Le confinement oblige les universités et leurs facultés à se renouveler. Désormais, les cours sont dématérialisés et les examens le seront bientôt également. Alors que nous organisons actuellement plusieurs tests de charge pour vérifier que tous nos étudiants bénéficient de conditions optimales au passage des examens, vous trouverez ci-dessous quelques conseils pour améliorer la qualité de votre connexion ainsi qu’un rappel de la procédure à suivre pour vos futurs examens en ligne.

Tester son débit et l’interpréter

Afin de permettre aux étudiants de passer leurs examens en ligne et aux personnels de travailler dans les meilleures conditions, la DSIN met à votre disposition un outil permettant de mesurer la qualité de la liaison entre votre domicile et l’université : https://testdebit.umontpellier.fr/

Réception de données (download)

A la suite de ce test, des résultats apparaîtront, que vous pourrez interpréter à l’aide de ce petit guide :

  • Une vitesse comprise entre D et F est considérée comme lente (bas débit) ;
  • Une vitesse classifiée C entre 3 et 7 Mb/s est qualifiée de “moyen débit”, c’est à partir de ces débits là que le travail à distance peut commencer à se faire dans de bonnes conditions.
  • A partir d’une valeur de 8 Mb/s cela correspond au seuil d’une connexion “haut débit”
  • Au-delà de 30 Mb/s la connexion est qualifiée de “très haut débit”.

Envoi de données (Upload)

Cette valeur représente la vitesse à laquelle les données sont transmises depuis votre ordinateur vers l’Internet ; elle est souvent référencée par le terme « débit montant » ou « Upload ».

Un débit moyen de 1,2 Mb/s est suffisant pour transmettre des données à partir de son poste.

Temps de réponse (ping) 

Cette valeur représente le temps écoulé pour un aller-retour entre votre ordinateur et celui hébergeant les fichiers qui ont servi à mesurer le débit de réception des données ; elle est souvent référencée par le terme « latence ».

Une valeur dans la zone verte est nécessaire pour réaliser des visio-conférences de qualité (sans coupure).

Améliorer sa connexion réseaux Wifi

Si la connexion n’est pas optimale (entre D et F), il faut :

  • Privilégier le filaire si cela est possible : Le flux sera plus stable et les équipements connectés en wi-fi auront un meilleur débit.
  • Positionner correctement sa box : Évitez de la mettre sous le téléviseur ou dans un placard fermé. Installez-la de préférence à environ 1,50m du sol dans un endroit ouvert. Ne jamais rien poser dessus et branchez-la directement (n’utilisez pas de rallonge téléphonique ni de multiprise).
  • Arrêter les programmes en cours d’exécution : Pour profiter d’un maximum de bande passante, pensez à couper le wi-fi des appareils que vous n’utilisez pas (téléphones, objets connectés).
  • Désactiver la recherche automatique de wifi : Par défaut, Windows cherche sans cesse les réseaux sans fil à proximité. Cette fonction, inutile quand on se connecte systématiquement à son propre réseau, consomme de la bande passante.
  • Vérifier que vous n’avez pas de virus : Que ce soit en affichant des publicités ou en utilisant discrètement les capacités de l’ordinateur, certains malwares utilisent inutilement de la bande passante.

 

Si après vérification de toutes ces étapes la connexion est toujours faible, rapprochez-vous de votre service de scolarité afin que celui-ci puisse vous aider à accéder aux examens dans les meilleures conditions. N’hésitez pas par ailleurs à leur signaler les problèmes rencontrés au moment des tests.

Passer ses examens

Avec une connexion optimale, les étudiants peuvent passer leurs examens.

Pour cela, les étudiants doivent se connecter de la même manière que pour les examens sur tablettes en amphithéâtre : connexion depuis votre matériel informatique sur SIDES + identification ENT + appel d’un code épreuve.

Les codes des boîtes seront communiqués par email avant l’épreuve.

Nous invitons les étudiants, le jour du test, à se positionner, si possible, en situation d’examen :

  • Lancer la connexion au moins 15 minutes avant les horaires cités (pour palier tout impondérable)
  • Rester seul(e) dans une pièce
  • Ne garder uniquement que le matériel d’examen (stylo, feuille de brouillon vierge…)
  • Ne pas tenter de se connecter à d’autres applications que celle nécessaire à l’examen. Cela pourrait perturber la connexion et fausser la capacité de composition

Une fois l’épreuve lancée, c’est à vous ! 

Nous vous souhaitons bon courage pour vos examens !

Bonus

Découvrez également dans cette article, nos conseils pour les révisions à distance !

MOOC Maïeutique

La formation de nos étudiants est primordiale pour la Faculté, c’est pourquoi nous mettons à votre disposition trois plateformes pédagogiques concernant particulièrement les étudiants de la filière Maïeutique, mais qui peuvent aussi intéresser la filière Médecine.

Formagyn

Cette plateforme propose le contenu pédagogique du DU « suivi gynécologique de prévention, sexualité, régulation des naissances » de l’Université de Brest et est gratuite pour tous les étudiants du 17 mars au 17 juin. Le contenu riche et très bien élaboré porte principalement sur le suivi et les urgences gynécologiques, la contraception et bien d’autres sujets encore.

Pédagogie Numérique en Santé

Cette plateforme regroupe plusieurs MOOC (Massive Open Online Course): des formations en ligne ouvertes à tous, composées généralement de vidéos explicatives et de QCM de connaissances. Pédagogie Numérique en Santé traite la santé de la femme et de l’enfant, avec notamment des sujets tels que les violences faites aux femmes et aux enfants, l’allaitement, la contraception, la ménopause, etc…

Aborder la violence

Cette plateforme ne contient pour le moment que deux MOOC, le premier, qui traite de la victimologie, a été conçue en collaboration avec Gynécologie sans frontière. Le second MOOC présent sur la plateforme traite, quant à lui, de la domination masculine.

Cette ensemble de formations permettra donc à certains d’avoir des compléments directement en lien avec leurs cours, tandis que les autres profiteront d’informations complémentaires toujours utiles pour leurs futures professions.

 

Nous remercions Romain PONS, étudiant en maïeutique élu au Conseil Pédagogique, pour l’aide apportée dans le cadre de la rédaction de cet article.

 

 

Dans le cadre de la gestion de crise de l’épidémie de coronavirus, le pôle FMC (Formation Médicale Continue) propose à nouveau une soirée thématique en visioconférence pour les médecins responsables des plateformes COVID personnes âgées d’Occitanie Est. C’est à nouveau le Pr Blain qui mènera cette soirée. Plus d’infos dans cet article.

 

Une conférence à distance

La conférence aura lieu en visio le mardi 28 avril de 18h à 20h. Elle est ouverte à tous les médecins généralistes installés, notamment pour les médecins responsables des plateformes COVID personnes âgées d’Occitanie Est. Cette soirée aura pour thème : “Un échange de bonnes pratiques avec les médecins responsables des plateformes COVID  personnes âgées d’Occitanie-Est”. Le nombre de participants étant limité afin de favoriser l’interaction entre les auditeurs et les conférenciers, l’inscription est gratuite mais obligatoire.

Les inscriptions sont closes.

Retrouvez le replay de la conférence ci-dessous !

 

Au programme de la soirée

La soirée en ligne sera animée par le Pr Blain (Pôle Gérontologie du CHU de Montpellier). La soirée est organisée en lien avec l’ARS Occitanie.
La soirée portera sur les bonnes pratiques avec les médecins responsables des plateformes COVID  personnes âgées d’Occitanie-est
Programme détaillé à venir.

 

Une conférence à retrouver ensuite sur video.umontpellier.fr

Vous ne pourrez être présent(e) à l’une ou l’autre des éditions de cette soirée ? Pas d’inquiétude, vous pourrez la visionner en replay dès le lendemain sur video.umontpellier.fr.

Nutrition - 5 conseils

En cette période de confinement, les tentations ne manquent pas côté “goûter” et friandises… Craquer avec culpabilité ou résister avec frustration ? Nous avons interrogé pour vous le Pr Ariane Sultan, professeur à la Faculté spécialiste en nutrition et le diététicien Nicolas Sahuc, intervenant à la Faculté. Avec eux, nous avons compilé 5 conseils diététique et nutrition à appliquer durant le confinement… mais pas que !

 

1 / Soyez à l’écoute de votre corps et de ses besoins !

Le confinement bouleverse nos habitudes : nos horaires sont décalés… notre corps aussi ! Parfois, la sensation de faim, n’arrive pas aux moments du traditionnel trio “petit-déjeuner, déjeuner, dîner”. Pas de panique ! Selon Nicolas Sahuc, il faut être très attentif au rythme du corps, rythme qui varie quotidiennement et qui n’est pas forcément calé sur les horaires “sociaux” : Il ne faut pas s’inquiéter de ne pas avoir faim aux “heures de repas” et plutôt manger lorsque l’on a vraiment faim”. Pour cela, il faut être à l’écoute de son corps, des véritables sensations de faim et de satiété. Ce qui ne signifie pas forcément manger 3 repas par jour…” appuie le Professeur Sultan.

Somme toute : pensez rythme biologique et soyez à l’écoute de votre sensation de faim avant même de penser nutrition ! 

 

2 / Ne sélectionnez ou n’écartez aucun aliment : pensez durée de rassasiement ! 

“Au moment de la faim, tous les aliments sont bons pour vous rassasier. Cependant, tous les aliments ne couvrent pas la même durée de satiété”. Le conseil du diététicien est alors de se tourner plutôt vers des aliments qui vont vous rassasier sur la durée : préférez une banane à un cookie pour votre encas, ou mieux, si vous avez vraiment faim, faites un véritable repas équilibré.

 

3 / Ne culpabilisez pas, mais pensez global !

Pour autant, ne culpabilisez pas non plus si vous avez vraiment envie de ce cookie pour le goûter. La clé, c’est de penser nutrition de manière globale : “La nutrition est une question d’équilibre global. Si vous mangez des repas équilibrés, régulièrement et en suivant votre rythme ; il n’y a pas de raison de complexer.” A l’inverse, une nutrition équilibrée n’est pas un “one-shot” : un seul repas équilibré de temps en temps, ça n’est pas suffisant ! Le Professeur Sultan le confirme : L’équilibre alimentaire se dessine plus sur la semaine que sur une simple journée.”

 

4 / Privilégiez des repas équilibrés

“Un repas équilibré va vous rassasier pendant environ 5h tandis qu’un repas déséquilibré ou un grignotage va vous rassasier pour 2h à 2h30 seulement. Il est donc important de composer ses repas avec un panel d’aliments qui vont combler votre faim sur la durée. “Contrairement aux idées reçues, un repas sans pain ni féculent ne va pas vous aider à garder la ligne, puisque vous aurez de nouveau faim 2h après.” Pour un repas équilibré et consistant, il est recommandé d’associer : du pain, des féculents, une source de protéine (viande, poisson, oeuf ou protéine végétale), un produit laitier (yaourt ou fromage), des fruits et légumes pour les fibres et un petit peu de corps gras. Ariane Sultan rappelle que “cette composition doit s’adapter à l’importance de la sensation de faim”. Quant à la variation des repas, le diététicien souligne que “la composition du repas équilibré est toujours la même, il suffit ensuite de varier les aliments selon les goûts !” 

 

Un exemple de repas équilibré : 

  • 1 part de Poulet Basquaise, avec légumes (frais ou surgelés), riz et salade
  • 1 morceau de pain
  • 1 yaourt ou 1 morceau de fromage
  • Quelques fraises

 

Mais n’oubliez pas le conseil du Professeur Sultan qui recommande de bien jauger la sensation de faim : Si la sensation de faim n’est que peu présente, pas besoin de tous ces féculents, ou réduisez leur quantité !”

5 / Des collations riches en glucides pour les périodes de travail intenses

Et parce que nous savons que pour beaucoup, les examens approchent, nous avons demandé au diététicien ses recommandations en ce qui concerne les encas en période de travail intense. Selon lui, “il faut privilégier les aliments riches en glucides comme par exemple les barres de céréales ou les compotes qui sont équilibrées et pratiques. Les galettes suédoises façon “Havreflarn” sont également une bonne alternative : elles n’ont pas trop de sucres ajoutés et sont faciles à cuisiner soi-même.” Néanmoins, notre diététicien le rappelle : “Avant même de penser encas, le plus important reste de savoir gérer son stress ! Des exercices de respiration sont très efficaces pour vous aider.” “Sans oublier l’activité physique !” ajoute le professeur, “Une activité physique est faisable dans toute condition, y compris confiné ! Il faut juste l’adapter et s’adapter !”

 

Bien sûr, on n’allait pas vous laisser comme ça : nous avons sélectionné pour vous quelques recettes de galettes suédoises… : 

…et des applications pour vous aider dans la gestion du stress :

 

Nous reviendrons vers vous dans les prochains jours pour ce qui est de l’activité physique, restez connectés ! Et en attendant : à vos fourneaux 😉 !

 

Les Professionnels de Santé :

Nous les remercions pour leur aide apportée à l’occasion de la rédaction de cet article.

Ariane Sultan

Ariane Sultan

Professeur en Nutrition

Ariane Sultan est professeur en nutrition, au sein de l’équipe nutrition-diabète du CHU de Montpellier, hôpital Lapeyronie. Présidente du CLAN (comité liaison alimentation nutrition) du CHU de Montpellier, elle intervient pour plusieurs cours à la Faculté de Médecine, en nutrition et en diabétologie.

Nicolas Sahuc

Nicolas Sahuc

Diététicien

Nicolas Sahuc est diététicien diplômé depuis 2003, spécialiste des troubles du comportement alimentaire (TCA). Il donne régulièrement des séminaires à destination des internes en médecine de notre Faculté sur les troubles alimentaires ou encore l’obésité de l’enfant.

Dans le cadre de la gestion de crise de l’épidémie de coronavirus, le pôle FMC (Formation Médicale Continue) propose à nouveau une soirée thématique en visioconférence pour les médecins généralistes et les médecins coordonateurs en EHPAD. Cette fois-ci, c’est le Pr Hubert Blain et le Dr Emilie Million qui interviendront au cours de cette soirée. Plus d’infos dans cet article.

 

 

Une conférence à distance

La conférence aura lieu en visio le jeudi 16 avril de 18h à 20h. Une 2e édition de cette même soirée sera ouverte le 21 avril 2020 de 18h à 20h. Elle est ouverte à tous les médecins généralistes installés, ainsi que les médecins coordonateurs dans les EHPAD de la région Occitanie. Cette soirée aura pour thème : “Prévention COVID-19 en EHPAD : comment au mieux appliquer en pratique les recommandations ARS Occitanie du 6 avril 2020”. Le nombre de participants étant limité afin de favoriser l’interaction entre les auditeurs et les conférenciers, l’inscription est gratuite mais obligatoire.

Inscriptions closes

Au programme de la soirée

La soirée en ligne sera animée par le Pr Blain (Pôle Gérontologie du CHU de Montpellier) et le Dr Emilie Million (Département Universitaire de Médecine Générale de la Faculté).
La soirée portera sur les recommandations ARS Occitanie visant à prévenir les cas COVID-19 dans les EHPAD de la Région.
Programme détaillé à venir.

 

Une conférence à retrouver ensuite sur video.umontpellier.fr

Vous ne pourrez être présent(e) à l’une ou l’autre des éditions de cette soirée ? Pas d’inquiétude, vous pourrez la visionner en replay ci-dessous !

 

Soirée du 16/04

Soirée du 21/04

 

 

 

Article bibliothèque

Une plateforme de diffusion de vidéos scientifiques axées santé et biologie est accessible aux étudiants en illimité jusqu’au 30 avril.

Une plateforme vidéo pour la recherche et l’enseignement

JoVE est un éditeur d’articles scientifiques sous format vidéo. Les articles sont peer-reviewed, c’est-à-dire contrôlés et validés par des scientifiques avant diffusion. Ils sont indexés sur PubMed et Medline, présentant des expérimentations et protocoles filmés au sein des plus prestigieuses universités et des plus grands laboratoires de recherche dans le monde.

Pour découvrir les vidéos

Il suffit de s’authentifier sur l’ENT de l’Université => Cliquer sur la tuile « Bibliothèques » => Saisir « JOVE » dans le moteur de recherche

Votre expérience utilisateur nous permettra d’évaluer la pertinence de cette ressource documentaire pour l’Université. N’hésitez pas à nous faire part de votre avis en écrivant à scd-docelec@umontpellier.fr