Articles

Après avoir rencontré le Tutorat Santé Nîmois, cette semaine c’est avec l’Association Tutorat Santé de Montpellier et sa nouvelle présidente Milla Esclafit-Cardoso que nous nous retrouvons ! 

En quelques mots, qu’est-ce que l’AssociationTutorat Santé Montpellier?

Le Tutorat est composé d’étudiants de 2ème et 3ème années d’études de santé ayant réussi le concours PACES, qui ont été sélectionnés et formés pendant un an par les professeurs en charge du programme de l’année. Notre but est de permettre gratuitement un accompagnement pédagogique et moral de qualité à tout étudiant de l’Université de Montpellier et de ses antennes souhaitant intégrer les études de santé. Pour répondre à cette demande, trois associations sont à votre disposition : l’Association du Tutorat Santé de Montpellier, l’Association des Tuteurs en Pharmacie, et le Tutorat Santé Nîmois. 

Ces trois associations mettent en commun leurs ressources pour soutenir de façon équitable tous les étudiants et partagent un même objectif d’égalité des chances face à la sélection dans l’entrée des études de santé. 

Quelles activités ou actions mettez-vous en place tout au long de l’année ? 

Pour commencer l’année du bon pied, nous proposons un Stage de Pré-Rentrée ouvert cette année à tous les étudiants en PACES et en PASS : il a pour but de balayer tout le programme du premier semestre, d’aider les étudiants à acquérir une méthodologie de travail efficace, et de leur présenter la faculté afin qu’ils puissent y trouver leurs marques. 

Chaque semaine, nous reprenons dans toutes les matières les points clés d’un cours sous forme de séances de QCMs relues par les professeurs : ces séances sont dédoublées sur plusieurs créneaux afin que l’étudiant puisse aménager son emploi du temps selon ses disponibilités. Pour répondre aux questions, des permanences ont lieu tous les midis à la fac, et un forum est également à la disposition des étudiants. 

Afin de permettre une évaluation régulière et représentative, nous organisons chaque semaine des colles classées rassemblant environ 900 étudiants sur les trois sites, ainsi que des concours blancs comptant cette année plus de 1600 étudiants au premier semestre. 

Pour nous adapter à la situation de confinement et aux mesures sanitaires, nous avons réalisé nos séances et nos colles en dématérialisées en live Zoom, que nous avons enregistrées pour que les PACES avec une connexion internet instable puissent les visionner. Nous avons également développé notre chaîne YouTube afin de diversifier notre contenu à distance, en mettant l’accent sur des points de cours qui nous semblaient difficilement compris.

Au-delà de l’accompagnement pédagogique, nous soutenons les étudiants à travers une année exigeante en promouvant des activités centrée sur le Bien-Être : midis Jeux de Société, tutoriels de relaxation… Notre plus grand événement autour du bien-être est la Semaine Pep’s qui a lieu début janvier, dans une période particulièrement difficile pour les PACES. Afin que les premières années puissent avoir un contact avec un étudiants d’une année supérieure, nous mettons en place dès le début de l’année un système de parrainage entre étudiants. 

Pour favoriser davantage l’égalité des chances, le Tutorat travaille avec l’Handiversité en proposant un service handicap pour les étudiants ayant besoin d’un aménagement adapté en séances ou en épreuves. 

Enfin, dans un contexte de réforme, nous sommes à la fois les interlocuteurs privilégiés au sein de la fac en organisant des forums de l’orientation, mais également à l’échelle locale dans les divers salons étudiants, et au national en participant aux congrès rassemblant les tutorats de France.

Qu’est ce qui vous a poussé à rejoindre l’association ? 

Le tutorat m’a permis de réussir mon concours PACES en m’accompagnant pendant deux ans : ce soutien m’était extrêmement précieux car je n’avais pas les moyens de me payer les services d’un organisme privé. La disponibilité des tuteurs, la qualité des séances, et surtout le soutien sur tous les aspects de la vie de PACES (révision, hygiène de vie, moral…) m’a vraiment fait tenir à travers cette période éprouvante. C’était une évidence pour moi de postuler au tutorat après mon admission en deuxième année de médecine, j’ai donc rejoint avec grand plaisir l’équipe d’UE7 (Santé, Humanités, Société). Mon année en tant que tutrice stagiaire a été tellement épanouissante que j’ai souhaité continuer l’aventure en me présentant au Bureau du tutorat pour l’aider à faire peau neuve durant l’année de la réforme : nous avons donc changé notre nom d’Association du Tutorat Médecine de Montpellier (ATM²), en Association du Tutorat Santé de Montpellier (ATSM) afin de mieux correspondre à cette volonté de diversifier les profils à l’entrée dans toutes les filières de santé ! 

Qu’apporte l’association aux étudiants ?

Au-delà du simple accompagnement pédagogique, notre objectif est un véritable soutien auprès de tous les jeunes adultes qui découvrent à la fois les études à la fac, une vie loin de leur foyer, et à qui nous demandons une charge de travail très conséquente. Notre valeur première est l’égalité des chances afin que la sélection de cette première année se fasse sur les capacités de travail et non sur la situation financière. Cela rejoint plus globalement notre devoir de confraternité qui nous est cher dans les professions de santé, et notre formation qui se base en grande partie par une formation par les pairs. Nous sommes en effet avant tout des étudiants qui sommes passés nous-mêmes par cette épreuve et qui essayons d’aider les PACES comme nous avions besoin à leur place !

Pourquoi selon vous adhérer à votre association ? 

En première année, il est possible de s’inscrire gratuitement tout au long de l’année au tutorat : il n’y a aucune obligation de présence, mais assister à 80% des séances du tutorat est selon les enquêtes de la faculté la meilleure méthode de réussir son concours ! 

Si vous voulez intégrer l’ATSM en tant que tuteur, vous aurez la possibilité d’être sélectionné sur dossier et entretien après vos résultats du second semestre. Vous aurez alors le statut de Tuteur Stagiaire pendant votre deuxième année, et pourrez continuer en temps que Tuteur Qualifié lors de votre passage en troisième année. 

Quelques mots sur le bureau de l’année 2020-2021 ?

L’Assemblée Générale de passation de notre nouveau bureau a eu lieu le 9 juin : nous sommes tous très enthousiastes à l’idée de renouveler notre offre pour s’occuper à la fois des étudiants doublants PACES, PASS et LAS. Nous savons que cette année peut être intimidante pour les néo-bacheliers et nous sommes prêts à les accompagner à travers ce changement. 

Nous sommes en transition pour le changement de nom, donc dans l’immédiat c’est notre ancien nom qui apparaît sur les réseaux :

Facebook : Tutorat Médecine Montpellier 

Instagram : 

Contacts mail : 

  • Questions générales sur l’association, la PACES et la PASS : asso.atsm@gmail.com
  • Questions sur les LAS : vicepresident.las.atsm@gmail.com
  • Questions sur l’aménagement possible dans le cadre du Tutorat Handicap : vptutohandicap@gmail.com

Réseaux des autres associations : 

Tutorat Santé Nîmois : 

Association des Tuteurs en Pharmacie : 

Nous vous avons également préparé, en collaboration avec les trois Tutorats une vidéo de présentation !

Nous avons rencontré plus tôt dans la semaine la CNESF, l’association de la filière Maïeutique nîmoise. Nous restons à Nîmes aujourd’hui pour notre rencontre avec Matthias Daudé, le nouveau président de TSN !

En quelques mots, qu’est-ce que le Tutorat Santé Nîmois ?

Le TSN (Tutorat Santé Nîmes) est une association formée d’étudiants en 2ème et 3ème année de Médecine et de Maïeutique sur le site de Nîmes. Nous avons tous passé avec succès le concours d’entrée dans les études de Santé et c’est forts de cette expérience que nous proposons un soutien pour les étudiants qui s’engagent dans une première année à accès santé (PASS/LAS). 

Quelles activités ou actions mettez-vous en place tout au long de l’année ? 

Au cours de l’année, les étudiants se voient proposer des séances d’entraînements hebdomadaires sous forme de QCM pendant lesquelles les tuteurs corrigent en détails les QCMs, donnent leurs moyen mnémotechniques, conseils de travail et soutien dans l’appréhension des examens. Toutes les séances sont relues par les professeurs référents afin d’être toujours au plus près des attentes des examens finaux.

 De plus, nous organisons un stage de Pré-Rentrée lors des deux dernières semaines d’Août. Durant ces deux semaines, nous abordons le programme du premier semestre tout en donnant le maximum de conseils possible sur la méthodologie à suivre dans cette année de travail difficile. 

 Nous proposons également des colles et concours blancs afin de préparer au mieux les étudiants par un entraînement en condition, et avec des questions qui ont été relues pas les professeurs.

Qu’est ce qui vous a poussé à rejoindre l’association ? 

Lorsque je suis entré dans les études de santé, je ne connaissais pas le tutorat. Au sein de la faculté, j’ai assez vite entendu parler de l’association et du soutien qu’elle propose. Je suis alors allé en séance et j’ai tout de suite vu tous les bienfaits que pouvait m’apporter cette organisation. 

Après avoir réussi le concours PACES et avoir intégré des études de santé, j’ai voulu rejoindre le tutorat pour transmettre mon expérience personnelle de la première année. Je voulais pouvoir aider un maximum d’étudiants à progresser afin de réaliser leur rêve. Il était naturel pour moi de tout mettre en place pour rendre tout ce que j’ai reçu lors de ma première année car sans le tutorat je n’aurais jamais réussi ce concours.

Qu’apporte l’association aux étudiants ?

Le TSN apporte aux étudiants en PACES un réel appui pédagogique via des séances d’entraînements, des séances de questions-réponses, mais également un soutien moral avec la mise en place d’activité pour les étudiants. Nous avons également dans nos services un système de parrainage où des étudiants en 2ème et 3ème année prennent sous leurs ailes des étudiants en 1ère année afin de les guider au mieux vers la réussite.

Pourquoi selon vous adhérer à votre association ? 

Notre association offre de nombreux services tant pédagogiques que d’accompagnement personnel afin de permettre à chacun de progresser dans l’objectif de réussir les examens d’admission en deuxième année des études de santé.

Comment adhère-t-on ? 

Le tutorat est une association totalement gratuite ! Pour adhérer au tutorat, il vous suffit de suivre les modalités d’inscription qui seront détaillées sur nos réseaux personnels et sur la page inscriptions de la faculté.

Quelques mots sur le bureau de l’année 2020-2021 ?

Pour l’association du TSN, l’élection du bureau se fait en 2 phases. 

Tout commence par la formation du Bureau Restreint (BR). Une fois les candidats au  BR formés, s’engage une période de campagne durant laquelle les différentes équipes présentent leur projet pour l’année. Cette année, avec la crise sanitaire, toutes les élections et campagnes se sont déroulées en dématérialisé. Une fois les campagnes terminées, l’ensemble des tuteurs de 2ème et 3ème année élisent un BR qui va par la suite mettre en place les élections des autres postes du Bureau. 

Une fois que tous les postes ont été présentés par le BR, chaque tuteur souhaitant s’engager dans le bureau prépare une candidature pour le poste. Les candidatures se déroulent sur une semaine. Après ce temps de campagne, le BR organise le vote pour les postes avec plusieurs candidatures. 

Vous pouvez nous retrouver dès maintenant sur nos réseaux sociaux !

Pour finir, nous vous laissons avec une vidéo préparée avec les trois Tutorats santé de Montpellier : L’Association du Tutorat Santé de Montpellier (ATSM), l’Association des Tuteurs en Pharmacie (ATP), et nous-même, le Tutorat Santé Nîmois (TSN) !

La semaine dernière, nous nous retrouvions en compagnie de l’Association Carabins Montpelliéraine pour en savoir plus sur la vie associative des étudiants en médecine. Aujourd’hui, c’est Salomé Duteurtre, la Vice-Doyenne étudiante qui répond à nos questions !

En quelques mots, qu’est-ce qu’ADEMMOOS ?

ADEMMOOS est l’Association des Élus étudiants de Montpellier-Nîmes en Médecine, Orthophonie, Orthoptie et Sage-femme. Elle rassemble près de 40 représentants étudiants élus des différentes filières. 

Nous travaillons au quotidien :

  • en Interprofessionnalité : l’ensemble des filières de la faculté sont représentées ;
  • en Intersite, via une collaboration entre Montpelliérains et Nîmois ;
  • pour Représenter l’ensemble des étudiants de l’UFR auprès de l’administration, de la faculté et du CHU.

Quelles activités ou actions mettez-vous en place tout au long de l’année ? 

Avant tout, notre année est rythmée par nos actions de représentation étudiante.

Ainsi, nous sommes présents dans 2 grands conseils au sein de la faculté :

  • Le conseil pédagogique permet une concertation entres les différents acteurs de la faculté (Enseignants, Administratifs et Étudiants) au sujet des formations proposées par l’UFR. On y aborde notamment les modalités de contrôle de connaissance ou la réévaluation des outils pédagogiques. 
  • Le conseil de gestion est l’instance décisionnelle de la faculté, qui vote et révise le règlement intérieur, le budget, les conventions portées par la facultés ou encore les projets de formation.

 

Notre objectif est donc de porter la voix des étudiants, souvent en s’appuyant sur des sondages, qui permettent un recueil minutieux de l’avis et des positions des étudiants concernant les divers sujets se présentant au cours de l’année universitaire. 

D’autre part, nous menons également des projets multiples pour améliorer nos conditions de formations. Par exemple, plusieurs de nos actions concernent la promotion de la santé :

  • L’amélioration du bien-être étudiant sous toutes ses formes est une de nos priorités. Dans le cadre de nos formations difficiles et exigeantes, certains étudiants peuvent se trouver en difficultés : nous essayons de les accompagner et les rediriger vers des dispositifs capables de les aider.
  • Nous communiquons autour de la vaccination contre la grippe pour encourager les étudiants, futurs soignants, à se faire vacciner. Nous avons notamment organisé une journée de vaccination dans les locaux de la faculté. 

Nous soutenons également les actions qui visent à favoriser la vie étudiante sur les Campus. Nous sommes présents aux Journées Portes Ouvertes et aux Journées Européennes du Patrimoine pour animer les visites et échanger avec le public. Mais, nous participons aussi à l’aménagement des espaces de vie et de travail.

Nous informons les étudiants sur l’actualité de la faculté, par exemple, durant la période de la crise Covid, nous les avons tenu au courant régulièrement de la situation et des réorganisations de nos formations.

Nous accompagnons les externes en médecine dans le choix de leur spécialités, au travers du Forum du Futur Interne (FFI), que nous organisons en lien avec le Syndicat des Internes du Languedoc Roussillon.

Enfin, nous travaillons avec l’ensemble des associations étudiantes de la faculté :

  • Nous soutenons les projets de soutien et pédagogie menés par des étudiants : Tutorats PACES, Tutorats d’années supérieures en médecine et sage-femme, Conférence de préparation à l’iECN…
  • Nous participons à la représentation étudiante à l’échelle locale (AGEM) et à l’échelle nationale dans nos associations de filières respectives.

Qu’apporte l’association aux étudiants ?

Notre association favorise plusieurs choses :

  • le soutien et la représentation de l’ensemble des étudiants inscrits au sein de l’UFR Médecine de Montpellier-Nîmes de l’Université de Montpellier ;
  • la promotion de l’amélioration des conditions de vie étudiante (en termes de qualité d’études et d’offre pédagogique) au sein de l’UFR par l’établissement d’un dialogue permanent entre les étudiants, leurs représentants élus et les associations, toutes filières confondues, appartenant à l’UFR ;
  • le rassemblement des étudiants des différentes composantes de l’UFR, notamment par l’élaboration d’initiatives étudiantes communes, afin d’aller par-delà les clivages inhérents aux différents cursus et de proposer une émulation par mise en synergie des différentes habiletés.

De plus, aucune contribution financière n’est demandée aux étudiants. Le simple fait d’être inscrits au sein de l’UFR permet aux étudiants de bénéficier de l’ensemble des activités proposées par notre association.

Quelques mots sur le bureau de l’année 2020-2021 ?

Le bureau de notre association est formé d’étudiants, élus UFR ou non, nommés pour un an d’octobre à octobre pour coordonner l’équipe des représentants étudiants.

Le renouvellement pour 2020-2021 débutera dans l’été : n’hésitez pas à vous rapprocher du bureau actuel si vous êtes intéressés par un des postes !

N’hésitez pas à nous contacter pour toute question sur la représentation étudiante !

 

Le projet MUSE (« Montpellier Université d’Excellence ») Réunit 19 institutions investies dans les avancées et l’innovation pédagogique. Aujourd’hui, plusieurs projets portés par des acteurs de la Faculté sont lauréats et seront financés par la fondation. 

Vers de nouvelles formations : TakeOff #3

Un appel à projet a été lancé par la fondation MUSE afin de renforcer l’innovation pédagogique, notamment dans la transformation et la création de nouveau cursus de formation. L’objectif est simple : se rapprocher au maximum de la demande actuelle du marché du travail et des besoins de la société, voir même anticiper les besoins à venir avec les changements sociétales. 

Parmi les 30 projets retenus, 3 proviennent de la Faculté de Médecine et se verront donc dotés d’un budget permettant de les mener à bien. 

  • Le projet « Développement d’outils pédagogiques en soutien à la formation des infirmiers en pratiques avancées mention Onco-hématologie » porté par Nadine Houede.
  • Le projet « Double cursus Rabelais Santé-Sciences » porté par Stephan Matecki
  • Le projet « Université d’été montpelliéraine initiatique chirurgicale » porté par Astrid Herrero.

Soutenu pour 3 années universitaires, ces projets permettront de former toujours plus efficacement nos étudiants !

Et des outils pédagogiques adaptés : TakeOff #4

Outre ces nouvelles formations, la fondation Muse soutient également des projets d’équipements pédagogiques innovants. Pour assurer une bonne continuité pédagogique, l’environnement de travail doit également être adapté. 

C’est ainsi que 3 autres projets de la Faculté, cette fois-ci concernant de nouveaux équipement innovants ont été retenus :

  • Une « Application de suivi pédagogique de l’apprentissage et réalisation des gestes techniques en médecine » porté par Antoine Debourdeau et Valentin Favier.
  • Une « Immersion sonore et visuelle en séance pédagogique de simulation en santé » porté par Blaise Debien.
  • Un projet sur « L’Intérêt de l’acquisition d’un simulateur numérique chirurgical pour la mise en place de la réforme des études médicales 2021-2023. Apprentissage et Certification d’un diplôme en chirurgie hors bloc opératoire » porté par Astrid Herrero et  François Régis Souche.

C’est donc de nombreuses innovations pédagogiques qui devraient voir le jour au cours des prochaines années à la Faculté de Médecine aussi bien en terme de formations que d’outils pédagogiques !

Une volonté d’innovation déjà mise en place : TakeOff#1 et TakeOff#2

Deux autres appels à projets lancés par l’I-Site Muse avaient déjà eu lieu auparavant. Il s’agit de TakeOff#1 et de TakeOff2.

Là encore, la Faculté s’est montrée réactive et certaines de ses propositions ont été lauréates. Tout d’abord lors du premier appel, TakeOff#1

  • La création du « DIU International : Infections émergentes », proposé par Éric Delaporte. 
  •  La création d’un « Laboratoire numérique de sciences précliniques », porté par Fares Gouzi. 
  • Une proposition « D’apprentissage en anatomie et Chirurgie par simulation et impression 3D », porté par Valentin Favier.
  • Une « Pédagogie chirurgicale en réalité étendue », soutenu par Nicolas Lonjona.
  • Un projet de « Savoir-faire artisanal au service de l’innovation en simulation médicale », Porté par Astrid Herrero. 

Puis dans un second temps, lors de l’appel à projet TakeOff#2

  • Le « Master International One Health et Maladie Infectieuse », qui fait suite au DIU International créé grâce au TakeOff#1. 
  • La création d’un « Escape Game pédagogique interdisciplinaire en centre de simulation : Mystère à SimHU Nîmes », qui permet de développer la cohésion, la communication et la collaboration entre futurs professionnels de santé. 
  • La création d’un outils de « Dissection virtuelle 3D dynamique pour l’enseignement de l’anatomie chirurgicale VESALE 3D», qui s’inscrit dans une volonté de ne jamais pratiquer la première fois sur patient

La situation actuelle nous amène (ou ramène) vers de nouvelles activités et la lecture en fait partie. En cette période de confinement, de nombreux livres numériques ont été mis à disposition gratuitement en ligne. Que ce soit pour les plus férus de lecture ou pour les personnes qui veulent découvrir de nouveaux domaines de connaissances, il y en a pour tous.

 

Voici donc une liste de plusieurs thèmes et plateformes qui pourraient vous aider à trouver votre bonheur :

 

Bibliothèque InterUniversitaire de Montpellier

Premier réflexe des étudiants à l’UM, la Bibliothèque InterUniversitaire de Montpellier (BIU) permet aux étudiants de l’Université de Montpellier d’avoir accès à tous les documents disponibles sur la plateforme.

Ainsi, vous pourrez y retrouver des :

  • Revues scientifiques
  • Livres
  • E-books
  • Thèses et mémoires

Chacun pourra trouver son bonheur pour se cultiver, pour étudier ou pour travailler sur sa thèse. 

 

Gallica BNF

La Bibliothèque Nationale de France met également à disposition de tous de nombreux livres gratuits, mais pas que ! Retrouvez :

  • à lire : les ePubs
  • à voir : les conférences
  • à découvrir : les sélections de trésors
  • pour les élèves : des ressources
  • pour les enfants : des activités, des coloriages, des histoires

 

La lecture en ligne – Médecine

S’ajoutant aux ressources précédentes, certains sites proposent des pdf et ebooks en relation avec les études que vous poursuivez. C’est le cas du site “Livres pour tous” qui possède une section Médecine et Santé avec des documents accessibles à tous et gratuits.

Il en est de même pour le site internet “Univers médecine” qui propose des livres sur la médecine en fonction du niveau.

 

Les grands groupes et éditeurs

Pour aider les français à traverser cette crise sanitaire, certaines grosses enseignes ou éditeurs ont mis à disposition des e-books gratuits. 

Avec des thèmes plus variés les uns des autres, vous pourrez trouver des :

  • Polars
  • Romance
  • Fantaisie
  • Littérature Française

 

Une pléiade d’auteurs pour votre bonheur :  J.K. Rowling, Harlan Coben, Stephen King…

 

Wikisource et le Projet Gutenberg

Sur ces deux sites, retrouvez gratuitement des milliers d’ouvrages et textes gratuits à consulter ! Les thématiques, très variées permettront à tout le monde d’y trouver son intérêt.

Et si avec tous ces liens vous n’auriez pas trouvé l’ouvrage qu’il vous faut, nous vous donnons le lien de ce réservoir de livres en ligne !  

MOOC Maïeutique

La formation de nos étudiants est primordiale pour la Faculté, c’est pourquoi nous mettons à votre disposition trois plateformes pédagogiques concernant particulièrement les étudiants de la filière Maïeutique, mais qui peuvent aussi intéresser la filière Médecine.

Formagyn

Cette plateforme propose le contenu pédagogique du DU « suivi gynécologique de prévention, sexualité, régulation des naissances » de l’Université de Brest et est gratuite pour tous les étudiants du 17 mars au 17 juin. Le contenu riche et très bien élaboré porte principalement sur le suivi et les urgences gynécologiques, la contraception et bien d’autres sujets encore.

Pédagogie Numérique en Santé

Cette plateforme regroupe plusieurs MOOC (Massive Open Online Course): des formations en ligne ouvertes à tous, composées généralement de vidéos explicatives et de QCM de connaissances. Pédagogie Numérique en Santé traite la santé de la femme et de l’enfant, avec notamment des sujets tels que les violences faites aux femmes et aux enfants, l’allaitement, la contraception, la ménopause, etc…

Aborder la violence

Cette plateforme ne contient pour le moment que deux MOOC, le premier, qui traite de la victimologie, a été conçue en collaboration avec Gynécologie sans frontière. Le second MOOC présent sur la plateforme traite, quant à lui, de la domination masculine.

Cette ensemble de formations permettra donc à certains d’avoir des compléments directement en lien avec leurs cours, tandis que les autres profiteront d’informations complémentaires toujours utiles pour leurs futures professions.

 

Nous remercions Romain PONS, étudiant en maïeutique élu au Conseil Pédagogique, pour l’aide apportée dans le cadre de la rédaction de cet article.

 

 

Article bibliothèque

Une plateforme de diffusion de vidéos scientifiques axées santé et biologie est accessible aux étudiants en illimité jusqu’au 30 avril.

Une plateforme vidéo pour la recherche et l’enseignement

JoVE est un éditeur d’articles scientifiques sous format vidéo. Les articles sont peer-reviewed, c’est-à-dire contrôlés et validés par des scientifiques avant diffusion. Ils sont indexés sur PubMed et Medline, présentant des expérimentations et protocoles filmés au sein des plus prestigieuses universités et des plus grands laboratoires de recherche dans le monde.

Pour découvrir les vidéos

Il suffit de s’authentifier sur l’ENT de l’Université => Cliquer sur la tuile « Bibliothèques » => Saisir « JOVE » dans le moteur de recherche

Votre expérience utilisateur nous permettra d’évaluer la pertinence de cette ressource documentaire pour l’Université. N’hésitez pas à nous faire part de votre avis en écrivant à scd-docelec@umontpellier.fr

Examen certifiant du C3

Le Certificat de Compétences Clinique, « C3 ou C cube » est un examen mis en place afin d’évaluer les étudiants sur les compétences acquises en stage et en enseignement par simulation.

Qu’est ce que le C3 ?

Nos étudiants ont un enseignement complet permettant d’acquérir des connaissances et des compétences. Afin de valider l’acquisition des compétences nécessaires à la future profession de médecin, la Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes a mis en place le C3. Cette épreuve permet d’évaluer les compétences que les étudiants de cinquième et sixième année de médecine (DFASM 2 et 3), ont acquis en stage et sur les plateaux de mise en situation.

Comment les étudiants sont-ils évalués ?

Simulation C3

Les étudiants sont observés durant cette épreuve dans leur capacité à fournir un diagnostic correct, dans leurs techniques de soin mais aussi dans leur qualité de communication avec le patient. Annoncer une maladie grave ou ausculter un nourrisson demande des connaissances et des gestes précis. Le C3 permet d’observer tout cela avec des mannequins de simulation haute fidélité, des examinateurs jouant le rôle de patients et même avec la collaboration d’infirmiers en poste.

En plus d’être une évaluation pour l’étudiant, cette épreuve reste un moyen d’apprendre et de progresser. Plutôt que de répondre à une question sur feuille, les étudiants ont l’occasion de discuter et de débriefer avec les examinateurs. Ces retours leurs permettent d’avoir une idée précise de leur niveau, de leurs qualités et de leurs défauts, dans l’optique de toujours s’améliorer. La Faculté de Médecine est la seule faculté à avoir mis en place un examen blanc ainsi qu’un examen certifiant.

Comment ça s’organise ? 

ette épreuve demande à la Faculté de Médecine de nombreux moyens, matériels et humains. D’une part, les locaux doivent être aménagés spécifiquement en vue de mettre en place cet examen, et ce à la fois sur le campus de Montpellier et celui de Nîmes. D’autre part, de nombreux encadrants et examinateurs sont nécessaires afin d’en assurer le bon déroulement.

Certaines Facultés qui doivent mettre en place ce type d’examen innovant dans la perspective de la réforme du 2ème cycle des études médicales sont déjà venues observer notre fonctionnement. Ce type d’examen a aussi été mis en place à Toulouse et le développement du C3 sur la faculté Montpellier-Nïmes se fait dans un esprit d’homogénéisation dans la région Occitanie.

Pour vous faire une idée concrète du déroulé du C3, visionnez la vidéo ci-dessous.

ENA-2020

C’est le rendez-vous incontournable de la recherche et de l’innovation dans le Gard : Les Entretiens Nîmes-Alès ! Chaque année, le Pôle Métropolitain Nîmes-Alès organise un cycle de conférences inédites au sein des établissements d’enseignement supérieur, en partenariat avec les entreprises. La Faculté de Médecine est fière d’être partenaire de ces manifestations !

 

La science prépare aujourd’hui les innovations de demain.

Mieux faire connaître aux citoyens les compétences du territoire dans le domaine de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, telle est l’ambition des Entretiens Nîmes-Alès.

A travers une série d’événements ouverts à tous – colloques, conférences, tables-rondes, ateliers, expositions, visites – organisés au cours d’une même semaine.

Venez découvrir les innovations en germe dans le domaine du numérique, de la santé, de l’environnement, des risques….

L’édition 2020 se déroulera du 4 ou 8 février prochain.


ENA 2020 affiche

 

 

Visitez la plateforme SimHu de notre site Nîmois !

A l’occasion de l’édition 2020 des Entretiens Nîmes-Alès, la Faculté de Médecine sur son site de Nîmes, ouvre les portes de sa plateforme de simulation, la SimHu en partenariat avec le CHU de Nîmes. Nos équipes vous ferons découvrir les dernières technologies utilisées en pédagogie médicale, notamment les mannequins de simulation. Des ateliers de simulation haute-fidélité seront proposés au public, qui pourra se mettre dans la peau des futurs professionnels de santé !

 

 

 

Comment s’y rendre ?

Le rendez-vous est donné le samedi 8 février 2020 à partir de 9h sur notre Campus Carreau de Lanes !

Adresse : 186 chemin du Carreau de Lanes, 30000 NÎMES

Bus : “trambus” ligne T2 ou “bus ” ligne 5 direction CHU Carémeau

Accès routier : Autoroute A9, Sortie 25 Nîmes Ouest – Possibilité de Parking sur place.

 

Nous vous attendons nombreux !

Jeudis de l'UM

De janvier à juin 2020, les jeudis de l’UM reviennent pour un cycle de conférences inédites autour de la santé. Pour le lancement du 8e centenaire de notre Faculté, retrouvez la première édition 2020, dès jeudi 16 janvier, sur le Campus Santé Arnaud de Villeneuve !

 

Un cycle de conférences inédites sur la santé

Les jeudis de l’UM reviennent en 2020 avec 5 dates ! Ouvertes au public, ces conférences sont l’occasion d’en apprendre plus sur les nouvelles technologies et pédagogies de santé, mais aussi d’élargir ses connaissances sur les plantes médicinales ou encore l’aromathérapie ! Autant de sujets qui seront traités tout au long de l’année par 11 des enseignants-chercheurs de notre Université.

 

 

Jeudi 16 janvier 2020 – Pédagogie Médicale : les sentiers de l’innovation

“Jamais la première fois chez l’homme » pour un professionnel de santé. Même si il y a toujours une première fois, il est important de préparer les futurs professionnels de santé par un apprentissage par mise en situation, que ce soit pour les gestes techniques, pour les habiletés relationnelles, pour la communication interprofessionnelles, ou bien pour la préparation aux situations d’urgence où toutes les actions doivent être parfaitement coordonnées.

Inspirées des standards de l’aéronautique, les plateformes de simulation en santé sont un outil incontournable de la formation du savoir-faire et du savoir-être des futurs professionnels de santé en complément des stages au contact des patients. Cette première édition des jeudis de l’UM au cours des 800 ans de la Faculté de Médecine est l’occasion de découvrir ces outils remarquables en découvrant le Campus Santé Arnaud de Villeneuve et d’appréhender les enjeux de ces techniques pédagogiques qui restent dans la droite ligne de la doctrine de la Faculté de Médecine plaçant l’homme au centre des préoccupations.

 

Retrouvez ci-dessous le programme des conférences de la journée, à suivre à partir de 15h, en Amphithéâtre Rondelet !

  • Une plate-forme d’enseignement par simulation : un gadget? – par Blaise Debien
  • La recherche en enseignement par simulation – par Valérie Courtin
  • L’enseignement par mise en situation : l’évaluation par le C3 – par Philippe Guilpain

 

Nous vous attendons nombreux !