A partir du 30 octobre 2020, la France est de nouveau placée en confinement général. Le fonctionnement de la Faculté s’en retrouve impacté, mais contrairement au dernier confinement, celle-ci ne fermera pas ses portes. Retrouvez les dispositions relatives à ce nouveau fonctionnement ci-dessous.

 

Dernière MAJ : 05/11/20 – 09:38

La Faculté ne ferme pas ses portes

Contrairement au premier confinement, la faculté ne fermera pas ses portes.

Une continuité des services sera assurée en présentiel et certains guichets seront ouverts sur rendez-vous (merci de vous rapprocher du service souhaité pour obtenir un RDV).

En distanciel, le fonctionnement des services est inchangé, et tous les services sont joignables par e-mail (cf annuaire ci-dessous).

Sites de Montpellier

 

Fonctionnement des enseignements

 

  • CHAQUE ETUDIANT ET PERSONNEL DISPOSE D’UN COMPTE ZOOM

    Chaque étudiant et chaque enseignant de la Faculté de Médecine de Montpellier-Nîmes dispose d’une licence Zoom fournie par l’Université de Montpellier. 

    Afin de suivre les cours / réunions / séances de tutorat, il suffit de créer votre compte Zoom 💻 avec votre adresse universitaire : prenom.nom@umontpellier.fr pour les personnels et enseignants ou bien prenom.nom@etu.umontpellier.fr pour les étudiants.

  • LES CM PASSENT EN DISTANCIEL

    Les cours magistraux seront entièrement dématérialisés à compter du lundi 2 novembre. Les conférences de préparation aux ECNi sont également concernées par cette dématérialisation. ⚠️ Aucun étudiant ne sera autorisé à venir en présentiel à la faculté pour y suivre un CM. ⚠️

    Les cours se feront sur ZOOM. Les plannings des CM resteront identiques à ceux prévus initialement. Une salle virtuelle a été créée pour chaque amphithéâtre. Il suffira de se connecter à la salle virtuelle correspondant à la salle physique initialement prévue au planning. Les adresses des salles virtuelles seront communiquées à chaque promotion par e-mail. 📧

  • LES ED PASSENT EN DISTANCIEL

    Les enseignements dirigés seront entièrement dématérialisés à compter du lundi 2 novembre. ⚠️ Aucun étudiant ne sera autorisé à venir en présentiel à la faculté pour y suivre un ED. ⚠️

    Les cours se feront sur ZOOM. Les plannings des ED resteront identiques à ceux prévus initialement. Une salle virtuelle a été créée pour chaque salle d’ED. Il suffira de se connecter à la salle virtuelle correspondant à la salle physique initialement prévue au planning. Les adresses des salles virtuelles seront communiquées à chaque promotion par e-mail. 📧

  • LES SEANCES DE TUTORAT PASSENT EN DISTANCIEL

    Les séances de tutorat seront entièrement dématérialisées à compter du lundi 2 novembre. ⚠️ Aucun étudiant ne sera autorisé à venir en présentiel à la faculté pour y suivre une séance de tutorat. ⚠️

    Les séances se feront sur ZOOM. Les tutorats communiquent directement les modalités de leurs nouvelles séances sur leurs réseaux sociaux habituels. Suivez les !

    • ATSM (Montpellier- ADV)
    • ATP (Montpellier – Flahault)
    • TSN (Nîmes)
  • CERTAINS TP SONT MAINTENUS EN PRESENTIEL

    Certains TP indispensables à la formation des étudiants seront maintenus sur dérogation en présentiel. Les TP non indispensables seront repoussés à une période ultérieure ou annulés.

    Les étudiants concernés se verront fournir une attestation de déplacement dérogatoire à conserver sur eux en cas de contrôle au cours de leur déplacement.

    ⚠️ Seuls les étudiants disposant de cette attestation seront autorisés à entrer sur le campus pour suivre leur TP. ⚠️ Les étudiants concernés par ces TP seront prévenus par e-mail. 📧

    Les TP se feront dans le strict respect des conditions sanitaires : port du masque obligatoire 😷, lavage régulier des mains, respect des gestes barrières et capacité des locaux réduite à 50% de leur capacité initiale.

 

Fonctionnement des BU et salles de travail

BU : en accès sur réservation

Après une fermeture temporaire le temps de réorganiser leurs conditions d’accueil, les BU de l’UM rouvrent à compter du jeudi 5 novembre 2020, sous certaines conditions :

  • ⚠️ l’accès aux BU concerne les activités de prêt/retour de documents et matériels et le travail individuel sur place. L’accès aux salles de travail en groupe est donc temporairement suspendu;
  • ⚠️ l’accès se fait uniquement sur rendez-vous : les usagers doivent donc réserver un créneau de prêt/retour ou une place de travail, soit via Affluences, soit par mail, selon les BU concernées

⚡ Pour les réservation par mail, merci d’indiquer la raison de votre venue : emprunter/rendre des documents ou bien travail sur place. Attention : la confirmation écrite du RDV (transmise par mail) est nécessaire pour entrer dans la BU. Elle permettra de justifier votre déplacement,  accompagnée de votre carte d’étudiant et de l’attestation dérogatoire de déplacement (accessible en cliquant ICI).

⚠️ Un quota de places pour le travail individuel sur place est réservé aux étudiants de D4 préparant leurs ECNi ainsi que pour les étudiants en PASS/PACES ⚠️

Le confinement entraîne la suspension des extensions d’horaires en soirée et le weekend. Par contre, au sein des BU, l’ensemble des services est possible, en respectant les mesures sanitaires et les gestes et équipements de protection : accès aux documents, usage des ordinateurs en libre-accès, impression/photocopie/scan, wifi, prêt entre bibliothèques, prêt et retour indifférencié, etc. Les bibliothécaires répondent aux questions en ligne : boomerang.biu-montpellier.fr

 

Salles de travail

⚡ D’autres informations sur le fonctionnement des salles de travail pendant le confinement arriveront sur cet article prochainement.

 

Fonctionnement des soutenances de thèse d’exercice

Le fonctionnement des soutenances de thèses est impacté : seul l’impétrant sera autorisé à soutenir sur place, en présence du jury, dans la traditionnelle Salle des Actes du Bâtiment Historique. Une attestation de déplacement dérogatoire nominative sera fournie à l’impétrant.

📧 Plus d’infos seront communiquées ultérieurement par mail aux internes concernés.

 

Fonctionnement des stages

Les stages de sémiologie sont suspendus jusqu’à nouvel ordre sur Montpellier et Nîmes.

Les stages de DFASM1, 2 et 3 sont maintenus, les étudiants hospitaliers concernés poursuivent pleinement leur formation dans le cadre des services hospitaliers.

Pour l’ensemble des étudiants qui pourraient être au contact de patients porteurs du SARS-COV 19, il est important de noter que l’application stricte des mesures barrières dans le cadre de leurs stages représente une garantie efficace de protection vis-à-vis du risque de contamination.

Le maintien du service sanitaire est en cours de discussion et de validation auprès du Rectorat. Plus d’infos prochainement.

⚡ D’autres informations sur le fonctionnement des stages et du service sanitaire pendant le confinement arriveront sur cet article prochainement.

 

Fonctionnement des examens

Les examens prévus en présentiel seront maintenus. Les étudiants se verront fournir une attestation de déplacement dérogatoire nominative. Les conditions d’organisation des examens seront directement communiquées aux étudiants concernés par mail 📧

Les épreuves de l’ECN interrégional (DFASM3) sont maintenues le 20 novembre 2020, les épreuves seront réalisées en distanciel. Le calendrier des épreuves et les modalités d’organisation seront communiquées par mail 📧

 

Nous vous tiendrons informés des mise à jour de cet article sur nos réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Instagram. Suivez nous !

 

En raison du contexte épidémique, le Président de la République a placé la métropole de Montpellier sous couvre-feu. Tous les habitants doivent être rentrés chez eux pour 21h à compter du samedi 17 octobre 2020. Retrouvez ci-dessous les conséquences du couvre-feu sur les horaires d’ouverture de la Faculté.

MAJ du 23 octobre : Le couvre feu est étendu au département du Gard, impliquant de nouvelles dispositions pour le site de Nîmes.

Ouverture des locaux

Les locaux de la Faculté sur Montpellier (site historique et campus Arnaud de Villeneuve) seront fermés à 20h afin de laisser à chacun, personnels et étudiants, le temps de rentrer chez soi.

Les locaux de la Faculté à Nîmes à partir du lundi 26 octobre fermeront à 20h15 afin de laisser à chacun, personnels et étudiants, le temps de rentrer chez soi.

 

Impact sur les BU

  • La BU Historique Médecine centre-ville reste ouverte sur ses horaires habituels
  • La BU Médecine UPM change ses horaires et ferme en semaine à 20H00
  • La BU Médecine Nîmes est désormais impactée par les contraintes de couvre-feu et passe dès le 26 octobre en horaires couvre-feu :
    • Ferme en semaine à 20H15
    • Sera ouverte les samedis de 10H à 19H
    • Sera ouverte les dimanches de 13H à 19H
Nous rappelons à chacun l’importance de respecter les gestes barrières afin de limiter la propagation du virus. Le port du masque reste obligatoire dans tous les locaux de la Faculté.

En raison du contexte sanitaire, la mise en application de la circulaire du Ministère de l’Enseignement Supérieur prévoit que les capacités d’accueil des salles d’enseignement soient réduites de 50% sur le site de Montpellier. Plus d’infos dans cet article.

 

MAJ du 23 octobre 2020 : Tout comme le site de Montpellier, le site de Nîmes vient de passer en zone d’alerte renforcée.

Les mesures sont donc étendues au site de Nîmes. Cf paragraphes concernés ci-dessous.

Cours Magistraux

Les cours magistraux sont assurés en présentiel avec contrôle du nombre d’étudiants présents et respect de la jauge maximale de 50% de places occupées.

Dispositions spécifiques PASS / PACES Montpellier

PASS : Les cours magistraux sont assurés en présentiel avec au maximum 50% de la capacité d’accueil de la salle en respectant 1 place sur 2. Les cours seront disponibles sur Moodle dans la journée.

PACES : Les cours magistraux sont déjà dématérialisés.

Dispositions spécifiques PASS / PACES Nîmes

PASS : Deux amphis sont accessibles sur le site ADV et un amphithéâtre sur le site Flahault ; les étudiants qui ne trouvent pas de places auront les cours disponibles sur Moodle. Un filtrage sera assuré pour empêcher l’accès à l’amphithéâtre une fois les places occupées

PACES : Les cours magistraux sont déjà dématérialisés.

Dispositions spécifiques au 1er cycle Montpellier

Une enquête sera mise en place la veille des cours afin de vous positionner en présentiel. Les autres étudiants pourront dans la mesure du possible suivre le cours sur zoom ou sur moodle après l’enregistrement.

Dispositions spécifiques au 1er cycle Nîmes

Les cours magistraux sont assurés en présentiel avec au maximum 50% de la capacité d’accueil de la salle et en respectant 1 place sur 2.

Les étudiants qui ne trouveraient pas de place auront les cours disponibles sur Moodle.

Dispositions spécifiques au 2e cycle Montpellier

Les cours magistraux sont assurés en présentiel avec contrôle du nombre d’étudiants présents (100 par amphithéâtre ou 25 par salle de cours pour e campus santé ADV et 50% de capcacité pour les salles et amphi de l’UPM). Nous vous proposons donc une présence en alternance. Vous recevrez de a part des gestionnaires ou des secrétariats universitaire les informations propres à votre UE ou MI. Les étudiants qui ne pourront assister en présentiel aux enseignements disposeront de l’enregistrement mis à disposition le plus rapidement possible pour les promotions de DFASM1 et 2. Pour l’UE1 et UE 10 du DFASM3 un lien zoom vous sera transmis.

Pour les étudiants actuellement en MIC l’organisation ne change pas.

Dispositions spécifiques au 2e cycle Nîmes

Les cours magistraux sont assurés en présentiel avec un maximum de 50% de la capacité d’accueil de la salle en occupant 1 place sur 2.

Les étudiants qui ne trouveraient pas de place auront les cours disponibles sur Moodle.

Pour les best-of, des salles de grande capacité ou amphithéâtres seront mobilisées pour permettre le présentiel avec contrôle des présences.

Dispositions relatives à la filière maïeutique Montpellier

Lorsque l’accueil de la totalité de la promotion n’est pas compatible avec les jauges réduites à 50%, les enseignements se dérouleront de la manière suivante :

– Semaine impair Groupe 1 en présentiel + Groupe 2 en distanciel
– Semaine pair Groupe 1 en distanciel + Groupe 2 en présentiel
Les enseignants devront donc organiser leurs cours en conséquence, c’est à dire de manière hybride pour la moitié de la promotion en présentiel, pour l’autre moitié en distanciel via l’application Zoom.
Pour rappel le groupe 1 correspond à la première moitié de la liste alphabétique des étudiants, le groupe 2 correspond à la 2ème moitié. (Vous recevrez la liste de votre promo précisant les groupes par votre gestionnaire de scolarité rapidement)
Dans tous les cas il conviendra de respecter la distanciation induite par cette nouvelle configuration.

 

Enseignements dirigés

Les ED auront lieu dans les salles d’ED avec au maximum 50% de places occupées.

Dispositions spécifiques PASS / PACES Montpellier

PASS : Les enseignements dirigés sont assurés en présentiel avec au maximum 50% de la capacité d’accueil de la salle en respectant 1 place sur 2. Seuls les étudiants inscrits dans le groupe programmé seront autorisés à pénétrer dans la salle de cours. Vous devez donc respecter scrupuleusement le groupe au sein duquel vous avez été affecté.

Une séance de l’ED sera enregistrée et mise en ligne sur MOODLE quand toutes les séances d’un ED seront terminées (soit en début de semaine suivante).

PACES : Les enseignements dirigés sont assurés en présentiel avec au maximum 50% de la capacité d’accueil de la salle en respectant 1 place sur 2. Seuls les étudiants inscrits dans le groupe programmé seront autorisés à pénétrer dans la salle de cours. Vous devez donc respecter scrupuleusement le groupe au sein duquel vous avez été affecté.

Dans le cas où le nombre maximal d’entrées dans la salle serait atteint, les étudiants supplémentaires se verront refuser l’accès mais pourront retrouver la vidéo de la séance sur Moodle.

Dispositions spécifiques PASS / PACES Nîmes

PASS : Deux amphis sont accessibles sur le site ADV et un amphithéâtre sur le site Flahault ; les étudiants qui ne trouvent pas de places auront les cours disponibles sur Moodle. Un filtrage sera assuré pour empêcher l’accès à l’amphithéâtre une fois les places occupées

PACES : Les enseignements dirigés sont assurés en présentiel avec au maximum 50% de la capacité d’accueil de la salle en respectant 1 place sur 2. Seuls les étudiants inscrits dans le groupe programmé seront autorisés à pénétrer dans la salle de cours. Vous devez donc respecter scrupuleusement le groupe au sein duquel vous avez été affecté.

Dans le cas où le nombre maximal d’entrées dans la salle serait atteint, les étudiants supplémentaires se verront refuser l’accès mais pourront retrouver la vidéo de la séance sur Moodle.

Dispositions spécifiques au 1er cycle Montpellier

Les ED seront dans la mesure du possible placés en amphi pour permettre au plus grand nombre de les suivre en présentiel. Vous serez informés des directives par mail via vos scolarités.

Dispositions spécifiques au 1er cycle Nîmes

Les enseignements dirigés sont assurés en présentiel avec un maximum de 50 % de la capacité d’accueil de la salle et 1 place sur 2.

Les étudiants qui ne trouveraient pas de place auront les cours disponibles sur Moodle ou selon les cas pourront suivre l’ED à distance si un lien ZOOM figure dans le planning de l’ENT.

Les UE Libres sont assurées en présentiel pour tout le groupe. L’organisation des salles permet de respecter le principe de 50% de la capacité maximale.

Dispositions spécifiques au 2e cycle Montpellier

A compter de la semaine du 12 octobre les cours et les ED seront assurés de manière hybride 50% présents et 50% en distanciel via ZOOM pour l’ensemble des promotions. Ce lien vous sera transmis avant les cours.

Dispositions spécifiques au 2e cycle Nîmes

Les enseignements dirigés sont assurés en présentiel avec un maximum de 50 % de la capacité d’accueil de la salle en respectant 1 place sur 2.

Les étudiants qui ne trouveraient pas de place auront les cours disponibles sur Moodle ou selon les cas pourront suivre l’ED à distance si un lien ZOOM figure dans le planning de l’ENT

Dispositions relatives à la filière maïeutique Montpellier

Lorsque l’accueil de la totalité de la promotion n’est pas compatible avec les jauges réduites à 50%, les enseignements se dérouleront de la manière suivante :

– Semaine impair Groupe 1 en présentiel + Groupe 2 en distanciel
– Semaine pair Groupe 1 en distanciel + Groupe 2 en présentiel
Les enseignants devront donc organiser leurs cours en conséquence, c’est à dire de manière hybride pour la moitié de la promotion en présentiel, pour l’autre moitié en distanciel via l’application Zoom.
Pour rappel le groupe 1 correspond à la première moitié de la liste alphabétique des étudiants, le groupe 2 correspond à la 2ème moitié. (Vous recevrez la liste de votre promo précisant les groupes par votre gestionnaire de scolarité rapidement)
Dans tous les cas il conviendra de respecter la distanciation induite par cette nouvelle configuration.

 

 

Séances de Tutorat

Montpellier

Les salles ou amphithéâtres seront occupés à 50% de leur capacité maximale d’accueil. Il ne pourra être dérogé à cette règle et les séances de tutorat seront proposées sur Zoom pour les étudiants ne pouvant pas accéder aux salles.

 

Nîmes

Séances de tutorat : la capacité maximale des salles et amphithéâtres est de 1 place sur 2. Il ne pourra être dérogé à cette règle et les séances de tutorat seront proposées en ZOOM pour les étudiants ne pouvant pas accéder aux salles.

Les séances sont enregistrées et déposées sur un google drive.

Ces mesures peuvent évoluer : veuillez suivre en priorité les consignes du Tutorat.

 

Salles de travail

Tous sites

La capacité des salles de travail est limitée à 1 personne sur 2.

 

Nouvelles Jauges

  • Site ADV

    • Salles de cours : 25 personnes
    • Amphithéâtre : 100 personnes
    • Salles de travail : 25 personnes
    • Salles et Amphi UPM : réduction de 50% de la capacité
  • Site Flahault (PASS / PACES)

    • Amphi A : 226 personnes
    • Amphi C : 59 personnes
    • Préfa BU 1-2 : 35 personnes
    • Préfa 1-2-3-4 : 30 personnes
    • TD 2 : 28 personnes
    • TD 3 : 32 personnes
  • Site BH

    • Amphi d’Anatomie : 120 personnes
    • Salle Macabies : 40 personnes
    • Salle Bonaventure : 15 personnes
    • Salle du Conseil : 15 personnes
  • Site Nîmes 

    • Amphi 1 : 152 personnes
    • Amphi 2 : 105 personnes
    • Chalet : 64 personnes
    • Salles 126 et 129 : 40 personnes
    • Salle 123 : 33 personnes
    • Salle 332 : 32 personnes
    • Salles 434 et 434A : 30 personnes
    • Salle 007 : 25 personnes
    • Salle 337 : 24 personnes
    • Salle 326 : 22 personnes
    • Salle 127 : 21 personnes
    • Salle 336 : 20 personnes
    • Salle 125 (salle de travail) : 17 personnes
    • Salle 231 (visio-conférence) : 15 personnes
    • Salle 124 (salle de réunion) : 10 personnes
    • Salle 105 (salle de réunion) : 7 personnes
    • Salles de simulation
      • Blocs : 3 personnes
      • Débriefing : 5 personnes
      • Salles de TP : 4 personnes

 

FacMedMtp-BH

Sur décision du Préfet de l’Hérault, les Journées du Patrimoine ne sont pas maintenues au sein des bâtiments publics. La Faculté et le Jardin des Plantes sont concernés par cette annulation. Plus d’infos dans cet article.

 

Annulation des JEP au sein de la Faculté de Médecine et de son Jardin des Plantes

L’arrêté préfectoral n° 2020.01.1066 prononce l’interdiction d’accueil des publics dans les établissements d’état à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine 2020 et ce, en raison du contexte sanitaire actuel.

Nous sommes donc au regret d’annoncer l’annulation des visites guidées prévues samedi 19 et dimanche 20 septembre. 

Cette annulation s’applique aux manifestations prévues au sein du Bâtiment Historique de la Faculté de Médecine ainsi qu’au Jardin des Plantes.

 

Suspension des expositions temporaires “Art et Anatomie” et “Corps à Coeur” le 19 septembre

En concertation avec la présidence de l’Université, la direction de la Faculté a décidé de suspendre également durant ce week end les expositions temporaires présentes au Bâtiment Historique : “Art et Anatomie” au Musée Atger ainsi que l’exposition “Corps à Coeur” dans les salles Tekné Makré.

 

Ces expositions reprendront leurs horaires d’ouverture habituels dès le lundi 21 septembre.

 

 

 

 

Un cluster COVID-19 a récemment été identifié au sein de la Faculté. Il concerne actuellement les étudiants de 2e et 3e année de médecine de Montpellier. Retrouvez ici toutes les dispositions relatives à ce cluster.

 

 

Suspension des cours en présentiel pour les DFGSM2-3 et DFGSMa2-3 du site de Montpellier

 

En raison du contexte sanitaire actuel et du nombre très important d’étudiants positifs au COVID-19 dans la promotion des DFGSM2 sur le site de Montpellier, la décision a été prise d’annuler TOUS les cours en présentiel des DFGSM2-3 &Ma2-3 sur le site de Montpellier (CM, TD et TP) à compter du mercredi 16 septembre 2020 et jusqu’au mercredi 30 septembre 2020 inclus.

Les cours de DFGSM2 sont maintenus en présentiel sur le site de Nîmes où ils seront enregistrés puis déposés sur Moodle afin que les étudiants puissent y avoir accès.

Cette décision implique que tous les DFGSM2-3 &DFGSMa2-3 inscrits à Montpellier doivent rester chez eux et ne doivent en aucun cas se déplacer dans les locaux universitaires (Facultés, BU, Crous…)
Nous comptons sur la coopération de tous pour limiter la propagation virale.

 

A cette date les stages sont maintenus, il vous est demandé de respecter les gestes barrières, la distanciation et le port du masque dans vos déplacements, d’éviter tout contact avec vos proches vulnérables et de STRICTEMENT respecter strictement les règles d’hygiène en vigueur en stage hospitalier ou libéral.
 

Tout constat de contact COVID doit faire l’objet d’une déclaration auprès de votre service de scolarité. Retrouvez toute la procédure à suivre dans cadre de cas suspects ou avérés de COVID ici.

Gestes barrières, port du masque et distribution de masques

 

La direction de la Faculté rappelle l’obligation du port du masque dans TOUS les locaux universitaires, en extérieur, comme en intérieur, BU et salles de travail comprises. Il en va de la préservation de la santé de tous.

Consciente du coût que peut représenter l’achat de masques, l’Université de Montpellier organise actuellement une distribution de 2 masques lavables pour chaque étudiant de sa communauté. Les scolarités s’organisent actuellement pour distribuer ces masques dans les meilleurs délais.

Retrouvez ci-dessous toute la procédure relative aux cas avérés et suspects de COVID-19 : signalement, contacts à prendre, recommandations. Cette procédure est applicable à tous les étudiants de la faculté ainsi qu’à tous ses personnels administratifs et enseignants.

 

Rappel des principes à appliquer

 

  • PORT DU MASQUE OBLIGATOIRE

    Le port du masque est obligatoire pour tous et tout le temps au sein des campus universitaires, incluant les locaux universitaires (et dans la ville). Le lavage des mains avec une SHA est recommandé ainsi que le maintien autant que possible d’une distance suffisante entre tous. Nous vous demandons également de maintenir ces règles dans la vie courante, ces précautions ne devant pas se limiter aux enceintes universitaires.

  • DANS L’ATTENTE DE RÉALISER UN TEST PCR

    Si vous êtes en attente de réaliser un test PCR (ou en attente de son résultat), quel qu’en soit le motif de réalisation :

    • Si vous êtes étudiants non-hospitalier : vous ne devez pas vous rendre en cours, quel qu’il soit, ni en stage et prévenir votre service de scolarité par e-mail.
    • Si vous êtes étudiant hospitalier en période de stage : vous devez prévenir très rapidement le Chef de service et/ou la cadre du service de cette situation,  suivez la procédure ci-dessous intitulée « Info CHU – COVID 19 étudiant hospitalier »
    • Si vous êtes membre du personnel de la Faculté : vous devez vous signaler auprès du référent COVID de votre établissement via l’adresse medecine-covid19@umontpellier.fr
  • VOUS ÊTES PERSONNE CONTACT À RISQUE

    Si vous êtes « personne contact à risque », que vous soyez symptomatique ou non,

    • Etudiants : Vous ne devez pas vous rendre en cours, quel qu’il soit, ni en stage pour les étudiants hospitaliers et prévenir votre service de scolarité par mail.
    • Etudiants hospitaliers : Si vous êtes étudiant hospitalier en période de stage, vous devez prévenir très rapidement le chef de service et/ou la cadre du service de cette situation et prévenir votre service de scolarité par mail.
    • Personnels : vous ne devez pas vous rendre au travail et contacter la cellule de crise COVID pour recevoir vos instructions : medecine-covid19@umontpellier.fr
  • VOTRE TEST PCR EST POSITIF

    Si votre test PCR est positif :

    • Pour tous les étudiants (externes ou non, en période de cours ou de stage) : vous devez prévenir systématiquement par mail et dans les plus brefs délais les services de scolarité correspondant à votre année d’étude, du site (Montpellier ou Nîmes) dont vous dépendez
    • Pour les étudiants en période de cours : vous devez rester chez vous et suivre la procédure universitaire ci-dessous intitulée « Info Covid19 Université de Montpellier »
    • Pour les étudiants hospitalier actuellement en période de stage, vous devez prévenir d’une part le responsable du Service (Chef de service et/ou Cadre de Santé) où vous êtes affecté et d’autre part d’adresser votre arrêt de travail à la Direction des Affaires Médicales du CHU (damsco-etudiants-hospitaliers@chu-montpellier.fr) Suivez également la procédure ci-dessous intitulée « Info CHU – COVID 19 étudiant hospitalier  »
    • Pour les personnels : vous devez signaler votre situation au référent COVID via l’adresse mail : medecine-covid19@umontpellier.fr et transmettre votre arrêt de travail au relais RH de la Faculté.

 

Définitions des différentes situations possibles

 

  • Cas confirmé : Personne, symptomatique ou non, avec un résultat de test RT-PCR confirmant l’infection par le SARS-CoV-2.
  • Cas possible : Personne présentant des signes cliniques évocateurs de la Covid-19 ayant ou non été en contact à risque avec un cas confirmé dans les 14 jours précédant l’apparition des symptômes, et pour laquelle un test RT-PCR est prescrit par un médecin.
  • Personnes contacts à risque : Un contact à risque est toute personne ayant eu un contact direct avec un cas confirmé dans l’une des situations suivantes sans mesure(s) de protection efficace (masque chirurgical porté par le cas ou la personne contact, masque grand public fabriqué selon la norme AFNOR ou équivalent porté par le cas ET la personne contact, hygiaphone ou autre séparation physique par exemple de type vitre ou plexiglas). Cela concerne donc :
    • les étudiants ou enseignants de la même classe ou du même groupe,
    • toute personne ayant partagé le même lieu de vie (logement, etc…) que le cas confirmé ou possible, ou ayant eu un contact direct avec un cas confirmé en face à face, à moins d’1 mètre, quelle que soit la durée (ex. conversation, repas, flirt, accolades, embrassades). En revanche, des personnes croisées dans l’espace public de manière fugace ne sont pas considérées comme des personnes contacts à risque,
    • toute personne ayant prodigué ou reçu des actes d’hygiène ou de soins,
    • toute personne ayant partagé un espace confiné (bureau ou salle de réunion, véhicule personnel…) pendant au moins 15 minutes avec un cas, ou étant resté en face à face avec un cas durant plusieurs épisodes de toux ou d’éternuement.

Traitement des données personnelles

 

Le traitement des données personnelles, est régit par la réglementation actuellement en vigueur précisée sur le site de l’ARS :

L’objectif est de connaître au plus près l’évolution de la contamination par le SARS-COV2 au sein des étudiants de l’UFR afin, si nécessaire, d’adapter les modalités d’enseignement d’une part et de prévenir autant que possible ces contaminations à la fois pendant les périodes d’enseignement mais également pendant les périodes de stages. Enfin, ce dispositif va aider à vous protéger et à protéger vos proches.

La direction de la Faculté vous remercie par avance de votre participation indispensable à l’application de ces principes et reste à votre disposition pour toute précision.

Bibliothèque Universitaire

Retrouvez ci-dessous les modalités d’ouverture des BU et salles de travail pour l’ensemble de nos campus à partir de septembre 2020 !

 

Bibliothèques universitaires

Toutes les BU sur nos trois campus (UPM, BH, Nîmes) rouvrent dès le 31 août 2020 et jusqu’au 16 octobre sur leurs horaires habituels.

Les horaires élargis (nocturnes et week ends) reprendront pour les BU concernées à compter du lundi 19 octobre

Dans le cadre de la crise sanitaire, les capacités d’accueil des bibliothèques ont été réduites afin de permettre le respect des recommandations de distanciations sociales. Le lavage des mains à l’entrée et avant toute manipulation de documents, le port du masque permanent, les sens de circulation et le respect de la distanciation physique seront obligatoires dans toutes les BU.

 

Salles de travail

Les salles de travail sur tous les campus sont ouvertes à nouveau aux étudiants dès le 31 août sur leurs horaires habituels. Le port du masque y est strictement obligatoire.

 

Nous rappelons que pour la sécurité de tous, le port du masque est obligatoire dans tous les locaux de la Faculté et de l’Université, bibliothèques et salles de travail incluses. Nous remercions nos étudiants et visiteurs de respecter cette règle ainsi que la pratique des gestes barrières pour limiter la propagation du virus.

 

Bienvenue ou bon retour à la Faculté ! Nos portes rouvrent enfin pour nos étudiants. Retrouvez ci-dessous les dates et modalités de rentrée pour nos différentes filières.

Dispositions liées au Coronavirus

En raison de la crise sanitaire, nous rappelons que le port du masque est obligatoire dans tous les locaux de la faculté. Nous invitons également nos étudiants et visiteurs à respecter les gestes barrières. Du gel hydroalcoolique est à disposition à l’entrée de tous nos sites.

 

PASS et PACES

 

 PASS

  • Réunion d’accueil le 4 septembre à 9h00 sur tous les campus (ADV, Flahault, Nîmes)
  • Début des cours le 7 septembre à partir de 8h00

 

PACES (doublants)

  • Réunion d’accueil le 1er septembre à 13h00 sur tous les campus (ADV, Flahault, Nîmes)
  • Début des TD le 7 septembre

 

Filière médecine – Montpellier

 

1er cycle
  • DFGSM2 : rentrée le 24 août
  • DFGSM3 : rentrée le 25 août

 

2e cycle
  • DFASM1 : rentrée le 31 août à 10h, amphi UPM
  • DFASM2 : rentrée le 3 septembre à 10h30, amphi UPM
  • DFASM3 : rentrée le 3 septembre à 14h00, amphi UPM

 

Filière médecine – Nîmes

 

1er cycle
  • DFGSM2 : rentrée le 24 août, 9h en amphis 1 et 2
  • DFGSM3 : rentrée le 25 août, 14h en amphis 1 et 2

>> AFGSU du 31 août au 10 septembre 2020.

2e cycle
  • DFASM1 : rentrée le 1er septembre à 9h en amphi 1,
    • choix des stages à 10h30 en amphi 1
  • DFASM2 : rentrée le 1er septembre à 14h en amphi 1,
    • choix des stages à 15h30 au Châlet
  • DFASM3 : rentrée le 1er septembre à 16h en amphi 1,
    • choix des stages à 17h30 en amphi 1

>> Début des stages hospitaliers : 7 septembre 2020

 

Filière maïeutique – Montpellier

1er cycle
  • DFGSMa2 : rentrée le 24 août
  • DFGSMa3 : rentrée le 24 août
2e cycle
  • DFASMa1 : rentrée le 24 août
  • DFASMa2 : rentrée le 12 octobre

 

Filière maïeutique – Nîmes

 

1er cycle
  • DFGSMa2 : rentrée le 24 août, 9h en amphis 1 et 2
  • DFGSMa3 : rentrée le 25 août, 14h en amphis 1 et 2

>> Stage infirmier du 31 août au 17 septembre 2020.

2e cycle
  • DFASMa1 : rentrée le 31 août, 9h en salle 434 A
  • DFASMa2 : rentrée le 31 août, 8h en salle 434 A

 

Filières paramédicales

 

Orthophonie
  • Réunion de rentrée le 1er septembre, début des cours le 3 septembre
  • 5e année : Rentrée le 1er septembre
Orthoptie
  • Réunion de rentrée le 11 septembre
  • 3e année : rentrée le 11 septembre

 

Masters Santé

 

Gérontologie
  • Master de Gérontologie Encadrement et coordination des services et structures : rentrée le lundi 21 septembre 2020 à 9H00 en salle Macabies (BH)
  • Master Expertise en gérontologie : le lundi 05 octobre 2020 à 9H00 en salle Macabies (BH)
SHS
  • Master SHS : rentrée le mardi 22 septembre 2020 à 14H00  en salle Bonaventure-Laurens (BH)

La pratique d’une activité physique n’est pas seulement un moyen de perdre du poids. L’intérêt du sport est majeur d’un point de vue médical, sociétal et économique. C’est en effet un allié pour les défenses immunitaire ou encore pour le bien-être général : marcher, courir ou jardiner active des mécanismes métaboliques, autrement dit des réactions biologiques, se déroulant dans notre corps.

Les bienfaits du sport peuvent être visible sur le physique mais aussi sur la santé mentale :

Santé physique

Lutte contre surpoids et les maladies de type diabète

Le sport ne permet pas à proprement parlé d’éviter l’obésité ou le surpoids. Toutefois, l’activité physique est régulièrement prescrite en complément d’un traitement adapté pour aider les patients à atteindre leurs objectifs.

De manière générale, le sport permet de réguler le poids dans le but d’obtenir une silhouette plus tonique. le muscle peut produire certaines hormones, les myokines, ayant des effets métaboliques à distance sur plusieurs organes. En effet, comme le dit Cédric Moro (directeur de recherche à l’Inserm au sein de l’Institut des maladies métaboliques et cardiovasculaires de Toulouse), « Chez un patient obèse, le muscle comporte un peu de graisse. Faire de l’exercice la fait fondre et l’insuline devient alors plus efficace pour alimenter le muscle en sucre. Cela limite notamment l’apparition du diabète de type 2 ». 

Les effets positif du sport sur les problèmes de surpoids ou de diabète ne sont bénéfiques que s’ils sont pratiqués correctement. Il y a des recommandations qui existes et qui doivent être respectées pour que cela soit efficace avec un minimum d’effets secondaires. 

Maladies cardiovasculaires

Du côté des maladies cardiovasculaires, les facteurs risques sont connus : tabac, stress, hypertension… Une activité physique régulière améliore et régule le fonctionnement du système cardiaque entraînant une diminution des risques cardio-vasculaires :

  • Réduction potentielle de 50% de l’hypertension artérielle
  • Augmentation du bon taux de cholestérol
  • Régulation du taux de sucre dans le sang

On sait aussi qu’en dessous d’un seuil de VO2 max, soit la quantité maximale d’oxygène que le corps consomme lors d’un effort intense, un insuffisant cardiaque doit être transplanté. Le chercheur en physiologie à l’I2MC, Thibaut Guiraud, explique qu’ « Avec l’activité, on améliore sa capacité physique et on peut l’extraire de la zone rouge qui se situe au-dessus de 5 METs (équivalents à la capacité de marcher à 4-5 km/h pendant quelques minutes ».

Ainsi, l’activité physique régulière permet au coeur d’être plus résistant et donc de prévenir ou ralentir les problèmes cardiovasculaires.

 

Cancer

Ce n’est plus un secret, l’activité physique peut être bénéfique sur la guérison de certains cancers.

Le cancer est la première cause de mortalité devant les maladies cardiovasculaires : le nombre de cas a doublé sur les 30 dernières années.

La pratique sportive pendant un traitement permet au corps de contrer certains effets négatifs des traitements tel que la fatigue. A condition bien sûr que l’effort soit modéré et adapté en fonction du traitement. L’oncologue du Centre Léon-Bérard, Béatrice Fervers, nous explique que « Plus tôt le patient commence l’activité physique après son diagnostic, mieux il arrive à contrer les effets secondaires ».

En effet, bouger modifie la composition corporelle (diminution de l’adiposité viscérale et maintien, voire amélioration de la masse musculaire) ainsi que la force musculaire. Les conséquences possibles de la pratique régulière de l’activité physique sur les mécanismes impliqués dans la prolifération tumorale s’expliquent : les effets les mieux documentés concernent le cancer du sein et relèvent de la régulation glycémique, de l’augmentation de la sensibilité à l’insuline, d’un effet anti-inflammatoire et d’une régulation hormonale.

Selon les chercheurs de l’ISERM, l’activité physique permettrait de réduire les risques de récidives liés au cancers du sein et du côlon.

Santé mentale

Nous avons pu le voir dans l’article sur la méditation, l’activité physique contribue à une meilleure santé mentale.

Le sport n’aide pas seulement les personnes atteintes de maladies. Le sport permet aussi de développer le bien-être de la personne qui le pratique pour des risques psychologiques réduits.

Anti-stress

L’activité physique peut permettre de réduire le stress. En effet, le sport déclenche dans l’organisme la production d’hormones appelées endorphines, des hormones du bien-être. Ainsi, après une activité sportive, le degré d’anxiété s’en trouve diminué. 

Le Docteur Martine Duclos, endocrinologue et chef du service de Médecine du sport aux CHU Gabriel-Montpied et Estaing (Clermont-Ferrand), explique que le sport permet de palier à l’utilisation d’anxiolytiques par exemple “chez des sujets anxieux ou stressés, l’activité physique régulière procure les mêmes bénéfices que les anxiolytiques, sans les effets secondaires et l’accoutumance ; elle apporte aussi une action similaire à celle des antidépresseurs chez des sujets souffrant de dépression légère à modérée”. Le sport induit aussi une sécrétion de neuromédiateurs impliqués dans la dépression quand ils sont en carence, sérotonine en tête.

Au-delà de son effet tranquillisant, le sport permet aussi de faire une coupure avec le quotidien, et d’oublier les petits tracas qui nous occupent habituellement l’esprit le temps de la pratique.

Qualité du sommeil

De la réduction du stress à l’amélioration du sommeil, il n’y a qu’un pas. 

Le Docteur Duclos témoigne que “l’activité sportive aura deux conséquences positives : vous aurez moins de difficultés d’endormissement et les sportifs auront moins de réveils précoces”.

Cela s’explique notamment grâce à la régulation de la tension artérielle et la sécrétion d’endorphines qui permettent de mieux se détendre. Ainsi, grâce au sport, on est moins stressé ce qui entraîne une fatigue physique et non une fatigue psychologique.

De plus, la pratique sportive oblige les personnes à mieux s’organiser et donc à réguler son rythme biologique (appelé aussi rythme circadien). Cela implique aussi une meilleure alimentation pour de meilleures performance. Tous ces facteurs jouent un rôle importants sur la qualité du sommeil.

Toutefois, il est important de ne pas faire de sport trop tard dans la journée “car sinon cela décalera votre horaire d’endormissement”, souligne Martine Duclos.

Cerveau et dépression

Pour finir, le sport permet au cerveau de sécréter de la dopamine. La dopamine est un neurotransmetteur qui intervient dans le mécanisme de la récompense.

Mémoire, cognition, humeur : l’exercice physique optimise les performances et la santé mentales.

L’équipe de Lisa Weinberg du Georgia Institute of Technology (Etats-Unis) a effectué une étude sur des étudiants : mémoriser 90 photos. Le premier groupe devait effectuer une exercice de musculation des jambes pendant que l’autre groupe restait assis. Deux jours plus tard, les étudiants devaient reconnaître le plus d’images possible sur un lot de 180 : le groupe entraîné a su en reconnaître 60 %, 10 % de plus que les témoins.

La chercheuse Martine Duclos a constaté une “corrélation positive entre leur condition physique et la catégorie de lycée dans lequel ils étaient (général, professionnel, agricole).”. Cela s’explique, selon le Docteur Duclos, parce que “l’activité musculaire entraîne la production de myokines, des protéines qui, par un mécanisme complexe, vont pousser le cerveau à produire des facteurs de croissance, des neurotrophines et plus particulièrement le BDNF (brain-derived neurotrophic factor). Il favorise la création de microvaisseaux (angiogenèse) et la production de nouveaux neurones (neurogenèse)”.

Le sport à la faculté – Association ASMM (AS Médecine Montpellier)

Cette association de sport est constituée de 3-4 membres au service des étudiants en médecine qui souhaitent pratiquer une activité physique régulière. Dans le but de promouvoir le sport, elle met à leur disposition des terrains et du matériel sportifs et organise des compétitions universitaires.

Nos projets :

  • Création d’une équipe de Volley féminine;
  • Développement d’une équipe de rugby mélangeant étudiants en médecine et en odontologie;
  • Création d’une équipe de basket constituée d’étudiants en médecine, pharmacie et odontologie;
  • Organisation de tournoi de futsal, tennis, pétanque, beach volley.

Bureau :

Président : Mustapha MOUSTAFAOUI
Secrétaire : Maxime FOULQUIER
Trésorier : Youssef TRIGUI

 

 

Contact :

Institut de Biologie
4 Boulevard Henri IV
34965 Montpellier Cedex 2

Instagram

 

Sources : 
https://lejournal.cnrs.fr/articles/le-sport-est-bon-pour-la-sante-cest-prouve
https://www.naturaforce.com/blog/2017/06/03/bienfaits-du-sport-sur-la-sante/
https://www.sciencesetavenir.fr/sante/bouger-ameliorer-le-cerveau_29226

Le stress, l’anxiété ont des impacts sur notre système cardio-vasculaire ce qui engendre une augmentation du stress et de l’anxiété. C’est un cercle vicieux ! Ainsi, des solutions non médicamenteuses existent et sont à la portée d’un grand nombre de personnes. Parmi elles, nous pouvons compter sur la méditation.

La méditation est connue pour avoir plusieurs effets positifs sur la santé.

Stimule le cerveau

Une des particularités de la méditation pleine conscience est qu’elle permet de développer sa mémoire en favorisant l’attention. Cela consiste à considérer l’esprit comme un muscle. Ainsi, comme tout autre muscle, pour le développer, il faut l’entrainer quotidiennement à l’aide de la méditation pleine conscience.

Cette-dernière permet de maintenir l’attention focalisée sur une idée précise et d’éviter de laisser son esprit trop divaguer.

Le saviez-vous ?

La méditation de pleine conscience, ou mindfulness, consiste à se concentrer sur ses sensations, sa respiration, ses émotions, ses pensées, sans émettre de jugement de valeur. Elle a été développée par Jon Kabat-Zinn, un professeur de médecine de l’Université du Massachusetts. 

Des études américaines dirigée par la neuroscientifique Sara Lazar, de la Harvard Medical School, ont prouvé que la méditation permettrait d’augmenter la matière grise dans les zones de l’apprentissage, de la mémoire et du contrôle des émotions.

Cette étude a aussi prouvé que la méditation pouvait être fortement appréciée pour les personnes ayant des troubles de l’attention : réduction de l’hyperactivité, de l’impulsivité et donc renforcement de l’attention.

Anti-dépresseur 

Parmi les autres bienfaits de la méditation, les recherches ont montré que celle-ci permet de diminuer le stress, l’anxiété et donc les risques de dépression. Comment cela fonctionne-t-il ? On se concentre sur la respiration par une simple prise de conscience de l’inspiration et de l’expiration. Ces techniques sont facilement accessibles à tous, même aux enfants.

Le saviez-vous ?

Le Professeur Tu-Anh Tran, enseignant à la Faculté, a mis à disposition sur sa chaîne YouTube 4 méditations guidées* pour que les enfants et leurs familles puissent pratiquer tout le long de la journée pour avoir la paix en soi et se concentrer sur le travail.

Episode 1 :

Episode 2 :

 

Episode 3 :

  

Episode 4:

  

 

Cette méthode augmente le mouvement respiratoire permettant une meilleure diffusion de l’oxygène dans le corps et plus particulièrement dans le cerveau. Enfin, la méditation pleine conscience améliore le fonctionnement du cortex préfrontal qui est dédié à la gestion des émotions. Celui-ci développe l’intuition et la créativité tout en limitant les émotions négatives comme le stress, la peur ou encore la colère.

“La méditation équilibre les degrés d’excitation des deux hémisphères cérébraux. Ce point d’équilibre facilite l’harmonie entre le corps et l’esprit. La méditation est une ressource précieuse à une époque qui génère de plus en plus de déséquilibres psychosomatiques” – Marc de Smedt, éditeur, écrivain et journaliste français, spécialiste des techniques de méditation et des sagesses du monde.

Booster d’immunité

Enfin, la méditation est aussi pour ses bienfaits en tant que “booster” d’immunité. 

En effet, la méditation pleine conscience a des effets sur les gènes pro-inflammatoires permettant à l’organisme de se régénérer plus facilement après une situation de stress ou d’anxiété. 

Le repos qu’elle procure est considéré comme plus efficace et plus profond que celui atteint pendant le sommeil. Le corps produit moins de déchets grâce à une oxygénation accrue des poumons agissant ainsi sur le système hormonal, vasculaire et musculaire. Ainsi, cela implique donc une augmentation de l’immunité et une régulation de la sensibilité à la douleur.

Le saviez-vous ?

La Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes propose un Diplôme Universitaire (DU) Méditation et Santé. 
Objectif(s) de la formation :
Connaître les principes, les apports de la méditation et savoir la mettre en pratique pour améliorer la santé des soignants et des patients.
Compétences acquises

  • Identifier ce qu’est /n’est pas la méditation
  • Comprendre les mécanismes physiologiques de la méditation et leur intérêt dans la santé Identifier des applications possibles de la méditation en milieux de soins
  • Poursuivre ou renforcer sa propre pratique régulière
  • Mettre en œuvre un projet intégrant la méditation dans son milieu de soin (pour ses patients ou son entourage professionnel)

Des études via le protocole de “Mindfulness-bases stress reduction” (MBSR) en anglais, ont montré des effets positifs sur la réduction des gènes pro-inflammatoires, la réponse immunitaire au vaccin anti-grippal, la communication immunitaire chez les personnes atteintes de cancer ou encore l’activité des cellules immunitaires chez les patients porteurs du VIH.

Ce qu’il faut retenir

Durant cette crise sanitaire sans précédent, il est important de trouver de nouvelles façons de se protéger du stress et de l’anxiété dû au confinement. Ainsi, pratiquer la méditation en groupe, même à distance, permet de rompre la sensation d’isolement social et créé des liens d’appartenance.

La méditation

  • Favorise l’attention et développe la mémoire
  • Permet de réguler le stress et l’anxiété
  • Aiderait le système immunitaire à se développer

 

*Ces méditations sont extraites de son livre “Méditasoins: petites méditations pour grands maux de l’enfant” aux éditions Thierry Souccar.
*Journal de thérapie comportementale et cognitive (2010) 20, 11—15 – Impact de l’approche thérapeutique de pleine conscience mindfulness-based stress reduction (MBSR) sur la santé psychique (stress, anxiété, dépression) chez des étudiants –  C. Berghmans, C. Tarquinio, M. Kretsch

 

Le Professionnel de Santé :

Nous remercions le Pr Tran pour son aide apportée à l’occasion de la rédaction de cet article.

Tu-Anh Tran

Tu-Anh Tran

Professeur, chef du service Pédiatrie CHU de Nîmes

Le Pr Tu-Anh TRAN est pédiatre, spécialiste des maladies inflammatoires et rhumatologiques de l’enfant, et chef de service de pédiatrie au Centre hospitalier universitaire de Nîmes. Lui-même adepte de la méditation, il est à l’origine de la création d’un des premiers diplômes universitaires de méditation en France, à la faculté de médecine de Montpellier-Nîmes : « Méditation et santé ». Le professeur Tran utilise depuis plus de 10 ans la méditation pour soigner ses jeunes patients.