 1,
    • choix des stages à 17h30 en amphi 1

>> Début des stages hospitaliers : 7 septembre 2020

 

Filière maïeutique – Montpellier

1er cycle
  • DFGSMa2 : rentrée le 24 août
  • DFGSMa3 : rentrée le 24 août
2e cycle
  • DFASMa1 : rentrée le 24 août
  • DFASMa2 : rentrée le 12 octobre

 

Filière maïeutique – Nîmes

 

1er cycle
  • DFGSMa2 : rentrée le 24 août, 9h en amphis 1 et 2
  • DFGSMa3 : rentrée le 25 août, 14h en amphis 1 et 2

>> Stage infirmier du 31 août au 17 septembre 2020.

2e cycle
  • DFASMa1 : rentrée le 31 août, 9h en salle 434 A
  • DFASMa2 : rentrée le 31 août, 8h en salle 434 A

 

Filières paramédicales

 

Orthophonie
  • Réunion de rentrée le 1er septembre, début des cours le 3 septembre
  • 5e année : Rentrée le 1er septembre
Orthoptie
  • Réunion de rentrée le 11 septembre
  • 3e année : rentrée le 11 septembre

 

Masters Santé

 

Gérontologie
  • Master de Gérontologie Encadrement et coordination des services et structures : rentrée le lundi 21 septembre 2020 à 9H00 en salle Macabies (BH)
  • Master Expertise en gérontologie : le lundi 05 octobre 2020 à 9H00 en salle Macabies (BH)
SHS
  • Master SHS : rentrée le mardi 22 septembre 2020 à 14H00  en salle Bonaventure-Laurens (BH)

Après notre rencontre avec Dis-Lalie, l’association montpelliéraine de la filière Orthophonie, nous retrouvons cette semaine la CNESF, l’association de la filière Maïeutique de Nîmes !

En quelques mots, qu’est-ce que la CNESF ?

La Corporation Nîmoise des Étudiant.e.s Sages-Femme est une association de la loi 1901 qui a pour but de représenter les Étudiant.e.s Sages-Femmes de Nîmes et de porter leur voix au sein de fédérations comme l’ANESF (Association Nationale Des Étudiant.e.s Sages-Femmes, notre fédération de filière) et l’AGEM (Association Générale des Étudiants Montpelliérains, notre fédération territoriale). Elle a également pour but d’écouter les étudiant.e.s sages-femmes de Nîmes, de les conseiller au possible, et de défendre leurs droits et intérêts. Notre association permet de dynamiser la vie estudiantine de ces adhérent.e.s à travers l’organisation d’événements de solidarité et de prévention, mais également d’événements festifs, sportifs et culturels. Enfin, elle vise à améliorer nos compétences de futur.e.s professionnel.le.s de la santé via l’accès à des formations complémentaires.

Quelles activités ou actions mettez-vous en place tout au long de l’année ?

Nous essayons d’élargir nos actions au maximum grâce aux différents pôles de l’association:

Le pôle santé publique a organisé par exemple des cinés/cafés débats, afin de discuter autour de thèmes comme les mutilations sexuelles féminines ou l’adoption sous X, notamment après la diffusion de films en partenariat avec le Sémaphore de Nîmes.

À l’occasion de la campagne annuelle de communication pour la sensibilisation au dépistage au cancer du sein, nous avons créé un calendrier pour Octobre Rose . Il partage des messages de préventions et d’informations, et l’argent récolté a fait l’objet d’un don pour la Ligue Contre le Cancer. Nous étions aussi présent.e.s à l’occasion du Téléthon au côté des étudiant.e.s en médecine.

Grâce au développement de la communication sur les réseaux, nous avons créer des affiches à l’occasion de journées mondiales, comme par exemple celle en collaboration avec l’ANESF pour la journée mondiale de la contraception, et des quizz d’informations sur différents thèmes sont également disponibles. Nous avons pu mettre en place un tutorat d’années supérieures entre les différentes promotions, qui sera encore à développer l’an prochain. 

Des évènements festifs et de cohésion ont été organisés, notamment le gala de fin d’année, qui n’a pas pu avoir lieu malheureusement. Comme l’an passé, nous avons continué de développer notre réseau de baby-sitting. Au niveau de l’AGEM et de l’ANESF, nous sommes présent.e.s en déplacement ou à distance à chaque conseil d’administration et assemblée générale afin de représenter les étudiant.e.s sages-femmes de Nîmes dans les prises de positions.

Des goûters sont organisés tous les mois afin de reverser les recettes à des associations caritatives, auprès desquels nous effectuons également des dons de vêtements et de matériels pour enfant.

Enfin, nous avons participé à la semaine PEPS organisée par le Tutorat Santé Nîmes cette année, au salon de l’étudiant, ainsi qu’à la journée portes ouvertes de la Faculté pour essayer de répondre au mieux aux questions des futur.e.s étudiant.e.s.

Pourquoi avoir choisi la filière Maïeutique à titre personnel et qu’est-ce que l’association apporte aux étudiants de cette filière ?


D’après moi, c’est une filière que l’on choisit par passion. Les études sont longues et 
demandent un investissement important, notamment dans les nombreux stages. Mais l’accompagnement des couples, des mamans, des femmes ou encore des bébés fait la diversité de notre métier, et c’est ça qui m’a attiré. Nous avons en effet un large champs de compétences, que ce soit en secteur libéral, privé ou public, nous pouvons accompagner la femme tout au long de sa grossesse, de son accouchement et de son post-partum (s’il n’y a pas de pathologies). Nous pouvons également assurer ses consultations de gynécologie préventive et de contraception. Nous vivons des situations parfois difficiles, mais d’intenses moments de vies et d’émotions, sont là pour nous rappeler les raisons pour lesquels nous avons commencé.

L’association, quant à elle permet de se retrouver, que ce soit au local ou lors d’événements, de se former, au travers les formations proposés par l’ANESF ou l’AGEM. Les adhérents peuvent aussi se tenir au courant des actualités nationales que nous relayons régulièrement. Pour ceux qui veulent s’investir dans la vie étudiante, c’est un bon moyen de s’épanouir dans la réalisation de ses projets, tout en collaborant avec d’autres étudiant.e.s.

Pourquoi selon vous adhérer à votre association ? 

Adhérer à notre association c’est avant-tout un geste de soutien. Nous représentons les étudiant.e.s sages-femmes dans la vie estudiantine de la faculté. Adhérer permet de se tenir au courant des différents évènements et d’être mis en lien avec les autres associations de la faculté ou de l’extérieur. En effet, cela entraîne une adhésion à la fois à l’AGEM et à l’ANESF, ce qui permet d’être mis au courant des débats au seins de ces associations, et potentiellement d’avoir un impact en donnant son avis sur les problématiques. C’est donc la possibilité de se sentir concerné par l’avenir de la profession et de la vie étudiante de la région, mais aussi de faire remonter des problèmes de manière plus générale.

Avoir l’adhésion, c’est aussi l’unique manière de voter aux assemblées générales, pour les futures équipes qui vous représenterons sur les prochains mandats. Et pour le côté plus amusant, l’adhésion donne accès à un maximum de partenariats que nous dégote notre fabuleuse VP Part. Du laser game, aux produits de chez luneale, fempo et encore beaucoup d’autres, qui permettent d’avoir de chouettes réductions. Pour finir, nous avons des partenariats avec des assurances professionnelles qui offrent une protection supplémentaire aux étudiant.e.s en stage.

Comment adhère-t-on ? 

Pour l’adhésion c’est très facile, vous vous rendez dans les locaux de notre association sur le site de la faculté, entre 12 et 14h (tous les jours), et vous réglez 7 euros, soit en chèque, espèce, ou même lydia. On délivre une jolie petite carte avec les coordonnées de nos réseaux sociaux. C’est possible tout le long de l’année,mais on clôture l’adhésion deux semaines avant l’Assemblée Générale de fin de mandat.

Quelques mots sur le bureau de l’année 2020-2021 ?

Cette année malheureusement, au vue de la situation sanitaire, la passation se fera à distance. Nous sommes en contact avec les membres du bureau qui se présente pour le mandat 2020-2021 et qui sont plus motivées que jamais. Il y a de beaux projets à venir et à concrétiser, que nous avons hâte de découvrir plus en détails. C’est avec un petit pincement au coeur que l’on quitte ce mandat, surtout avec une fin d’année difficile, mais en totale confiance dans l’investissement du bureau à venir. Ce sont des jeunes femmes motivées, avec de l’expérience et beaucoup d’envie, tout ce qu’il faut pour réussir. On n’aurait pas pu laisser ce mandat plus sereinement que devant cette belle relève !

N’hésitez pas à nous rejoindre sur les réseaux sociaux :

– Instagram : @CNESF

– Facebook : Corporation Nimoise des Étudiant.e.s Sages-femmes

– Twitter : @CNESF2

 

 

 

 

La semaine dernière, nous nous retrouvions en compagnie de l’Association Carabins Montpelliéraine pour en savoir plus sur la vie associative des étudiants en médecine. Aujourd’hui, c’est Salomé Duteurtre, la Vice-Doyenne étudiante qui répond à nos questions !

En quelques mots, qu’est-ce qu’ADEMMOOS ?

ADEMMOOS est l’Association des Élus étudiants de Montpellier-Nîmes en Médecine, Orthophonie, Orthoptie et Sage-femme. Elle rassemble près de 40 représentants étudiants élus des différentes filières. 

Nous travaillons au quotidien :

  • en Interprofessionnalité : l’ensemble des filières de la faculté sont représentées ;
  • en Intersite, via une collaboration entre Montpelliérains et Nîmois ;
  • pour Représenter l’ensemble des étudiants de l’UFR auprès de l’administration, de la faculté et du CHU.

Quelles activités ou actions mettez-vous en place tout au long de l’année ? 

Avant tout, notre année est rythmée par nos actions de représentation étudiante.

Ainsi, nous sommes présents dans 2 grands conseils au sein de la faculté :

  • Le conseil pédagogique permet une concertation entres les différents acteurs de la faculté (Enseignants, Administratifs et Étudiants) au sujet des formations proposées par l’UFR. On y aborde notamment les modalités de contrôle de connaissance ou la réévaluation des outils pédagogiques. 
  • Le conseil de gestion est l’instance décisionnelle de la faculté, qui vote et révise le règlement intérieur, le budget, les conventions portées par la facultés ou encore les projets de formation.

 

Notre objectif est donc de porter la voix des étudiants, souvent en s’appuyant sur des sondages, qui permettent un recueil minutieux de l’avis et des positions des étudiants concernant les divers sujets se présentant au cours de l’année universitaire. 

D’autre part, nous menons également des projets multiples pour améliorer nos conditions de formations. Par exemple, plusieurs de nos actions concernent la promotion de la santé :

  • L’amélioration du bien-être étudiant sous toutes ses formes est une de nos priorités. Dans le cadre de nos formations difficiles et exigeantes, certains étudiants peuvent se trouver en difficultés : nous essayons de les accompagner et les rediriger vers des dispositifs capables de les aider.
  • Nous communiquons autour de la vaccination contre la grippe pour encourager les étudiants, futurs soignants, à se faire vacciner. Nous avons notamment organisé une journée de vaccination dans les locaux de la faculté. 

Nous soutenons également les actions qui visent à favoriser la vie étudiante sur les Campus. Nous sommes présents aux Journées Portes Ouvertes et aux Journées Européennes du Patrimoine pour animer les visites et échanger avec le public. Mais, nous participons aussi à l’aménagement des espaces de vie et de travail.

Nous informons les étudiants sur l’actualité de la faculté, par exemple, durant la période de la crise Covid, nous les avons tenu au courant régulièrement de la situation et des réorganisations de nos formations.

Nous accompagnons les externes en médecine dans le choix de leur spécialités, au travers du Forum du Futur Interne (FFI), que nous organisons en lien avec le Syndicat des Internes du Languedoc Roussillon.

Enfin, nous travaillons avec l’ensemble des associations étudiantes de la faculté :

  • Nous soutenons les projets de soutien et pédagogie menés par des étudiants : Tutorats PACES, Tutorats d’années supérieures en médecine et sage-femme, Conférence de préparation à l’iECN…
  • Nous participons à la représentation étudiante à l’échelle locale (AGEM) et à l’échelle nationale dans nos associations de filières respectives.

Qu’apporte l’association aux étudiants ?

Notre association favorise plusieurs choses :

  • le soutien et la représentation de l’ensemble des étudiants inscrits au sein de l’UFR Médecine de Montpellier-Nîmes de l’Université de Montpellier ;
  • la promotion de l’amélioration des conditions de vie étudiante (en termes de qualité d’études et d’offre pédagogique) au sein de l’UFR par l’établissement d’un dialogue permanent entre les étudiants, leurs représentants élus et les associations, toutes filières confondues, appartenant à l’UFR ;
  • le rassemblement des étudiants des différentes composantes de l’UFR, notamment par l’élaboration d’initiatives étudiantes communes, afin d’aller par-delà les clivages inhérents aux différents cursus et de proposer une émulation par mise en synergie des différentes habiletés.

De plus, aucune contribution financière n’est demandée aux étudiants. Le simple fait d’être inscrits au sein de l’UFR permet aux étudiants de bénéficier de l’ensemble des activités proposées par notre association.

Quelques mots sur le bureau de l’année 2020-2021 ?

Le bureau de notre association est formé d’étudiants, élus UFR ou non, nommés pour un an d’octobre à octobre pour coordonner l’équipe des représentants étudiants.

Le renouvellement pour 2020-2021 débutera dans l’été : n’hésitez pas à vous rapprocher du bureau actuel si vous êtes intéressés par un des postes !

N’hésitez pas à nous contacter pour toute question sur la représentation étudiante !

 

Le projet MUSE (« Montpellier Université d’Excellence ») Réunit 19 institutions investies dans les avancées et l’innovation pédagogique. Aujourd’hui, plusieurs projets portés par des acteurs de la Faculté sont lauréats et seront financés par la fondation. 

Vers de nouvelles formations : TakeOff #3

Un appel à projet a été lancé par la fondation MUSE afin de renforcer l’innovation pédagogique, notamment dans la transformation et la création de nouveau cursus de formation. L’objectif est simple : se rapprocher au maximum de la demande actuelle du marché du travail et des besoins de la société, voir même anticiper les besoins à venir avec les changements sociétales. 

Parmi les 30 projets retenus, 3 proviennent de la Faculté de Médecine et se verront donc dotés d’un budget permettant de les mener à bien. 

  • Le projet « Développement d’outils pédagogiques en soutien à la formation des infirmiers en pratiques avancées mention Onco-hématologie » porté par Nadine Houede.
  • Le projet « Double cursus Rabelais Santé-Sciences » porté par Stephan Matecki
  • Le projet « Université d’été montpelliéraine initiatique chirurgicale » porté par Astrid Herrero.

Soutenu pour 3 années universitaires, ces projets permettront de former toujours plus efficacement nos étudiants !

Et des outils pédagogiques adaptés : TakeOff #4

Outre ces nouvelles formations, la fondation Muse soutient également des projets d’équipements pédagogiques innovants. Pour assurer une bonne continuité pédagogique, l’environnement de travail doit également être adapté. 

C’est ainsi que 3 autres projets de la Faculté, cette fois-ci concernant de nouveaux équipement innovants ont été retenus :

  • Une « Application de suivi pédagogique de l’apprentissage et réalisation des gestes techniques en médecine » porté par Antoine Debourdeau et Valentin Favier.
  • Une « Immersion sonore et visuelle en séance pédagogique de simulation en santé » porté par Blaise Debien.
  • Un projet sur « L’Intérêt de l’acquisition d’un simulateur numérique chirurgical pour la mise en place de la réforme des études médicales 2021-2023. Apprentissage et Certification d’un diplôme en chirurgie hors bloc opératoire » porté par Astrid Herrero et  François Régis Souche.

C’est donc de nombreuses innovations pédagogiques qui devraient voir le jour au cours des prochaines années à la Faculté de Médecine aussi bien en terme de formations que d’outils pédagogiques !

Une volonté d’innovation déjà mise en place : TakeOff#1 et TakeOff#2

Deux autres appels à projets lancés par l’I-Site Muse avaient déjà eu lieu auparavant. Il s’agit de TakeOff#1 et de TakeOff2.

Là encore, la Faculté s’est montrée réactive et certaines de ses propositions ont été lauréates. Tout d’abord lors du premier appel, TakeOff#1

  • La création du « DIU International : Infections émergentes », proposé par Éric Delaporte. 
  •  La création d’un « Laboratoire numérique de sciences précliniques », porté par Fares Gouzi. 
  • Une proposition « D’apprentissage en anatomie et Chirurgie par simulation et impression 3D », porté par Valentin Favier.
  • Une « Pédagogie chirurgicale en réalité étendue », soutenu par Nicolas Lonjona.
  • Un projet de « Savoir-faire artisanal au service de l’innovation en simulation médicale », Porté par Astrid Herrero. 

Puis dans un second temps, lors de l’appel à projet TakeOff#2

  • Le « Master International One Health et Maladie Infectieuse », qui fait suite au DIU International créé grâce au TakeOff#1. 
  • La création d’un « Escape Game pédagogique interdisciplinaire en centre de simulation : Mystère à SimHU Nîmes », qui permet de développer la cohésion, la communication et la collaboration entre futurs professionnels de santé. 
  • La création d’un outils de « Dissection virtuelle 3D dynamique pour l’enseignement de l’anatomie chirurgicale VESALE 3D», qui s’inscrit dans une volonté de ne jamais pratiquer la première fois sur patient